Voyage culinaire au Canada

A la suite de mon article sur notre voyage au Canada, je me devais de faire un focus sur une chose qu’on adore, découvrir les traditions culinaires du pays !

Mis à part la nourriture de tous les jours, celle des supermarchés (fromage, viande, soupes, conserves, crèmes desserts, plats préparés…) qui n’est vraiment pas top, il y a quand même des belles choses 🙂

Commençons par les petits déjeuners ou les brunchs. Au Canada, ils servent des PILES de pancakes ENORMES, comme ci-dessous avec une garniture chocolat fondu – banane rôtie – noix de coco + une p’tite sauce avec du sucre d’érable et du beurre. Très (trop) copieux et à tomber !

IMG_1297Le petit déjeuner dit « du trappeur » ou « de la cabane à sucre » selon le restaurant est plutôt majoritairement salé, et consistant ! Comme ici avec pancakes au sirop d’érable, pommes de terre au four, pulled pork (mmmmhhhh), oeufs miroir, haricots au sirop d’érable, et un genre de pâté. Trop bon mais là encore je n’ai pas pu finir !

IMG_1296 IMG_1555Les œufs Benedict sont également une vraie tuerie : on empile une tranche de pain grillé, de bacon grillé, un œuf au plat, et on nappe le tout d’une succulente sauce hollandaise. Hyper light quoi ;-). Servis avec quelques crudités quand même.

  • L’Avenue, 922 Av Mont-Royal E, Montréal ; sur le Plateau Mont-Royal (beaucoup de monde le dimanche)
  • Chez Barbe 122 Eddy St, Gatineau

Une autre chose que j’ai adorée, c’est d’arpenter les marchés canadiens. Tous ces énormes fruits et légumes, toutes ces formes et couleurs, m’ont fait tourner la tête !

Nous avons visité le Marché Jean Talon à Montréal, un des plus grands marchés couverts d’Amérique du Nord, et c’était un superbe moment ! Entre les fruits rouges, les piments, les choux-fleurs ou des pommes de terre, un vrai tableau !

J’adore leur façon de ranger les fruits et légumes dans des petits paniers… Bref un incontournable, à ne pas manquer.

IMG_2140 IMG_1314 IMG_1313 IMG_1312 IMG_1308 IMG_1306 IMG_1305Le Marché By, à Ottawa est bien plus petit mais vaut bien le détour aussi.

  • Marché Jean Talon : 7070 Avenue Henri Julien, Montréal. Arrêt de Métro Jean Talon. Site web ici.
  • Marché By (Byward Market) : entre la rue Georges et York, Byward, Ottawa.

Passons aux choses sérieuses : la POUTINE. C’est le plat le plus calorique que je connaisse, mais qu’est ce que c’est bon ! On doit l’apprécier autant plus en hiver.

La base, c’est une montagne de frites, avec des grains de cheddar jeune qui couinent sous la dent, et une sauce à base de fond de bœuf. Après selon la recette, on peut éventuellement ajouter toutes sortes de choses : pulled pork, smoked meat, viande hachée, lard, fromage en tranches, crème fraîche, piments, champignons….

IMG_2145 IMG_2144 IMG_2143

  • Une seule adresse pour la poutine, un must-go à Montréal (si vous ne devez en goûter qu’une goûtez celle-ci) : La Banquise 994 Rue Rachel E, sur le Plateau Mont-Royal, beaucoup de monde le soir, ouvert H24 (!)

Une autre spécialité sympa : la « smoked meat » : il s’agit de viande de bœuf fumée, puis cuite à la vapeur. Elle est ensuite coupée en fines tranches pour garnir des gros sandwichs ou émiettée comme ici sur des spaghettis. Un délice !

IMG_1678 IMG_1674 IMG_1673

  • Schwartz’s Deli : Un delicatessen très connu à Montréal spécialisé dans la smoked meat. 3895 Boulevard Saint-Laurent à Montréal.
  • Un super resto de smoked meat à Baie Saint-Paul, entre Québec et le Lac Saint-Jean : Joe Smoked Meat 54, rue Saint-Jean-Baptiste, Baie-St-Paul

Au Québec, et surtout en Gaspésie, les produits de la mer sont les stars. On peut s’attabler dans des bistrots, parfois même dans des pêcheries, et déguster du homard bien moins cher qu’en France, entier ou sandwich, du poisson fumé, des croquettes de morue… Là encore à s’en damner.

