Boulettes de poisson épicées

Je vous propose aujourd’hui des délicieuses boulettes de poisson épicées, servies avec une succulente sauce au lait de coco et au mélange des aborigènes. 

J’ai cherché à donner un maximum de goût à cette recette, et pour cela les aromates pour poisson et le mélange pour grillades de poisson de mon partenaire Epices du Monde se sont révélés très bien.

Les aromates pour poisson sont composées de fenouil, romarin, muscade, basilic, piment doux, thym, laurier, sel et cardamome, et relèvent très agréablement ces boulettes.

Boulettes-poisson

Ingrédients pour 2 personnes

Pour les boulettes :

Pour la sauce :

– Placez les filets de lieu, l’œuf, la chapelure et les épices dans un blender.
– Mixez pendant 15 secondes à puissance moyenne pour obtenir une pâte assez lisse.
– Modelez à la main les ingrédients mixés pour former des boulettes.
– Faites griller les boulettes à la poêle environ 5 minutes à feu moyen pour les colorer sur toutes les faces, puis faites cuire 5 minutes à couvert. Réservez.
– Versez la brique de lait de coco et le mélange des aborigènes dans une casserole, et faire réduire.
– Nappez les boulettes avec le lait de coco préalablement réduit.
– Servez par exemple avec du riz blanc en accompagnement.

Moules au Curry

Le mois de janvier, comme tous les mois en « r », est un bon mois pour les moules ! J’ai pu me procurer des belles moules de bouchot bien charnues, que j’ai cuisinées pour mon plus grand plaisir. J’ai choisi cette fois de les accommoder avec du curry à l’ancienne, et du vin blanc : un régal ! Il faut passer un peu de temps pour les nettoyer, mais la dégustation vaut le coup.

Ce curry à l’ancienne proposé par Epices du monde se compose de curry, fenugrec, cumin entier, coriandre, ail semoule, moutarde blonde en graines, et fenouil en graines.

  • Temps de préparation : 20 minutes
  • Temps de cuisson : 10 minutes

Ingrédients pour 2 personnes :

– Déposez les moules dans une bassine d’eau salée, et récupérez celles qui remontent à la surface. Jetez-les car elles sont mortes.
– Grattez les moules individuellement sous l’eau courante. A l’aide d’un couteau, il faut enlever les coquillages et le byssus (fibres accrochées aux moules).
– Mettez les moules dans une cocotte, arrosez avec le petit verre de vin blanc, couvrez et faire chauffer.
– Laissez cuire pendant 10 minutes ; secouez la cocotte pour de temps en temps pour une cuisson homogène.
– Égouttez les moules à l’aide d’une écumoire.
– Réservez au chaud dans un plat creux et couvrez.
– Récupérez le jus de cuisson et et mettez-le dans une casserole. Ajoutez le curry à l’ancienne, le curcuma, le piment doux, le vin et portez à ébullition.
– Filtrez, puis laissez réduire jusqu’à qu’il ne reste presque plus qu’1/3 du liquide.
– Ajoutez la crème fraîche, mélangez, et laissez cuire pendant 2 minutes. Rectifiez l’assaisonnement et verser la sauce sur les moules.
– Régalez-vous !

Colin sauce safranée

Cette semaine j’ai préparé une recette très fine qui nous a régalé : des pavés de colin sauce safranée. J’ai utilisé pour cette recette du safran en pistils d’excellente qualité, cela faisait longtemps que je voulais cuisiner cette épice, et cela vaut le détour ! La sauce est très gouteuse, et la texture est extra.

Colin sauce safran

Pour 2 personnes :

  • 2 pavés de colin
  • 10 cl de crème fraîche
  • 1 petit verre de vin blanc
  • 10 cl de bouillon de poisson (préparé avec de l’eau chaude et du fumet)
  • 1 c. à soupe bombée de maïzena
  • 1 échalote
  • 1 pincée de pistils de safran
  • 1/2 c. à café de curcuma
  • 10 g de beurre + 1 noisette
  • 1 c. à soupe d’huile d’olive
  • Sel
  • Poivre

Commencez par le poisson :

– Émincez l’échalote.
– Faites chauffer l’huile et la noisette de beurre dans une poêle.
– Ajoutez l’échalote hachée et faites-la fondre à feu doux.
– Ajoutez les pavés de colin, faites-les cuire de chaque côté pendant 5 min.
– Salez et poivrez, réservez à couvert.

