Saint-Genix

Voici une recette bien de chez nous : le Saint-Genix. Cette brioche au pralines roses et au sucre perlé nous vient de Saint-Genix-sur-Guiers, village de Savoie presque limitrophe avec l’Isère. Si vous êtes de la région, c’est quasi-sûr que vous avez déjà goûté cette spécialité, en dessert dominical ou à l’heure du café !

Comme toute brioche, il faut s’y prendre la veille, mais le résultat vaut bien l’attente :-).

Saint-Genix

Ingrédients pour 1 gros Saint-Genix (ou 2 petits) :

  • 500 g de farine
  • 250 g d’œufs entiers (un peu moins de 6 œufs, le reste servira à dorer)
  • 2 sachets de levure de boulanger
  • 50 g de lait tiède
  • 250 g de beurre
  • 60 g de sucre
  • 2 pincées de sel
  • 200 g de pralines roses concassées + 10 entières
  • 4 c. à soupe de sucre perlé

– Délayez la levure avec le lait.
– Coupez le beurre en dés.
– Disposez dans le bol d’un robot les œufs entiers, le sucre, la farine, le sel. Mélangez quelques secondes.
– Ajoutez le mélange lait/levure en plusieurs fois, tout en mélangeant bien.
– Ajoutez les dés de beurre.
– Pétrissez  au robot (à la feuille) juste le temps que le mélange se détache des parois. Vous pouvez aussi le faire à la main si vous n’avez pas de robot.
– Déposez la pâte dans un cul de poule, et laisser pousser 30 min à température ambiante.
– Étalez grossièrement la pâte sur une plaque, filmez et entreposez une nuit au réfrigérateur.
– Le lendemain, étalez la pâte sur une surface farinée, pliez-la en quatre et recommencez cette opération à deux reprises.
– Déposez les pralines concassées au milieu de la pâte, et refermez le tout en formant une boule.
– Laissez lever 2 heures. Dorez le dessus, ajoutez quelques pralines entières et du sucre perlé.
– Enfournez 30 minutes à 160°.

Gâteau Lyonnais

Il y a quelques semaines, j’ai noté dans ma to-do list une recette repérée sur le site de Mercotte, car elle m’avait bien tapée dans l’oeil : le Gâteau Lyonnais. Un joli gâteau à la vanille et à la praline rose, cela ne pouvait que me plaire… Et cela m’a donné l’occasion de terminer les pralines roses qui me restaient, et avec lesquelles je vous ai bien rebattus les oreilles 😉 !

Nous avons adoré ce gâteau archi moelleux, tout doux, et plein de saveurs. La texture est fantastique, un peu semblable à celle du clafoutis mais en plus aérien. Une super recette, à refaire assurément ! Voici donc ci-dessous la recette, c’est celle de Mercotte à peu de choses près, j’ai juste divisé les proportions par 2 pour obtenir la dose de pâte pour un moule à cake, et j’ai remplacé la crème entière par du lait.

Gâteau Lyonnais

Gâteau Lyonnais

Ingrédients pour un cake :

  • 80g de farine
  • 70g de maïzena
  • 50g de beurre mou
  • 3 œufs
  • 15 cl de lait
  • les graines d’une gousse de vanille
  • 100 g de sucre en poudre
  • 1/2 sachet de levure chimique
  • 1 grosse poire de saison
  • 75 g de pralines roses concassées ou entières soit 9 pralines

– Fouettez dans un cul-de-poule ou dans le bol d’un robot les œufs entiers avec le sucre et les graines de vanille (vous pouvez mettre le reste de la gousse dans votre boîte à sucre, pour aromatiser celui-ci).
– Ajoutez petit à petit le beurre mou puis la farine tamisée avec la maïzena et la levure.
– Terminez en incorporant le lait pour lisser le mélange.
– Épluchez la poire et coupez-la en tranches fines.
– Beurrez & farinez le moule, garnissez-le avec les poires, puis les pralines, et enfin couvrez avec la pâte.
– Couvrez avec une feuille d’aluminium et enfournez dans le four préchauffé à 180° pendant 30 min.
– Vérifiez la cuisson avec une pointe de couteau qui doit ressortir sèche.
– Démoulez.
Ce gâteau se sert tiède ou froid, éventuellement poudré de sucre glace, nature ou avec une crème anglaise.
Merci Mercotte !

