Lapin au cidre

Je vous propose ce soir une recette un peu festive, à servir un dimanche en famille ou lors d’une soirée entre amis : le lapin au cidre.

Pour rendre à César ce qui est à César, cette recette me vient de ma belle-mère, qui l’a accompagnée avec des pommes enrobées de pâte feuilletée puis cuites au four. Ça allait vraiment bien ensemble ; pour quelque chose de plus léger, on peut les remplacer par des pommes simplement cuites au four ou du riz blanc.

J’ai vraiment bien aimé ce plat, la viande était tendre et goûteuse, et le la cuisson au cidre plutôt qu’au vin blanc est une très bonne façon de cuisiner le lapin.

On peut croire que ce genre de plats nécessite beaucoup de temps et de savoir-faire, mais finalement, c’est assez facile à réaliser, et vous ferez plaisir à vos invités à coup sûr !

Et le flambage au calvados est un plus mais on peut s’en passer si comme moi cela vous fait peur 🙂

Lapin NormandTemps de préparation : 25 minutes
Temps de cuisson : 55 minutes

Ingrédients pour 4 personnes :

  • 1 beau lapin coupé en morceaux
  • 3 carottes
  • 2 échalotes
  • 1 gousse d’ail
  • 1 c. à soupe de calvados
  • 15 cl de cidre brut
  • 10 cl de crème fraîche épaisse
  • 2 c. à soupe de persil haché
  • 20 g de beurre
  • Sel, poivre

– Épluchez les carottes, les échalotes et l’ail, puis coupez-les en dés.
– Faites chauffer l’huile et le beurre dans une cocotte ou une sauteuse.
– Mettez les morceaux de lapin à rissoler à feu moyen, lorsqu’ils sont bien dorés ajoutez les légumes.
– Faites revenir le tout 5 minutes, puis arrosez de calvados et flambez.
– Versez le cidre, salez, poivrez.
– Portez à ébullition, puis laissez cuire à feu doux 45 minutes.
– Ajoutez la crème fraîche, et mélangez bien, et laissez cuire 10 minutes supplémentaires à feu doux pour lier la sauce.
– Goûtez, rectifiez l’assaisonnement.
– Servez à l’assiette en saupoudrant avec du persil haché.
Bon appétit !

Apple crumble cake

J’ai réalisé il y a peu cette recette d’Apple crumble cake de Piment Oiseau, et ce gâteau s’est révélé à la hauteur de la promesse faite par l’auteur : un vrai petit bijou !

On voit parfois ce gâteau dans les livres de cuisine New-Yorkaise, on le dit aussi d’origine anglaise ou irlandaise. Il se constitue d’une couche de gâteau moelleux, léger et aérien légèrement aromatisé à la cannelle, de pommes cuites, et d’une surface de crumble croustillant.

Le résultat est top, lancez-vous ! Je pense qu’on peut remplacer les pommes par d’autres fruits de saison, recouverts d’un peu de semoule fine si ce sont des fruits à jus.

Apple Crumble Cake Apple-Crumb-CakeIngrédients pour un gâteau (8 personnes)

  • 4 pommes moyennes, ou 3 grosses

Pour l’appareil (couche du dessous) :

  • 175 g de farine
  • 115 g de sucre
  • 115 g de beurre mou
  • 2 œufs
  • 2 c. à soupe  de lait
  • 1 c. à café de levure chimique
  • 1 c. à café de cannelle (j’ai mis des épices à pain d’épices pour ma part)
  • 1 pincée de sel

Pour la pâte à crumble :

  • 115 g de farine
  • 1/2 c. à café de levure chimique
  • 85 g de beurre froid
  • 85 g de sucre en poudre

– Préchauffez le four à 180 °C.
– Beurrez un moule à charnière de 23 cm de diamètre (25 cm pour moi), ou tapissez-le de papier sulfurisé.

Préparez la pâte à crumble :
– Mélangez dans un saladier le beurre froid, la farine et la levure chimique du bout des doigts, jusqu’à obtention d’une texture de sable grossier.
– Ajoutez le sucre et mélangez. Réservez au frais.