Puis réalisez la sauce :

– Dans une casserole, faites fondre le beurre et ajoutez la maïzena.
– Remuez bien.
– Ajoutez progressivement, tout en remuant, le vin blanc, et le bouillon de poisson.
– Portez à ébullition, puis laissez mijoter 10 min à feu doux.
– Ajoutez le safran et le curcuma.
– Terminez en ajoutant la crème.
– Laissez cuire 2-3 minutes en remuant bien.
– Déposez le poisson dans les assiettes et nappez avec de la sauce. Dégustez immédiatement !

Colin à la Bordelaise

Il y a bien longtemps, lorsque je m’achetais des plats tout prêts, j’aimais bien le poisson à la Bordelaise. Du poisson blanc, et une croûte composée de chapelure, d’oignon, de persil, et de citron… miam ! Pour ce soir, j’ai tenté d’en faire « maison ». J’ai cherché un peu sur Internet, fait une petite synthèse et réalisé la recette qui suit. Nous nous sommes régalés, et Mister a dit que c’était « comme au magasin ». Je prends ça pour un compliment !

Poisson à la Bordelaise

Ingrédients pour 2 personnes :

  • 2 pavés de colin frais ou décongelés (ou autre poisson blanc)
  • 1 échalote
  • 1 gousse d’ail
  • 10 g de beurre
  • 10 cl de vin blanc sec
  • Le jus d’un citron
  • QS de chapelure
  • 1 petite botte de persil plat

– Épluchez et émincez l’échalote et l’ail.
– Faites fondre le beurre dans une poêle et y faites revenir l’échalote et l’ail 5 min.
– Ajoutez le vin blanc et laissez s’évaporer sur feu moyen.
– Préchauffez le four à 180°.
– Disposez dans un bol le jus de citron, le persil haché préalablement, ainsi que le mélange échalote/ail/vin blanc.
– Ajoutez-y la chapelure petit à petit, jusqu’à ce que le mélange ait la consistance d’une pâte souple.
– Placez les morceaux de poisson dans un plat à four. Étalez par dessus une généreuse couche de pâte, et disposez à côté le reste de pâte.
– Laissez cuire 15-20 min et servez par exemple avec des légumes.
– Bon appétit !

Terrine de saumon aux petits légumes

J’ai réalisé le week-end dernier une chouette terrine de saumon aux petits légumes, un plat plutôt simple à faire et très fin.

C’est en découvrant cette recette de Papilles et Pupilles que me suis rendue compte que les terrines de poisson étaient assez simples à faire, en fait. Le plus dur a été d’ôter la peau du filet sans perdre de chair.

Je suis donc partie de cette base qui me plaisait bien (mmhhh des asperges vertes),  sans mettre de langoustines, et en réservant une bonne partie des petits légumes pour les servir en accompagnement. J’ai aussi effectué quelques petits ajustements personnels :-).

Ingrédients pour une grosse terrine de 10 parts (1 moule à cake) :

  • 650 g de filet de saumon
  • 2 œufs
  • 30 cl de crème liquide entière
  • 250 g de brisures de saumon fumé
  • 5cl d’huile d’olive
  • 1 courgette
  • 6 asperges vertes
  • 3 carottes
  • Sel
  • Poivre du moulin
  • 1 c. à café de baies roses grossièrement pilées

– Préchauffez le four à 160 °C (th. 5).

