Installation de prise de terre pour maisons anciennes : astuces et recommandations d’experts en électricité

par | Maison

Dans une maison ancienne, le risque d’électrocution est bien réel si aucune prise de terre n’est installée. Les propriétaires doivent donc faire preuve de vigilance et s’assurer que leur installation électrique est conforme à la norme NF C 15 100 exigée par la loi. Heureusement, lorsqu’il s’agit d’installer une prise de terre dans une maison ancienne, il existe des méthodes simples et efficaces pour y parvenir en toute sécurité. Dans ce guide complet, vous trouverez toutes les informations dont vous avez besoin pour installer efficacement une prise de terre dans votre logement, ainsi que des conseils avisés prodigués par des professionnels qualifiés.

Pourquoi la mise à la terre est-elle importante dans une installation électrique ?

La mise à la terre est un dispositif essentiel pour toute installation électrique, qu’il s’agisse d’une maison neuve ou ancienne. Elle permet de protéger les personnes et les biens contre les risques liés aux défauts d’isolation des appareils électriques et à l’électrisation du sol. La mise à la terre consiste à relier le circuit neutre et la phase au sol, ce qui permet de réduire le risque de chocs électriques en cas de défaut d’isolation. Depuis 1969, la mise à la terre est obligatoire pour tout nouveau logement construit. Cependant, elle est fortement recommandée pour les maisons anciennes car elles peuvent présenter des risques plus importants que les installations plus récentes. En effet, les vieilles installations peuvent être moins bien isolées et donc plus susceptibles de provoquer des courts-circuits ou des surcharges.

Qu’est-ce que la mise à la terre et comment fonctionne-t-elle ?Quels sont les risques d’une mauvaise mise à la terre ?

Une mauvaise mise à la terre peut entraîner des conséquences graves, notamment des chocs électriques ou des incendies. Si le fil de terre n’est pas correctement installé ou si sasection est trop faible, il ne sera pas capable de transporter suffisamment de courant pour activer le disjoncteur différentiel et couper l’alimentation en cas de défaut d’isolation. De plus, une prise de terre mal dimensionnée peut entraîner une hausse de la tension et provoquer des dommages aux appareils électriques. Il est donc essentiel de respecter les normes en vigueur et de faire appel à un professionnel qualifié pour s’assurer que l’installation est conforme aux règles de sécurité.

Les différentes étapes pour réaliser une prise de terre efficace

Les préparatifs avant l’installation de la prise de terre

Avant de commencer l’installation, il est essentiel de vérifier que le logement est bien raccordé au réseau EDF et qu’il dispose d’un tableau électrique avec un disjoncteur différentiel adapté à la puissance du circuit. Si ce n’est pas le cas, il faudra faire appel à un professionnel qualifié pour effectuer ces travaux. Il est également conseillé de vérifier si le logement est relié à une boucle fond ou à une armature métallique enterrée. Dans ce cas, il sera possible d’utiliser cette armature comme point de terre sans avoir à creuser un trou supplémentaire.

Les différentes méthodes pour installer une prise de terre

Il existe plusieurs méthodes pour créer une prise de terre en rénovation :- La méthode des conducteurs en fond de fouille : Cette méthode consiste à creuser un trou profond (de 1,5 à 2 mètres) et à y placer un conducteur spécial (en cuivre ou en acier). Ce conducteur doit être relié au tableau électrique par l’intermédiaire d’un fil spécial (appelé « fils jaune »). Cette méthode offre la meilleure prise de terre, car elle permet d’atteindre des profondeurs plus importantes et donc d’obtenir une meilleure connexion au sol.- La méthode des piquets : Cette méthode consiste à enfoncer des piquets en acier ou en cuivre (de 8 mm² minimum) directement dans le sol. Ces piquets doivent être reliés au tableauélectrique par l’intermédiaire d’un fil spécial (appelé « fils jaune »). Bien que moins efficace que la méthode des conducteurs en fond de fouille, elle est plus réaliste pour les maisons anciennes car elle ne nécessite pas de creuser un trou profond.

Retour en haut