Cookies aux pralines roses

Ma passion pour les pralines roses n’est plus à prouver. J’adore cette friandise toute douce, toute colorée, un peu croquante, sucrée et embellit toutes sortes de desserts. L’autre soir, j’ai fait un essai, vu quelques fois sur la blogosphère, et dont j’étais sûre de la qualité du résultat : des cookies aux pralines roses. Cette association ayant déjà fait ses preuves, j’y suis allée les yeux fermés, avec ma recette de pâte à cookies habituelle et quelques pralines roses broyées. Au petit déjeuner, trempés dans du lait froid, c’était juste trop bon ! La praline rose ajoute,lorsqu’elle passe au four, une note d’amande intéressante.

Cookies aux pralines roses

Ingrédients pour une dizaine de cookies :

  • 200 g de farine
  • 80 g de beurre salé mou
  • 60 g de cassonade
  • 1 œuf
  • 1 cuillère à café de levure
  • Une dizaine de pralines roses

– Préchauffez le four à 150-160°.
– Tamisez la farine et la levure.
– Rajoutez l’œuf.
– Mélangez et ajoutez le beurre que vous aurez préalablement travaillé pour qu’il soit bien ramolli.
– Ajoutez les pralines en morceaux.
– Réservez la pâte au frigo 15 min minimum, puis faites des petits tas de la taille d’une noix sur votre plaque recouverte de papier sulfurisé.
– Aplatissez chaque boule du plat de la main.
– Enfournez pour 15 min.
– Laissez-les reposer 5 minutes une fois sortis du four, ils se décolleront d’autant mieux.

Dégustez immédiatement, ou réservez-les dans une boîte hermétique.

Tartelettes praline rose et chocolat-caramel

L’autre soir, j’ai réalisé ces 4 tartelettes goût praline rose et chocolat-caramel. Je n’arrivais pas à me décider sur le parfum à donner à ces tartelettes à servir à des amis, eh bien j’ai fait les 2 ;-). Rose pour les filles, marron pour les garçons !  Celles-ci sont très facile à réaliser, je réutilise souvent maintenant ce truc de faire fondre des bonbons pour réaliser de délicieuses garnitures qui en jettent !

J’ai testé une nouvelle recette de pâte sablée, avec de sucre glace, le goût et la consistance sont pas mal du tout, on sent moins les p’tits grains de sucre qu’avec ma recette habituelle, mais elle a tendance à se colorer un peu plus vite :- /. La quantité de pâte ci-dessous est pour 8 à 10 tartelettes, je n’en ai pas fait moins car ce n’est pas très pratique de diviser un œuf par 2 ! Le reste peut se congeler ou servir pour une fournée de petits biscuits ! 🙂 Quant à la garniture, elle est prévue pour 2 tartelettes par parfum : augmentez les doses selon votre souhait !

Un vrai délice en tout cas, elles ont été bien appréciées !

Ingrédients pour 2 x 2 tartelettes :

Pâte sablée (pour une dizaine de tartelettes individuelles)

  • 140 g de beurre mou
  • 75 g de sucre glace
  • 1 pincée de sel
  • 25 g de poudre d’amande
  • 1 œuf
  • 250 g de farine

Garniture au chocolat

  • 12 caramels au chocolats (ceux de chez Ikéa pour moi, qui répondent au doux nom de GODIS JULKOLA)
  • 30 g de lait (à ajuster selon la consistance)
  • 2 caramels durs

Garniture à la praline rose

  • 10 pralines roses
  • 5 cl de crème liquide

Commencez par réaliser la pâte sablée.