Commencez par les légumes.
– Épluchez les carottes et les asperges. Coupez en petits dés la courgette, les carottes et la queue des asperges.
– Faites suer avec une pincée de sel les légumes pendant 3 minutes dans une poêle avec un filet d’huile d’olive, en commençant par les carottes, puis les asperges, et enfin les courgettes. Laissez refroidir.
– Coupez la pointe des asperges en 2 et cuisez-lez 1 minute dans de l’eau bouillante salée, puis refroidissez-les.

Passez ensuite à la terrine.
– Hachez le saumon frais dans un mixeur, assaisonnez de sel, de poivre et de baies roses.
– Ajoutez les œufs et mixez. Ajoutez la crème liquide en mixant doucement pour obtenir une mousse onctueuse.
– Débarrassez dans un cul-de-poule et rectifiez l’assaisonnement.
– Huilez une terrine à l’huile d’olive puis déposez au fond les 3/4 des pointes d’asperge.
– Étalez la moitié de la farce  puis déposez un 1/4 des petits légumes, les pointes d’asperge restantes, et les tranches de saumon fumé.
– Étalez de nouveau la farce restante.
– Tapotez le moule sur le plan de travail pour chasser les éventuelles bulles d’air.
– Cuisez au four à 160 °C pendant 20 minutes.

Sortez du four et laissez refroidir 3 – 4 h minimum avant de démouler. Servez froid, avec les petits dés de légumes restants froids ou réchauffés.
Cette terrine était encore meilleure après avoir passé une nuit au frais !

Sardines en papillote à la fleur de sel

J’ai noué récemment un nouveau partenariat avec les Sels de Guérande Le Guérandais. Je suis ravie car leurs produits me plaisent beaucoup, ils sont gage pour moi d’authenticité et de naturel. J’ai toujours privilégié le sel gris plutôt au blanc (pour le goût et les vitamines).

J’ai reçu des chouettes cadeaux (voir à la fin de l’article), j’ai de belles idées de recettes en vue, par exemple, lorsque j’aurai un peu de temps, je testerai la cuisson d’une viande en croûte de sel !

Aujourd’hui, j’ai testé leur Fleur de Sel, et ai réalisé des sardines en papillote, au beurre et à la fleur de sel. Un vrai délice ! J’ai trouvé la recette dans un magazine « Vie pratique gourmande » datant de quelques années, et ce fut très réussi. Le beurre et le sel donnent un goût très agréable aux sardines.

Sardines Papillote

Ingrédients pour 2 personnes :

  • 10 sardines fraîches, vidées et si possible « désarrêtées »
  • 2 gousses d’ail
  • 2 échalotes
  • 30 g de beurre doux
  • 2 c. à soupe de jus de citron
  • 1 c. à café de Fleur de Sel de Guérande

– Préchauffez le four à 200°C (th 6-7).
– Hachez finement l’ail et les échalotes et disposez-les dans un petit saladier.
– Travaillez-les du bout des doigts avec le beurre frais et la Fleur de Sel.
– Préparez 2 grandes feuilles d’aluminium, et disposez 5 sardines sur chaque feuille.
– Répartissez la farce dans les sardines.
– Arrosez-les de jus de citron.
– Fermez les papillotes hermétiquement, et faites-les cuire entre 10 et 15 minutes.
– Servez immédiatement !

J’en profite pour vous montrer les produits que j’ai reçus :

Sel de Guérande Le Guérandais

– Du Gros Sel de Guérande Gris,
– De la Fleur de Sel,
– Du Sel de Guérande bio aux herbes,
– Du Sel de Guérande aux algues,
– Du Sel de Guérande bio aux légumes,
… et même la petite pelle en bois qui va bien :-).

Bien gâtée encore une fois !

Parmentier de morue

Bonjour à tous ! Je vous disais l’autre jour que j’avais reçu de chouettes produits de la part d’Azais-Polito, une conserverie de poissons traditionnelle Sétoise. Depuis, j’ai effectué quelques tests, je vous propose aujourd’hui une première recette !

J’ai utilisé la Brandade de Morue, pour réaliser des petits Parmentiers de Morue en cocotte, qui se sont révélés délicieux ! Une mention spéciale à ce produit, très bon au goût et à la texture très fine en bouche, un vrai régal !