IMG_2130 IMG_2033 IMG_2032 IMG_1946

  • Une pêcherie-cantine qui ne paie pas de mine, mais qui propose des club-sandwichs au homard absolument terribles au bout de la Gaspésie : Le Bistro du Banc, 51 rue du Banc, Rivière au Renard
  • Un très bon restaurant à Percé, en dehors du bourg : le Bistro Les Sacs à Vin, 50 Rte 132 O, Percé. Même si la déco et l’extérieur ne paient pas de mine, le patron français propose des très bons plats maison, dont du homard et des croquettes de morue à tomber.
  • Au début de la Gaspésie, une pêcherie fumoir artisanal qui vend des terrines de poisson à tomber, à déguster avec du vrai pain frais à la boulangerie du village : la pêcherie Ouellet, 38-A, avenue Morel, Kamouraska

En vrac, nous avons beaucoup aimé les hamburgers au pulled pork, les « grilled cheese » (croques-monsieur bien poêlés au beurre).

IMG_1769 IMG_1768Aux alentours du Lac Saint-Jean, ils cultivent beaucoup les bleuets, ces grosses myrtilles un peu plus sucrées que celles de nos montagnes. En « pie » (tarte), c’est très bon et nature aussi !IMG_1767 IMG_1770Et enfin, le fameux « fromage en grains » qui agrémente la poutine. on le trouve partout, même en snack dans les stations-services ! Il s’agit de morceaux de cheddar jeune, si jeune qu’il « couine » sous la dent.

IMG_1765Pour terminer ce chapitre gourmand, un petit mot sur les produits issus de l’érable. Je n’ai malheureusement pas trop de photos, mais ils sont tous tops : le fameux sirop d’érable (à acheter en conserve car il est souvent de meilleure qualité que celui en pot de verre qui est parfois « coupé » au caramel), le beurre d’érable (à tartiner), le sucre d’érable et ses déclinaisons (bonbons…).

Sirop d'érable

Pancakes

Voici une très bonne recette de pancakes. Je l’ai trouvée sur le site de Papilles et pupilles, et je la trouve top, car elle fonctionne bien et ne contient pas de yaourt, on peut donc réaliser ces pancakes avec peu d’ingrédients.

On peut les servir avec de la confiture, du sirop d’érable, de la pâte à tartiner… De quoi illuminer son dimanche matin :-).

Pancake

Temps de préparation : 10 minutes
Temps de cuisson : 15 minutes

Pour 12/15 pancakes:

  • 300 de farine
  • 40g de sucre en poudre
  • 2 œufs
  • 1 sachet de levure chimique
  • 400 ml de lait
  • 20 g de beurre fondu
  • 1 pincée de sel

– Mélangez les ingrédients secs dans un saladier, à savoir la farine, le sucre, la levure, et le sel.
– 

Dans un autre récipient, cassez les œufs, ajoutez le beurre fondu, mélangez puis ajoutez le lait.
– Versez cette préparation liquide dans la préparation solide en remuant bien pour qu’il n’y ait pas de grumeaux.
– Faites chauffer une petite poêle antiadhésive (diamètre 10 cm) à feu vif. Lorsqu’elle est bien chaude, versez une louche de pâte.
– Dès que des petits trous apparaissent à la surface, retournez le pancake et prolongez la cuisson d’une à deux minutes.
– Réservez dans une assiette, et renouvelez jusqu’à épuisement de la pâte.
– Dégustez !

Confiture prune-cardamome allégée et Tartines’Up viennoises

J’ai eu l’occasion de tester récemment la nouveauté « La Boulangère » : Les Tartines’Up. Il s’agit d’un nouveau produit pour le petit déjeuner : des tartines viennoises allongées, optimisées pour être trempées dans un mug et archi-moelleuses !

