Tajine de poulet aux oignons et pois chiches

Je continue mon exploration des tajines avec une nouvelle recette : cette semaine, j’ai associé poulet, épices, oignons et pois chiches. Un beau mélange ! Nous nous sommes vraiment régalés, je vous recommande cette recette !

Tajine aux pois chiches

Temps de préparation : 15 minutes

Temps de cuisson : 1 heure

Ingrédients pour 4 personnes :

– Préchauffez le four à 160°C.
– Coupez le poulet en gros dés; et déposez-les dans un bol avec 1 c. à soupe d’huile d’olive et toutes les épices. Mélangez bien pour imprégner la viande.
– Faites chauffer l’huile d’olive restante dans une sauteuse, et faites dorer l’oignon et l’ail.
– Ajoutez les morceaux de viande, et faites revenir 5 minutes à feu doux, tout en remuant souvent.
– Disposez les pois chiches dans le plat à tajine,et disposez harmonieusement la viande par dessus.
– Ajoutez 10 cl d’eau, refermez le plat à tajine, et enfournez pour 1 h.
– Servez immédiatement !

Produits offerts

Carottes à la marocaine

Ou comment accommoder des carottes de façon simple et originale ! En dégustant ce plat, on voyage un peu…

Ingrédients (pour 2 personnes) :

  • 4 à 5 carottes
  • 1 échalote
  • 1 gousse d’ail
  • 2 c à soupe d’huile d’olive
  • 1/2 verre d’eau
  • sel, curcuma, cumin

– Épluchez les carottes et coupez-les en fines rondelles (le plus fin est le mieux, la mandoline ou le robot peuvent aider).
– Émincez l’échalote et la gousse d’ail préalablement dégermée.
– Mettez les carottes, l’ail et l’échalote dans un fait-tout, avec l’huile d’olive, et mélangez bien.
– Faites suer les carottes à feu doux pendant 5-10 minutes, sous un couvercle.
– Lorsqu’elles commencent à s’attendrir (attention elles ne doivent pas griller), salez et saupoudrez d’un peu de curcuma, et d’un peu plus de cumin.
– Mélangez doucement, ajoutez le demi verre d’eau et remettez à cuire 5-10 minutes à feu doux et à couvert, jusqu’à que les carottes soient fondantes.

Mioum !

Maroc Février 2011

Nous sommes allés au Maroc début février, pour un petit week-end prolongé. Un bon bain de soleil en Février, que rêver de mieux ! Nous sommes arrivés à Agadir, puis partis le lendemain matin en bus pour Marrakech. Nous y sommes restés deux jours, puis nous sommes rentrés à Agadir prendre l’avion.

En effet, nous souhaitions aller directement à Marrakech, mais avons trouvé un vol moins cher pour Agadir, et nous n’avons pas regretté, ne serait-ce que pour le lever de soleil sur la plage, qui fut assez magique !

Que dire de Marrakech sinon que c’est un mélange unique de couleurs (les souks, les tanneries, les parc…), d’odeurs (les marchés, les épices), de saveurs (les couscous et autres tajines…), et de bruits (les klaxons des mobylettes et de voitures, les muezzins nocturnes…).

L’ambiance fut aussi telle qu’on nous l’avait décrite : les marchandages avec les vendeurs, les sollicitations incessantes des habitants de 7 à… 77 ans ! Mais la satisfaction est grande à obtenir un collier ou des boucles d’oreilles âprement disputées !

Je retiens aussi les restaurants à 4 euros le menu ou encore les snacks qui s’installent le soir sur la place Jamaâ El Fna, avec leurs vendeurs qui tentent tous les subterfuges pour que l’on mange chez eux ! Un vrai spectacle 🙂

Nous avons adoré le Jardin Majorelle, un jardin botanique avec des pièces d’eau, et des poteries et décos d’un bleu très particulier, créé par le peintre Jacques Majorelle.

Pour les points pratiques, nous sommes partis avec Easyjet : un A/R Lyon-Agadir à 45 € par personne, ça ne se refuse pas ! Le vol a été très tranquille. Nous avons discuté avec des gens qui ont payé un peu plus cher que ça en achetant les billets un peu plus tard que nous (-3 mois pour nous).

A Agadir, nous avons logé à la résidence Igoudar : pas mal, nous avons compris ensuite que pour 30 € la nuit, nous avions réservé un petit appart plutôt qu’un chambre (1 chambre + 2 lits dans le salon, table, cuisine, salle de bains). L’appartement est plutôt spartiate mais propre,  fonctionnel, et bien situé (10 min à pieds de la plage).

Pour relier Agadir et Marrakech, nous avons utilisé les bus Supratour. Ils sont très bien : neufs, climatisés, plutôt ponctuels, assez rapides (le trajet dure 3h), et pas très chers (8 € le trajet). Nous étions hésitants sur la stratégie à adopter pour relier ces deux villes, et ces bus ont été un très bon choix !

Et à Marrakech, nous avons séjourné au Riad Irène. Ce riad était très bien, pas très cher (45 € la nuit pour 2 personnes, petit déjeuner inclus) situé au cœur de la Médina, propre,  avec une déco typique, des palmiers dans la cour intérieure… Le seul point négatif est qu’il est vraiment situé au cœur d’un labyrinthe de ruelles étroites. Ils conseillent d’appeler un taxi pour transporter à l’hôtel, nous avons préféré nous débrouiller et, même avec un plan imprimé, nous avons galéré et avons du faire appel à des enfants, bien contents de nous guider moyennant quelques dirhams. Finalement, le soir même, après être allés à pieds aux souks et sur la place, nous avons retrouvé notre chemin en essayant de reconnaître les commerces et autres détails vus à l’aller (20 minutes de trajet environ).

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...