Parmentiers de Morue

Azais-Polito Brandade de morue

Ingrédients pour 2 mini cocottes :

  • 1 pot de 210 ml de Brandade de Morue
  • 4 grosses pommes de terre
  • 2 c. à soupe d’huile d’olive
  • Parmesan
  • Chapelure
  • Sel
  • Poivre

– Épluchez les pommes de terre et faites les cuire environ 15 minutes dans de l’eau bouillante salée. Elles doivent être bien cuites.
– Écrasez-les au presse-purée, assaisonnez, ajoutez l’huile d’olive et mélangez bien pour obtenir une purée onctueuse.
– Répartissez la brandade de morue au fond des mini-cocottes, et recouvrez de purée.
– Saupoudrez les cocottes de chapelure, et de parmesan, puis enfournez 15 minutes à 160°C.
Dégustez chaud !

Bonus : j’ai également testé d’autres produits de la marque, telle la pâte de Saint-Jacques, un pur délice à tartiner sur des croûtons à l’ail, et la rouille, qui assaisonne  à merveille les plats de poisson !

Azais Polito St Jacques

Risotto au colin

Voici une bonne petite recette réalisée hier soir, alors que nous étions en mode « vide-placard » et « vide congélo » : du risotto au colin. Nous nous sommes bien régalés, ce petit plat improvisé est à refaire ! 🙂

Ingrédients pour 2 personnes :

  • 50 cl d’eau + 2 c. à soupe de fumet de poisson en poudre
  • 20 cl de vin blanc
  • 150 g de riz rond
  • 2 pavés de colin (surgelés pour moi)
  • 5-10 cl de crème liquide
  • 2 c. à soupe d’huile d’olive
  • Persillade

– Faites chauffer l’huile dans une sauteuse.
– Ajoutez le riz et faites-le cuire pendant 3-4 minutes tout en mélangeant : il doit être translucide.
– Ajoutez alors la moitié du vin blanc et baissez le feu au minimum. Faites cuire jusqu’à évaporation totale en remuant sans cesse.
– Versez alors le reste de de vin blanc. Poursuivez la cuisson de la même manière en remuant sans cesse pendant 25 mins environ en ajoutant régulièrement le bouillon. Le riz doit être cuit et crémeux.
– Pendant ce temps, décongelez puis faites cuire doucement à la poêle le colin avec un petit filet d’huile d’olive. Une fois qu’il est cuit, émiettez-le.
– Ajoutez au riz le poisson, la crème liquide, un peu de persillade et mélangez.
– Servez immédiatement.
Bon appétit !

Colin en croûte de noix et de tomates séchées

J’ai effectué un test hier soir, qui s’est révélé plutôt concluant : du colin en croûte de noix et de tomates séchées. J’ai déjà goûté une recette assez similaire dans un restaurant, j’ai donc essayé de reconstituer celle-ci à l’œil, en y ajoutant ma petite touche personnelle : de la tomate séchée.

Je crois que j’ai un peu progressé en cuisine : je suis arrivée à la consistance désirée pour ma « croûte » du premier coup :-). J’ai par contre beaucoup hésité pour la cuisson : à la poêle ? au four ? au micro-ondes ?

Le résultat était vraiment satisfaisant : le goût était top, le croquant de la noix se mariait très bien avec le moelleux du poisson. Mioum !

Colin en croûte de noix et tomates séchées

– Temps de préparation : 20 minutes
– Temps d’attente : 20 minutes
– Temps de cuisson : 20 minutes

Ingrédients pour 4 personnes :

  • 4 pavés de colin sans arêtes (surgelés pour moi)
  • 60 g de cerneaux de noix
  • 1 pétale de tomate séchée
  • 20 g de beurre salé
  • 1 gousse d’ail

