Filets mignons à l’Abondance

Il y a peu, je suis tombé sur une recette qui avait l’air délicieuse sur le site d’Audrey : des filets mignons au comté. Bingo ! C’est exactement ce qu’il me fallait pour ce dimanche, où je recevais ma famille. J’ai simplement remplacé le comté par de l’Abondance fermière, que j’ai reçu de mon partenaire Pochat et fils. J’adore ce fromage, à la pâte fondante et infiniment fruitée, et celui-ci en particulier ne m’a pas déçue !

Bardés de lard, et farcis au fromage, ces filets mignons ont eu, je crois, un franc succès. Ils ne sont pas secs du tout, et la préparation est enfantine.

Filets mignons abondance

Voici la recette.

Ingrédients pour 6 personnes :

  • 1 ou 2 filets mignons de porc dégraissés (pour 900 à 1 kg de viande)
  • 200 g d’Abondance
  • 10 fines tranches de lard fumé
  • Poivre

– Coupez les filets mignons en 2 morceaux.
– Ouvrez chaque filet mignon sur sa longueur, comme une baguette de pain pour un sandwich, sans aller jusqu’au bout.
– Poivrez, puis ajoutez l’Abondance coupée en lamelles épaisses sur toute la longueur.
– Entourez les filets de lard en serrant bien.
– Ficelez le tout (je ne l’ai pas fait et je pense qu’il faut le faire, le fromage aura ainsi moins tendance à sortir), et posez chaque morceau dans un plat à four.
– Enfournez à 200° pour 25 à 30 minutes de cuisson (selon la taille des filets, à surveiller selon votre four), en tournant les filets toutes les 10 minutes. S’ils dorent trop, les couvrir de papier aluminium en fin de cuisson.
– Quand ils sont cuits, enlevez le ficelle et découpez-les en tranches pour les servir avec l’accompagnement de votre choix (haricots verts pour moi).

Un vrai délice ! Si jamais l’apéro n’est pas encore fini, éteignez le four et couvrez avec du papier aluminium le temps de servir : ils n’en seront que plus moelleux.
Bon appétit !

Galette façon tartiflette

Bon, je pense que mon addiction pour le fromage n’est plus un secret sur ce blog ! En bonne haute-savoyarde, chez moi la tartiflette est de mise dès les premières gelées, ou s’il ne gèle pas assez vite, dès que les jours raccourcissent :-).

J’ai tenté ces jours d’allier ce merveilleux plat à la galette, histoire de servir un plat britanno-savoyard savoyo-breton. Eh bien c’est délicieux, plus léger qu’une portion de tartiflette et le goût y est !

J’ai utilisé un reblochon fruitier offert par mon partenaire Pochat et fils : une tuerie ! Je n’ai pas réussi à m’empêcher d’en picorer un peu lorsque j’ai coupé les tranches, il est si fruité que c’est que du bonheur !

Galette façon fartiflette

Reblochon Pochat

Ingrédients :

  • 2 galettes de blé noir
  • 2 pommes de terre de taille moyenne
  • 1/4 de reblochon de Savoie 🙂
  • 90 g de lardons (allégés pour moi)
  • 1 petit oignon
  • 2 gousses d’ail
  • 2 c. à soupe de crème épaisse
  • Poivre

– Faites cuire les deux pommes de terre dans de l’eau bouillante légèrement salée une vingtaine de minutes. Elles doivent être cuites juste à point (fermes mais pas crues).
– Émincez l’ail et l’oignon, et faites-les revenir dans une sauteuse avec les lardons. Lorsqu’ils sont dorés ajoutez la crème épaisse, et poivrez légèrement.
– Déposez une noix de beurre dans une poêle, et faites-la fondre à feu doux.
– Déposez une galette dans la poêle.
– Coupez de fines tranches de pomme de terre et déposez-les en rosace sur la galette.
– Ajoutez la moitié de la garniture crème-oignons-ail-lardons.
– Ajoutez enfin la moitié de la quantité de reblochon coupé en fines tranches.
– Laissez cuire 5 minutes, jusqu’à ce que la galette soit croustillante.
– Renouvelez l’opération pour la seconde galette, et dégustez !

Gourmand non ?

Oeufs cocotte au Beaumont de Savoie


Comme vous le savez sûrement et si je peux me permettre le jeu de mots, je suis une vraie fondue de fromage. De tous les fromages, sans distinction, à déguster avec du pain, ou fondu. En Haute-Savoyarde qui se respecte, s’il fallait avoir une préférence, ce serait pour ceux de chez moi : le reblochon, la tomme et autres fromages à pâte pressée type Beaufort ou Abondance.

J’ai récemment établi un partenariat qui me tient beaucoup à cœur avec les fromages Pochat & Fils.

Pochat & fils

J’ai toujours apprécié cette marque, pour moi synonyme de qualité et de tradition; et je me suis souvent fait plaisir avec leurs fromages. Pour faire des bons plats (une tartiflette par exemple 😉 ) il faut des bons produits, et je savais qu’en choisissant un reblochon de cette marque, je ne risquais pas de me tromper ! Et ça me plaît de savoir que les vaches broutent dans les alpages de Savoie, et que le siège de l’entreprise est à Annecy-le-Vieux, près de là où j’ai grandi (chauvine, moi ? pas du tout).

J’ai donc reçu des produits, que je vais vous présenter via plusieurs recettes. La première que je poste aujourd’hui, c’est les œufs cocotte au Beaumont de Savoie. Cette recette toute simple et néanmoins raffinée nous a régalés, un vrai plaisir à déguster ! Le Beaumont est un fromage à pâte pressée cuite, au goût fruité se rapprochant du Beaufort.

Oeuf cocotte Beaumont de Savoie

Beaumont de Savoie Pochat & Fils

Ingrédients pour 2 personnes :

– Préchauffez le four à 180°C.
– Séparez délicatement les blancs des jaunes d’œufs.
– Montez les blancs en neige ferme avec une pincée de sel.
– Disposez la moitié des blancs en neige dans chaque mini-cocotte.
– Modelez un creux en surface des blancs en neige avec une cuiller et déposez-y un jaune d’œuf.
– Déposez des copeaux de Beaumont sur chaque cocotte, salez, poivrez.
– Enfournez pour 10 minutes environ, sans couvercle.
– Bonne dégustation !
Vous pouvez servir ces œufs cocottes avec une soupe ou une assiette de légumes verts.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...