Préparez l’appareil:
– Mélangez dans un bol la farine, la levure chimique, la cannelle et le sel.
– Mélangez au fouet le beurre mou et le sucre dans un saladier.
– Ajoutez-y un œuf, et la moitié du mélange de farine. Incorporez en fouettant.
– Incorporez le second œuf puis le reste de farine et le lait.
– Mélangez jusqu’à obtention d’un appareil homogène.

Passez au « montage » :
– Versez l’appareil au fond du moule.
– Pelez les pommes, ôtez le trognon et coupez-les en quartiers. Disposez-les au-dessus.
– Parsemez de pâte à crumble et enfournez pour 1 heure.
– A la sortie du four, laissez reposer une quinzaine de minutes avant de démouler le gâteau.
– Saupoudrez de sucre glace avant de servir tiède.

Tarte tatin

Voici une recette que j’aime bien réaliser de temps en temps, un classique très gourmand, qui fonctionne à tous les coups : la tarte tatin.

Un classique pas si classique, car j’utilise une technique un peu différente de ce qu’on connait, celle de Christine Ferber, trouvée dans un vieux magazine de cuisine.

Les pommes ne sont pas posées puis cuites avec la pâte mais d’abord compotées au four, dans le caramel. Je trouve que ça apporte vraiment quelque chose en plus, on a ici un vrai goût de « caramel de pommes », les pommes sont fondantes, c’est un vrai délice !
Et pour sentir le vrai goût des pommes, je vous conseille de faire des gros morceaux (pas plus petit que des quartiers).

Tarte Tatin

Ingrédients pour une tarte de 24 cm de diamètre (moule à bord haut)

Pour la pâte :

  • 125 g de farine tamisée
  • 80 g de beurre doux coupé en morceaux
  • 6 à 7 cl (60-70 g) d’eau froide
  • 1 pincée de sel
  • 2 c. soupe de sucre

Pour la garniture :

  • 1,2-1,5 kg de pommes (6 pommes Gala pour moi)
  • 100 + 40 g de sucre semoule
  • 40 g de beurre

Commencez par la pâte.
– Dissolvez le sel dans l’eau.
– Mélangez la farine et le sucre avec le beurre en morceaux rapidement du bout des doigts pour obtenir un mélange sablé.
– Formez un puits dans le mélange farine-beurre-sucre et y l’eau. Travaillez rapidement à la main jusqu’à ce que la pâte soit souple et homogène.
– Étalez ensuite la pâte sur un plan de travail fariné (ou entre deux feuilles de papier cuisson). Il faut former un disque de pâte du diamètre de votre moule, de 2-3 mm d’épaisseur.
– Réservez au frais.

Passez à la garniture.

– Préchauffez le four à 190°C.
– Préparez un caramel en faisant fondre dans une casserole 50 g de sucre à feu doux, en mélangeant doucement avec une cuillère en bois. Quand il a blondi, versez le reste de sucre (50 g). Mélangez à nouveau jusqu’à obtenir une couleur ambrée.
– Versez le caramel dans une moule à manqué.
– Lavez les pommes, épluchez-les, et coupez les en quatre en enlevant le trognon.
– Posez-les à plat sur le caramel en les serrant bien, de manière à recouvrir toute la surface du moule.
– Saupoudrez avec les 40 g de sucre restants, puis de beurre en petits morceaux. Enfournez pendant 30 min : la caramel va mousser, et les pommes vont confire.
– Laissez tiédir.
– Préchauffez à nouveau le four à 190°C.
– Posez le disque de pâte brisée sur les pommes.
– Faites cuire pendant une demi-heure environ, la pâte doit colorer.
– Laissez à peine tiédir et retournez sur un plat de service.

Dégustez par exemple avec une boule de glace et une bolée de cidre doux !