– Travaillez le beurre mou coupé en petits dés avec le sucre glace et la pincée de sel jusqu’à obtention d’un mélange crémeux.
– Ajoutez l’œuf et la poudre d’amande, mélangez vivement pour obtenir une consistance bien crémeuse.
– Incorporez alors la farine en 3 fois et pétrissez sans trop travailler la pâte.
– Ramassez en boule, filmer et réserver au frais 1 heure minimum.
– Étalez la pâte entre 2 feuilles de papier sulfurisé sur 4-5 mm, et garnissez 4 petits moules à tartelettes antiadhésifs.
– Ajoutez des haricots ou des poids de cuisson, puis faites-les cuire 20 minutes à 180°C (surveillez bien la coloration !).
– Sortez les fonds de tartelettes, et laissez-les refroidir.

Préparez ensuite les garnitures. Vous pouvez préparez les 2 en parallèle.

– Faites chauffer à feu doux les ingrédients dans une petite casserole, tout en remuant bien (réservez les 2 caramels durs pour les tartelettes au chocolat).
– Remplissez les fonds de tartelettes, décorez-les (avec le caramel dur pour les tartelettes au chocolat, et par exemple des éclats de pistache pour les tartelettes à la praline) et laissez refroidir au frais.
– Enjoy !

Galette des Rois à la praline rose

Ce week-end, c’est l’Épiphanie. Enfin, je crois que c’était cette semaine, mais je la fête ce week-end. Pour l’occasion, j’ai réalisé une galette des rois à la frangipane, que j’ai voulue agrémentée de praline rose. Déjà parce que j’adore cette gourmandise et que j’ai tendance à l’utiliser à toutes les sauces (pannacotta, muffins, îles flottantes, tartelettes…); et parce que je trouve que la couleur ajoute de l’originalité et du pep’s à ce classique !

Je me suis un peu inspirée d’une recette trouvée sur le super site Pure Gourmandise, et fait un peu « au feeling ». Le résultat était vraiment très sympa, nous nous sommes régalés :-).

Ingrédients pour une belle galette :

  • 2 Pâtes feuilletées rondes
  • Pralines roses (100 g + 50 g)
  • 60 g de beurre mou
  • 3 œufs (2+1)
  • 100 g de poudre d’amandes

– Sortez les pâtes feuilletées du réfrigérateur et laissez-les à l’air libre.
– Concassez les pralines roses (je les ai mises dans un sac de congélation et les ai écrasées au rouleau à pâtisserie).
– Fouettez le beurre mou avec 2 œufs dans un cul-de-poule.
– Ajoutez ensuite 100 g de pralines roses concassées et la poudre d’amandes. Mélangez bien.
– Déposez un premier disque de pâte sur la plaque recouverte de papier sulfurisé. Étalez dessus la frangipane à la praline en veillant à ne pas en mettre à partir d’environ 2 cm des bords.
– Placez une fève dans la crème.
– A l’aide d’un pinceau trempé dans de l’eau, humidifiez les 2 cm de bordure de la galette.
– Déposez le second disque de pâte sur le tout. Dessinez des rainures au couteau sur la pâte supérieure afin que la vapeur s’échappe et que la pâte ne gonfle pas exagérément durant la cuisson.
– Préchauffez le four à 180°C. Battez l’œuf restant avec une cuillerée d’eau, et nappez-en toute la surface de la galette au pinceau.
– Enfournez la galette pour 25 minutes.
– Laissez tiédir, décorer la galette en la saupoudrant du reste de poudre rose.
– Dégustez immédiatement, ou stockez à température ambiante et faites réchauffer 5 minutes au four avant de servir : c’est meilleur tiède :-).
Bravo aux Rois et aux Reines de cette année !