Dès qu’elles ont commencé à chauffer dans le grille-pain, ces tartines ont dégagé une délicieuse odeur dans ma cuisine. Une fois toastées, je les ai goûtées nature puis avec de la confiture. Elles sont très moelleuses, légèrement sucrées, un vrai goût de pain viennois ! J’ai bien aimé, même si j’attendais peut-être un peu plus de croustillant en surface !
Le plus : ces Tartines’Up sont sans huile de palme. Et ça j’aime 🙂

Afin de pouvoir effectuer ce test dans de bonnes conditions, j’ai réalisé de la confiture allégée à la prune et à la cardamome verte. En effet, je pasteurise les pots, ce qui me permet de réduire la quantité de sucre utilisée. Et la prune et la cardamome verte se marient très bien !

La Boulangère

Tartines Up

Ingrédients pour 3 pots de confiture allégée :

  • 1 kilo de prunes dénoyautées (congelées pour moi)
  • 500 g de sucre de canne bio
  • 4 gousses de cardamome verte

– Dans une grosse casserole, déposez les prunes encore congelées, le sucre, et les petites graines contenues dans les gousses de cardamome.
– Mettez le tout à chauffer à feu doux, en mélangeant régulièrement. La cuisson dure un peu plus longtemps (env. 30 minutes) qu’avec des fruits frais, car les fruits congelés rendent de l’eau.
– Pour savoir si la confiture a pris, prenez-en une petite quantité avec une cuillère en bois et reversez-la dans la marmite. La confiture est prête lorsque la dernière goutte reste accrochée à la cuillère !
– Versez la confiture dans des pots en verre stérilisés et rebouchez-les solidement.
– Retournez les pots, et mettez-les à l’envers dans une autre marmite remplie à moitié d’eau.
– Mettez à chauffer, et, dès que l’eau bout, comptez deux minutes.
– Éteignez le feu, et laissez refroidir l’eau.
– Quand la température est acceptable, retirez les pots et séchez-les.
– Dégustez sans modération au petit déjeuner !

Produit offert

 

Petits pains aux pépites de chocolat

En cherchant une recette de boulange sympa pour le petit dej’, je suis tombée sur cette recette de Chef Nini qui m’a tout de suite plue : des jolis petits pains aux pépites de chocolat. Attention, ce il ne s’agit pas des viennoiseries avec la pâte feuilletée levée et la barre de chocolat, mais de vrais petits pains avec, en plus dans la pâte, un peu de cacao, de sucre et des pépites de chocolat. A déguster encore chauds, c’est un délice !

Petits pains aux pépites de chocolat

Petits pains aux pépites de chocolat

Ingrédients pour 4 petits pains :

  • 250 g de farine T65
  • 1/2 sachet de levure de boulanger (5 g env.)
  • 1 c. à soupe de cacao amer
  • 15 cl de lait
  • 1/2 c. à café de sel
  • 1 c. à soupe de sucre en poudre
  • 1 poignée de pépites de chocolat (env. 80 g)
  • Sucre en poudre pour la cuisson

– Tamisez au-dessus d’un saladier la farine et le cacao. Ajoutez la levure et mélangez.
– Ajoutez le sel, le sucre, le lait et les pépites de chocolat.
– Commencez à mélanger et au moment où une boule se forme, pétrissez pendant 5-6 min à la main ou au robot.
– Laissez la pâte dans le saladier, recouvrez-le d’un torchon propre et laissez pousser la pâte 1h30-2h dans un endroit chaud. La pâte doit doubler de volume.
– Divisez la pâte en 4 parts égales (vous pouvez les peser).
– Façonnez des boules, et taillez une croix sur chacune avec la pointe d’un couteau.
– Badigeonnez d’eau à l’aide d’un pinceau et saupoudrez généreusement de sucre.
– Faites pousser 1 heure à température ambiante.
– Faites préchauffer votre four à 180°C et enfournez pour 15 min à chaleur tournante.
– Faites-les refroidir sur une grille (ou pas :-).