Verrines de pomme Golden, fromage de brebis & piment d’Espelette

J’ai testé ce week-end un mélange assez improbable, qui pour autant fonctionne très bien : pomme Golden, fromage de brebis & piment d’Espelette.

Le tout sous forme de grosses verrines, pouvant être servies en entrée ou en « fromage ». Les pommes donnent un petit goût sucré et du croquant, le fromage de brebis apporte un goût salé et le crémeux, et le piment d’Espelette réveille le tout. Ce dernier est assez doux, et apporte vraiment une petite touche en plus :-). Un super mélange de textures et de saveurs !

Le piment d’Espelette est produit au Pays Basque, et est protégé par une A.O.P.

Verrines de pomme Granny, fromage de brebis, piment d'Espelette

Verrines de pomme Granny, fromage de brebis, piment d'Espelette

Ingrédients pour 4 personnes

  • 2 pommes Golden non traitées
  • environ 250 g de fromage de brebis type « Ossau Iraty »
  • 1 c. à café de piment d’Espelette
  • 5 c. à soupe d’huile d’olive
  • 2 c. à soupe de vinaigre balsamique

– Lavez les pommes, coupez-les en quartiers, épépinez-les et recoupez-les en dés.
– Coupez le fromage en dés de même taille.
– Répartissez les dés de pomme et de fromage dans des grosses verrines.
– Réalisez une vinaigrette en émulsionnant l’huile d’olive, le vinaigre et le piment d’Espelette.
– Répartissez la vinaigrette sur les verrines et mettez-les au frais.
Bon appétit !

Produit offert

Crumble épicé pomme cannelle réglisse

L’hiver a décidément du mal à s’en aller ! Avec ce temps froid, j’ai encore envie de cuisiner des douceurs, comme ces mini-crumbles épicés très parfumés, à la pomme, à la cannelle et à la réglisse.

J’ai utilisé pour cette recette des pommes d’hiver (reinettes grises), de la cannelle en bâtons, et de la poudre de réglisse ratissée, que j’affectionne beaucoup pour le goût sucré et un peu anisé qu’elle donne aux pâtisseries.

Crumble réglisse cannelle

Temps de préparation : 15 minutes

Temps de cuisson : 20 minutes

Ingrédients pour 6 mini crumbles :

– Préchauffez le four à 180°C.
– Pelez les pommes et coupez-les en dés.
– Déposez les dés de pommes dans une poêle avec 10 g de beurre, la cuillère à soupe de cassonade et le bâton de cannelle. Faites-les revenir en mélangeant délicatement 5-10 minutes à feu moyen, jusqu’à qu’ils s’attendrissent.
– Retirez le bâton de cannelle, et répartissez les dés de pomme cuits au fond des moules.
– Mettez dans un saladier la farine, le sucre, la poudre d’amande, la poudre de réglisse et le beurre mou.
– Du bout des doigts, mélangez le tout jusqu’à ce que la préparation ressemble à des grosses miettes de pain.
– Superposez les miettes obtenues aux dés de pomme cuits.
– Enfournez les crumbles pour 15-20 minutes à 160°C. Ils doivent être dorés.

Dégustez tiède !

Coeurs glacés à la pomme Pink Lady « Comme une rose rouge ».

Je vais vous présenter dans cet article ma participation au concours de recettes organisé par Pink Lady pour la Saint-Valentin.

Pour ce concours, il s’agissait de mettre en valeur les pommes Pink Lady avec une recette sur le thème du tête à tête amoureux.

Pink Lady

J’avais déjà participé l’an dernier avec mes cœurs fondants à la mousse de Pink Lady et pralines roses, j’ai réalisé cette année des cœurs glacés à la pomme Pink Lady « Comme une rose rouge ».

Si comme moi vous préparez un petit repas à votre amoureux pour la Saint-Valentin, cette recette peut éventuellement vous inspirer !