Muffins : la recette de base

Je fais souvent des muffins pour le petit dej, je trouve ça bon, et avec un grand verre de lait frais, rien de tel pour bien commencer la journée 🙂
J’ai trouvé, après plusieurs essais, LA recette de muffins qui va bien : bonnes quantités, texture tip top et super goût. Et ce qui est bien c’est que cette recette sert de « base », on peut y ajouter divers ingrédients pour obtenir plein de recettes différentes.

Pour 4 gros muffins ou 12 petits :

Ingrédients :

  • 60 g de beurre
  • 50 g de sucre
  • 1 œuf
  • 6 cl de lait
  • 120 g de farine
  • 1 cuillère à café de levure chimique



Préparation :

– Laissez le beurre et l’œuf à la température ambiante.
– Tamisez la farine avec la levure (ou mélangez les 2 ça va bien aussi)
– Préchauffez le four à 180°C.
– Dans un bol, mélangez le beurre en ajoutant le sucre petit à petit, pour avoir un mélange crémeux et blanc. Ajoutez l’œuf, puis le lait sans arrêter de mélanger.
– Ajoutez la farine et arrêtez de mélanger dès qu’elle est incorporée.
– Mettre dans les moules, et enfournez pour 20-30 min (selon votre four) à 180°C.

Variantes :

– 1 praline rose par muffin avant cuisson pour avoir un effet « St-Genix »
– 50 g de chocolat pâtissier fondu (noir, lait, blanc, pralinoise…) dans la pâte (à incorporer avant la farine) pour des muffins chocolat
– 1 zeste de citron bio + son jus dans la pâte pour des muffins citron forts en goût
– 1 zeste d’orange bio + son jus dans la pâte pour des muffins oranges gouteux
– 1 poignée de raisins trempés dans du rhum ambré dans la pâte pour des muffins « rhum-raisin »
– 50 g de pépites de chocolat dans la pâte pour des muffins « dalmatien »
– 1 gros carré de chocolat au cœur de chaque muffin avant cuisson pour un effet « cœur fondant »
– 1 c à s d’extrait de vanille + 2 c à s de graines de pavot dans la pâte
– 1 poignée de noix / noix de pécan /noix de cajou dans la pâte
– 2 c à s de beurre de cacahuète dans la pâte
– 1 c à c de confiture au cœur de chaque muffin avant cuisson
– 2 c à s de pâte de pistache dans la pâte
– 50 g de cubes de fruits dans la pâte
– …

Ce ne sont que des suggestions, vous pouvez les suivre ou pas, les mélanger en elles, bref suivez votre instinct et vos envies du moment 🙂

Pannacotta aux pralines roses

Ce midi, une collègue m’a donné une idée recette plus que séduisante : la pannacotta aux pralines roses. La pannacotta, je connais, j’en fais de temps en temps, à des parfums classiques tels que vanille, café ou chocolat. Mais à la praline rose… ça doit être joli et bien bon (qui ne s’est jamais battu avec ses frères et sœurs pour les morceaux de praline fondus du Saint Genix jette la première pierre :D). Après le travail, je suis passée au supermarché, et j’ai vu… des pralines roses à -50%. Ça doit être un signe : adjugé vendu, au fond du caddie.

J’ai testé cette recette en rentrant, et c’est vraiment délicieux, en plus d’être archi-simple à faire.

Pour 2 personnes :

  • 100 g de pralines roses
  • 20 cl de crème légère liquide
  • 10 cl de lait
  • 2 g d’agar – agar ou 2 feuilles de gélatine

– Mettez la totalité des ingrédients dans une casserole, et portez à ébullition tout en remuant.

Les pralines fondent très vite, ce sera prêt en 5 minutes max.

– Versez dans des verrines et mettez au frais, pendant 2 h minimum.

A déguster très très froid pour que la consistance soit au RDV, et pour bien sentir le goût !

Et pour accélérer le processus, si comme moi vous avez envie de manger de la pannacotta là, maintenant, pour le dessert, vous pouvez faire refroidir les verrines dans un bain-marie de glaçons dans le frigo, et en une heure on arrive à un résultat satisfaisant !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...