Biscuits aux céréales pour petit déjeuner

Il y a quelque chose que j’adore lorsqu’on part en vacances ou en camping, c’est les biscuits Petit Déjeuner. On les achète à l’avance, on leur fait une petite place dans notre sac à dos et à l’heure du petit déjeuner… un p’tit paquet de biscuits, une briquette de jus d’orange, et nous voilà prêts pour la matinée ! Pratique, économique et délicieux, le top quoi.

J’essaie actuellement d’en faire des « maison », pour retrouver ce bon goût et pour en retrouver les bénéfices : sucres lents qui tiennent au ventre, vitamines… J’ai examiné le paquet : farine complète de blé et d’épeautre, flocons d’avoine, peu de sucre, miel… Je suis passée au magasin bio pour me ravitailler, car tant qu’à faire,  je voudrais qu’ils soient archi-sains 🙂

Voici mon 1er essai, basé sur une recette trouvée sur Marmiton. On y trouve du yaourt, et de l’œuf, ingrédients qui ne sont pas sur le paquet. Ces biscuits sont très bons, mais pas très croustillants (et même bien moelleux 🙂 ), je les recommande mais ce n’est pas ce que je recherchais ! A venir bientôt un second test, avec une base de biscuits plus à la « Petit Beurre ».

Biscuits Petit Déjeuner
Ingrédients :

  • 150 g de farine de blé complète (bio pour moi)
  • 150 g de farine d’épeautre (bio pour moi)
  • 50 g de sucre (cassonade bio pour moi)
  • 50 g de miel (bio pour moi)
  • 1 œuf (fermier)
  • 50 g de beurre (bio pour moi)
  • 1 yaourt nature (bio pour moi)
  • 50 g de raisins secs (bios pour moi)
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 1 cc d’arôme vanille
  • 80 g de flocons d’avoine (bios pour moi)

– Dans une jatte, pétrissez tous les ingrédients ensemble jusqu’à obtenir une boule de pâte.
– Enveloppez la pâte dans du film transparent et mettez la au frigo pour une dizaine de minutes au moins.
– Préchauffez votre four à 200°C et placez du papier sulfurisé sur une plaque de cuisson.
– Sortez la pâte du frigo et formez de petites boules de pâtes que vous écraserez dans la paume avant de placer sur la plaque. J’ai essayé de leur donner une forme « ovaloïde ».
– Placez au four pour environ 10 minutes, selon votre four. Restez à proximité des biscuits, ils doivent être à peine dorés pour rester moelleux ou bien dorés pour être un peu plus croquants.

Laissez-les sécher sur un grille, et dégustez en quelques uns avec du lait froid pour le p’tit dej ! Vous pouvez varier la garniture : morceaux de figues sèches ou d’abricots secs, pépites de chocolat…

Bonne journée 😉

Quatre-quarts aux pêches de vigne et compote pomme poire vanille

Ce dimanche, nous sommes rentrés de chez mes parents chargés de fruits et légumes, ils ont eu la gentillesse de nous faire profiter de leur potager et de leur verger. J’ai notamment hérité d’un ou deux kilos de petites pommes et de poires bien mûres, ainsi que de délicieuses pêches de vigne bien mûres elles aussi ! Je me suis dépêchée d’en cuisiner une partie pour ne pas en perdre un gramme :-).

J’ai donc préparé pour notre petit déjeuner de ce matin un quatre-quarts aux pêches de vignes, accompagné d’une super compote pomme poire vanille, sans sucre ! Idéal pour se lever du bon pied 😀 !

Voici les recettes :

Quatre-quarts aux pêches de vignes

Ingrédients pour 6 personnes (1 moule à cake) :

  • 3 oeufs
  • 125 g de sucre
  • 125 g de beurre mou
  • 125 g de farine
  • 1 cc rase de levure chimique
  • 3 pêches de vigne
  • 1/2 cc d’extrait de vanille liquide

– Beurrez puis farinez un moule à cake.
– Pelez et dénoyautez les pêches, coupez les en cubes et déposez-les au fond du moule.
– Travaillez le beurre avec le sucre jusqu’à obtenir une pommade.
– Ajoutez les œufs un à un en les incorporant bien avant d’en ajouter un autre.
– Incorporez l’extrait de vanille.
– Tamisez la farine avec la levure et ajoutez-la à l’appareil, tout en continuant à fouetter.
– Versez la pâte au dessus des pêches puis enfournez dans un four préchauffé à 180°C pendant 25 min.
– Vérifiez la cuisson avec la lame d’un couteau : ce dernier doit ressortir sec.
– Laissez refroidir puis démoulez.
– Enjoy !