Coeurs glacés à la Pink Lady

Coeurs glacés Pink Lady

Recette pour 8 cœurs glacés

Pour le sorbet :

  • 4 pommes Pink Lady
  • 10 cl d’eau
  • 120 g de sucre
  • 8 petites meringues

 Pour la décoration :

  • 1 pomme Pink Lady

Matériel : 1 moule en silicone « 8 empreintes en forme de cœur » / 1 sorbetière

Temps de préparation : 30 minutes + 4h à une nuit de repos

Réalisation du sorbet.

– 24 h avant la préparation du sorbet, entreposez la sorbetière au congélateur.
– Lavez les pommes, pelez-les, coupez-les en morceaux, et ôtez les trognons. Réservez.
– Portez l’eau et le sucre à ébullition sur feu vif dans une casserole, et ajoutez les morceaux de pomme.
– Faites compoter doucement à feu doux pendant 10 minutes. Laissez refroidir.
– Mixez la préparation.
– Versez le mélange dans la sorbetière, et faites tourner pendant 30 minutes.
– Remplissez à moitié les empreintes, déposez une petite meringue, puis finissez de remplir les empreintes à ras-bord. Raclez le dessus avec une spatule pour avoir une surface bien lisse.
– Congelez le moule en silicone pour 4 heures minimum.

Décoration (au dernier moment).

– Lavez bien la pomme, puis coupez-la en quartiers, en gardant la peau. Enlevez le cœur délicatement.
– A l’aide d’une mandoline, coupez de très fines tranches à partir des quartiers.
– Démoulez les glaces, et disposez-les dans un plat de service.
– Enroulez des tranches de pomme, et utilisez-les pour former des roses rouges que vous disposerez harmonieusement entre les cœurs glacés.
– Décorez le plat avec des tranches de pommes, et servez.

Joyeuse Saint-Valentin !

Mini tatins pomme-camembert

Samedi soir, j’ai servi avec l’apérif ces jolies petites mini-tatins pomme camembert. J’avais repéré cette recette dans le magazine « Régal » de septembre et l’avais soigneusement laissée de côté. J’ai beaucoup aimé, les saveurs de la pomme légèrement caramélisée et du camembert fondu se marient très bien, même M. Poire-Chocolat qui n’est pas fan du sucré-salé a adoré. En plus ça présente bien, le top pour un apéro gourmand !

Tatins pomme camembert

Ingrédients pour 12 mini tatins :

  • 2 pommes type Golden
  • 2 échalotes
  • 1/4 de camembert
  • 20 g de beurre
  • 10 g de sucre
  • 1 rouleau de pâte feuilletée
  • Poivre noir du moulin

– Beurrez les alvéoles d’un moule à mini-muffins (il est bien précisé dans la recette que cette étape est importante !).
– Épluchez puis épépinez les pommes, et coupez-les en lamelles. Recoupez ces lamelles en 2 dans le sens de la longueur.
– Émincez les échalotes et faites-les revenir dans le reste de beurre pendant 5 minutes.
– Ajoutez les lamelles de pommes et faites cuire 5 10 minutes, le temps que les lamelles soient fondantes.
– Saupoudrez avec le sucre, puis faites caraméliser 5 minutes.
– Déposez harmonieusement la pomme et l’échalote au fond des moules à muffins.
– Ajoutez par dessus une lamelle de camembert.
– Découpez des ronds de pâte feuilletée de la taille des alvéoles, puis superposez-les à la garniture et appuyez bien.
– Faites cuire 15 minutes à 200°C : la pâte feuilletée doit être dorée.
– Une fois la cuisson terminée, sortez le moule du four, attendez 5 minutes puis démoulez les mini-tatins.
– Saupoudrez d’un peu de poivre du moulin, et dégustez tiède !

Cheesecake Breton (pommes et caramel beurre salé)

Samedi dernier, nous étions invités chez un Breton qui faisait un pot de départ. Je me suis proposée pour rapporter un dessert, et, après réflexion, j’ai décidé de rendre hommage à ses origines, avec un cheesecake « breton ». Cette fois, c’est une recette de cheesecake avec cuisson que je vous propose, un peu allégée (moitié fromage blanc 0%, moitié Philadelphia), avec des pommes caramélisées et une sauce caramel beurre salé… Une vraie tuerie ! ;-).