– Hachez très finement les noix, la pétale de tomate séchée, et la gousse d’ail. Disposez le tout dans un bol et mélangez.
– Ajoutez le beurre coupé en dés. Travaillez le mélange du bout des doigts, jusqu’à former une boule de « pâte » assez homogène.
– Posez un morceau de papier sulfurisé sur le plan de travail et déposez la boule de pâte sur un côté du papier.
– Repliez le papier sulfurisé sur lui-même, et étalez la pâte au rouleau par-dessus le papier, pour former un rectangle d’une épaisseur de 2 mm.
– Réservez au réfrigérateur pour 20 minutes minimum.
– Préchauffez le four à 180°C.
– Faites décongeler les pavés de colin, et séchez-les à l’aide d’un papier absorbant.
– Une fois que la croûte est bien solide, sortez-la du réfrigérateur et installez-la sur le plan de travail.
– Déposez un pavé de poisson au bord de la croûte, et coupez la croûte tout autour pour obtenir un morceau qui ait exactement la même taille que le poisson.
– Faites de même pour les 3 autres morceaux, puis déposez-les dans un plat à four.
– Posez la feuille de papier sulfurisé, côté croûte, sur le plan de travail propre et décollez doucement le papier, pour récupérer les rectangles de croûte.
– Déposez un rectangle de croûte sur chaque pavé de poisson et enfournez pour 20 minutes.

Enjoy !

Sauté de lieu noir au mazavarou


Je suis contente de vous annoncer que je commence en ce moment un partenariat avec Epices du monde. Ce site propose des épices, aromates et condiments du monde entier dont certains peu connus et qui méritent de l’être ! Je partage avec eux l’idée que ces produits, de par leur provenance, leur fabrication, ont chacun une histoire, et que les connaître un peu mieux permet de faire des merveilles :-).

Epices du mondeJe proposerai une recette par semaine pour mettre en lumière une épice que j’aurai testée.

J’ai commencé ce week-end par tester le mazavarou.  C’est une pâte végétale concentrée, 100 % naturelle, composée de 22 épices, qui vient de l’Île Maurice. On y trouve ainsi du gingembre, du curcuma, du poivre, de la coriandre, du poivre, du cumin, de la cannelle, de l’aneth, du citron… Le tout sans colorant ni conservateur. On peut l’utiliser comme une aide culinaire ; en ajouter simplement une ou deux cuillerées apportent couleur et saveur à un plat, c’est simple et sain, donc le concept me plaît !

Le mazavarou existe en plusieurs versions, c’est celui pour poissons que j’ai utilisé, pour réaliser un sauté de lieu noir.

Mazavarou

Saute-poisson-mazavarou2

– Temps de préparation/cuisson : 35 minutes
Ingrédients pour 2 personnes :

  • Un filet de lieu noir d’environ 200 g
  • 3 pétales de tomate séchées préalablement réhydratées
  • 2 c. à café de mazavarou pour poisson
  • 120 g de riz

– Déposez les 2 c. à café de mazavarou dans le fond d’une boite hermétique, et assouplissez avec 2,3 cuillères à café d’eau.
– Coupez en gros dés le poisson, et mettez les morceaux dans la boite et mélangez, de façon à ce qu’ils s’imprègnent du mélange. Fermez la boite et laissez reposer au réfrigérateur 20 minutes minimum.
– Pendant ce temps, faites cuire le riz dans de l’eau bouillante le temps indiqué sur le paquet, égouttez-le (gardez 3 c. à soupe d’eau de cuisson) et réservez.
– Coupez également les tomates séchées en petits morceaux.
– Faites chauffer une cuillère à café d’huile dans une sauteuse, et faites cuire le poisson à feu moyen en mélangeant fréquemment pendant 5 à 10 minutes, il faut qu’il soit cuit à cœur.
– Ajoutez dans la sauteuse le riz et les pétales de tomates séchées, ainsi que l’eau de cuisson. Mélangez bien et faites cuire à feu doux pendant 5 minutes.
– Dégustez !

Verdict : nous avons beaucoup aimé. Le plat a beaucoup de goût, on sent bien les notes de citron et d’aneth, le tout est un peu relevé mais pas trop, un vrai délice !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...