Poire Pomme

Compote pomme poire vanille

Ingrédients pour 1 litre de compote :

  • 5 ou 6 petites poires bien mûres
  • 5 ou 6 petites pommes
  • 1/2 gousse de vanille

– Épluchez les fruits, coupez-les en quartiers puis enlevez la queue et les pépins.
– Coupez-les ensuite en gros dés, et déposez les dans une casserole.
– Fendez en 2 la gousse de vanille, grattez les petits grains au dessus des fruits à l’aide d’une pointe de couteau puis ajoutez les morceaux de gousses dans les fruits.
– Faites cuire le tout à feu doux, une vingtaine de minutes environ, jusqu’à que les fruits soient fondants.
– Ôtez les morceaux de gousse puis mixez finement la compote.
– Laissez refroidir, puis réfrigérez quelques heures : le goût de la vanille est beaucoup plus présent lorsque la compote est bien fraîche !
– Dégustez !

Ce fut un vrai régal pour les papilles, le quatre-quart était délicieux et la vanille dans la compote a apporté un vrai plus.

Muffins : la recette de base

Je fais souvent des muffins pour le petit dej, je trouve ça bon, et avec un grand verre de lait frais, rien de tel pour bien commencer la journée 🙂
J’ai trouvé, après plusieurs essais, LA recette de muffins qui va bien : bonnes quantités, texture tip top et super goût. Et ce qui est bien c’est que cette recette sert de « base », on peut y ajouter divers ingrédients pour obtenir plein de recettes différentes.

Pour 4 gros muffins ou 12 petits :

Ingrédients :

  • 60 g de beurre
  • 50 g de sucre
  • 1 œuf
  • 6 cl de lait
  • 120 g de farine
  • 1 cuillère à café de levure chimique



Préparation :

– Laissez le beurre et l’œuf à la température ambiante.
– Tamisez la farine avec la levure (ou mélangez les 2 ça va bien aussi)
– Préchauffez le four à 180°C.
– Dans un bol, mélangez le beurre en ajoutant le sucre petit à petit, pour avoir un mélange crémeux et blanc. Ajoutez l’œuf, puis le lait sans arrêter de mélanger.
– Ajoutez la farine et arrêtez de mélanger dès qu’elle est incorporée.
– Mettre dans les moules, et enfournez pour 20-30 min (selon votre four) à 180°C.

Variantes :

– 1 praline rose par muffin avant cuisson pour avoir un effet « St-Genix »
– 50 g de chocolat pâtissier fondu (noir, lait, blanc, pralinoise…) dans la pâte (à incorporer avant la farine) pour des muffins chocolat
– 1 zeste de citron bio + son jus dans la pâte pour des muffins citron forts en goût
– 1 zeste d’orange bio + son jus dans la pâte pour des muffins oranges gouteux
– 1 poignée de raisins trempés dans du rhum ambré dans la pâte pour des muffins « rhum-raisin »
– 50 g de pépites de chocolat dans la pâte pour des muffins « dalmatien »
– 1 gros carré de chocolat au cœur de chaque muffin avant cuisson pour un effet « cœur fondant »
– 1 c à s d’extrait de vanille + 2 c à s de graines de pavot dans la pâte
– 1 poignée de noix / noix de pécan /noix de cajou dans la pâte
– 2 c à s de beurre de cacahuète dans la pâte
– 1 c à c de confiture au cœur de chaque muffin avant cuisson
– 2 c à s de pâte de pistache dans la pâte
– 50 g de cubes de fruits dans la pâte
– …

Ce ne sont que des suggestions, vous pouvez les suivre ou pas, les mélanger en elles, bref suivez votre instinct et vos envies du moment 🙂

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...