Les proportions sont pour un gros cheesecake (moule à charnière de 25 cm de diamètre / 8 cm de haut).

Cheesecake breton

Cheesecake breton

Salidou

  • Temps de préparation + cuisson : 2 h
  • Temps de repos : 3 h à 1 nuit

Ingrédients

Pour le biscuit :

  • 250 g de galettes bretonnes (petits biscuits type « St-Michel »)
  • 100 g de beurre fondu
  • 1 pincée de fleur de sel

Pour la préparation :

  • 400 g de fromage de type Philadelphia
  • 400 g de fromage blanc 0 %
  • 4 œufs
  • 70 g + 25 g de cassonade
  • 1 gousse de vanille
  • 20 g de beurre salé
  • 10 cl de crème liquide
  • 3 pommes golden

Pour la sauce caramel (recette de Bernard) :

  • 90 g de sucre
  • 50 g de beurre salé
  • 10 cl de crème liquide
  • 2 pincées de fleur de sel

Réalisation de la sauce caramel (il vous en restera sûrement un peu) :

– Commencez par mettre le beurre, la fleur de sel et le sucre dans une casserole à fond épais. Ajoutez un trait d’eau (juste de quoi imbiber un petit peu le sucre).
– Faites fondre sur feu modéré à fort en mélangeant avec une cuiller en bois. Le mélange va mousser et commencer à se colorer. Il faut alterner et modifier le feu en fonction du résultat que l’on observe dans la casserole.Le caramel va se faire. Il faut bien mélanger pour éviter que le fond brûle.
– En dehors du feu, quand le caramel a une belle couleur brune, ajoutez la crème en plusieurs fois, en mélangeant bien à chaque fois.
– Remettez sur le feu pour remonter à ébullition et refondre les éventuels petits morceaux de sucre qui restent.
– Versez le caramel très chaud dans un petit pot à confiture bien propre.
– Laissez refroidir et conservez ensuite au frais.

Réalisation des pommes poêlées :

– Épluchez les pommes, coupez-les en quartiers en ôtant les pépins.
– Coupez les quartiers en fines lamelles.
– Faites revenir ces lamelles à feu doux, avec les 25 g de cassonade et les 20 g de beurre salé.
– Les pommes sont prêtes lorsqu’elles sont biens molles et caramélisées. Réservez-les, en conservant bien tout leur jus.

Réalisation du fond :

– Mettez les galettes bretonnes dans un sac congélation et fermez soigneusement le sac.
– Avec un rouleau à pâtisserie, réduisez les biscuits en miettes puis versez la poudre obtenue dans un saladier. Pour cette étape, vous pouvez vous aider d’un mixer ou d’un blender.
– Faites fondre le beurre.
– Versez le beurre fondu sur la poudre de biscuits et mélangez.
– Déposez une feuille de papier cuisson sur une plaque à pâtisserie. Posez un cercle métallique de 23 ou 24 cm de diamètre. Vous pouvez utiliser également un moule à charnières anti-adhérent, ou à défaut chemisez un moule classique avec un morceau de film plastique.
– Répartissez le mélange beurre/poudre de galettes dans le moule, et tassez le fond à l’aide de vos mains ou d’un verre plat et rond. Faites remonter les miettes de biscuits au beurre sur les bords du moule en tassant toujours bien.
– Recouvrez le fond du gâteau de pommes caramélisées, en en gardant un peu pour la déco.
– Réservez au réfrigérateur 30 minutes à 1 h.

Réalisation de la crème et montage :

– Préchauffez le four à 160°C.
– Dans un saladier, faites blanchir les œufs avec le sucre, et les grains de la gousse de vanille.
– Incorporez le fromage frais et le fromage blanc et fouettez bien avec une fourchette.
– Ajoutez les 10 cl de crème liquide et mélangez.
– Garnissez le moule avec la préparation et lissez la surface à l’aide d’une spatule.
– Enfournez pendant 50 minutes. Le gâteau doit être encore un peu tremblotant.
– Laissez le dans le four fermé jusqu’à ce qu’il soit à température ambiante.
– Réfrigérez-le idéalement pendant 1 nuit et démoulez-le / décerclez-le au dernier moment.
– Toujours au dernier moment, décorez avec des pommes caramélisées, et recouvrez de sauce caramel. Ne faites pas comme moi, j’ai décoré avant de réfrigérer, et la sauce caramel a pris une couleur bizarre (le goût y était, mais pas l’aspect).
– Enjoy !

Coeurs fondants à la mousse de Pink Lady et Pralines Roses « Comme une rose rouge »

A l’approche de la Saint-Valentin, je vous propose ma participation au concours de recettes Pink Lady®. Il fallait créer une création culinaire pour l’être aimé ;-), le seul impératif était la mise en avant de la « Pomme de l’amour et la séduction » et de ses atouts visuels et gustatifs.

J’ai réfléchi un peu : j’imaginais une forme de cœur, quelque chose de fondant, et une décoration jouant avec la couleur de la peau de la pomme. Après quelques croquis et calculs sont nés les Cœurs fondants à la mousse de Pink Lady et Pralines Roses « Comme une rose rouge ».

Pink-Lady_Poire-Chocolat

Pink-Lady Poire-Chocolat

Pink-Lady Poire-Chocolat

Recette pour 8 cœurs fondants

Pour le fond

  • Une quinzaine de biscuits type « petits beurres »
  • 8 pralines roses
  • 40 g de beurre fondu

Pour la mousse

  • 3 pommes Pink Lady
  • 2 feuilles de gélatine
  • 1/2 gousse de vanille
  • 15 cl de crème liquide entière
  • 10 cl d’eau
  • 20 g de sucre

Pour la décoration :

  • 1 pomme Pink Lady
  • 2 pralines roses

Matériel : 1 moule en silicone «8 bouchées en forme de cœur ».

Temps de préparation : 1 h + 4h à une nuit de repos

Réalisation du fond.

– Réduisez en miettes les petits beurres, à l’aide d’un robot ou en les mettant dans un linge et en les écrasant au rouleau à pâtisserie.
– De la même manière, concassez les pralines roses en grosses miettes.
– Transvasez les miettes de biscuits et de pralines dans un cul-de-poule, et ajoutez le beurre fondu. Mélangez.
– Tapissez les empreintes du moule avec ce mélange, sur environ 8 mm d’épaisseur. Tassez bien et réservez au frais.

Réalisation de la mousse de Pink Lady.

– Lavez et épluchez les pommes. Coupez-les en gros dés.
– Préparez le sirop : dans une casserole, versez l’eau, le sucre et la demi gousse de vanille grattée.
– Portez à ébullition et versez-y les morceaux de pommes.
– Recouvrez d’une feuille de papier sulfurisé trouée au centre pour laisser s’échapper la vapeur. Laissez cuire à feu très doux pendant 15-20 min.
– Mixez le tout pour obtenir une compote bien lisse. En conserver 250 g.
– Faites ramollir la gélatine dans une grande quantité d’eau froide.
– Chauffez 100 g de compote, puis, hors du feu, ajoutez les feuilles de gélatine ramollies et essorées et les 150 g de compote restante. Mélangez bien et réservez au frais.
– Fouettez la crème liquide sans trop la monter pour éviter qu’elle ne granule.
– Incorporez-la délicatement à la compote.
– Versez dans les empreintes,  lissez la surface et réserver au frais 4 heures à une nuit.

Décoration (au dernier moment).

– Lavez bien la pomme, puis coupez-la en quartiers en gardant la peau. Enlevez le cœur délicatement.
– A l’aide d’une mandoline ou un couteau, coupez de très fines tranches à partir des quartiers.
– Enroulez ces dernières sur elles-mêmes, et utilisez-les pour former des roses rouges que vous planterez au milieu des mousses.
– Démoulez délicatement les mousses en poussant par le fond du moule et déposez les cœurs fondants dans le plat de service.
– Rajoutez des miettes de pralines roses et servez.

Joyeuse Saint-Valentin !

Apfelstrudel

Lors notre récent week-end en République Tchèque, j’avais été conquise par le délicieux, merveilleux, moelleux apfelstrudel. Je m’étais promis de refaire ce super gâteau aux saveurs de pomme, raisin, cannelle et rhum.

C’est désormais chose faite ! J’ai cherché un peu sur Internet et j’ai utilisé la recette d’Isabelle du blog « J’en reprendrais un un bout« , un de mes blogs de cuisine préférés cela dit en passant :-). Le résultat était pas mal du tout, nous nous sommes vraiment régalés. Avec la cannelle et le rhum, un vrai dessert de Noël avant l’heure !

A noter que quelques étapes de la préparation de ce gâteau s’effectuent idéalement la veille.

Apfelstrudel

Ingrédients :

Pâte à Strudel

  • 250 de farine
  • 2,5 g de sel
  • 25 g d’huile végétale neutre (arachide, pépin de raisin…)
  • 10 cl d’eau tiède
  • 1 œuf

Garniture

  • 6 grosses pommes (Canada pour moi)
  • 150 g de cassonade
  • 1/2 c. à café de cannelle
  • 5 cl de rhum ambré
  • 10 biscuits spéculoos (nécessaires pour absorber le surplus d’humidité dégagé par les pommes)
  • 20 g de beurre fondu pour badigeonner
  • 1 sachet de sucre vanillé

Au minimum 1 heure avant l’usage, et au mieux la veille pour le lendemain, laissez macérer les raisins secs dans le rhum et préparez la pâte à Strudel.

– Versez tous les ingrédients dans un cul de poule ou la cuve d’un robot, dans l’ordre énoncé.
– Pétrissez à la main /au crochet sur vitesse 2 juste le temps qu’une boule de pâte se forme.
– Ramassez la pâte en boule et saupoudrez-la de farine. Couvrez d’un linge et laissez reposer à température ambiante.

Un heure plus tard minimum, réalisez la garniture.

– Préchauffez le four à 180°
– Lavez, épluchez et coupez les pommes en très fines lamelles. Mettez-les dans un grand saladier.
– Ajoutez la cassonade, la cannelle, les raisins (sans les égoutter), et enfin les spéculoos émiettés. Mélangez avec les mains en soulevant la masse doucement pour ne pas casser les lamelles de pommes. Réservez le temps d’étirer la pâte.

Passez ensuite au « montage » (et c’est là que ça se corse 🙂 )

– Déposez un torchon propre sur le plan de travail, et farinez-le sur toute sa surface.
– Prenez la boule de pâte (ne surtout pas la retravailler ni la repétrir, elle serait alors impossible à étendre puisqu’elle se rétracterait) et déposez-la au centre du torchon.
– Aplatissez-la rapidement à l’aide d’un rouleau à pâtisserie, puis étirez-la délicatement avec les mains en la soulevant. Tout l’art consiste à obtenir une pâte extrêmement fine et élastique et suffisamment solide pour entourer et contenir une garniture abondante. D’ailleurs, il est commun de dire que pour savoir si la pâte a été suffisamment étirée il faut pouvoir lire facilement un texte au travers). Étirez-la donc doucement, en plusieurs fois, jusqu’à ce qu’elle forme un rectangle aussi grand que le torchon.
– Déposez la garniture sur toute la surface de la pâte.
– Roulez délicatement le gâteau en soulevant le torchon (comme pour un gâteau roulé).
– Faites rouler sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé (jointure dessous).
– Badigeonnez de beurre fondu à l’aide d’un pinceau et saupoudrez de sucre vanillé pour caraméliser la surface.
– Laissez cuire 30 à 40 min.
– Dès la sortie du four, saupoudrez de sucre glace.
Servez tiède, avec une crème chantilly ou une boule de glace.
Enjoy !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...