Le Cercle Littéraire des Amateurs d’Epluchures de Patates

J’ai lu récemment un roman qui m’a beaucoup plu et que je conseille, le Cercle Littéraire des Amateurs d’Épluchures de Patates, de Mary Ann Shaffer et Annie Barrows.

Ce roman épistolaire commence à Londres en 1946. Dans cette ville se reconstruit Juliet, jeune écrivain qui cherche un thème pour son nouveau roman.  Un jour, elle trouve dans sa boite aux lettres le courrier d’un habitant de Guernesey qui a acheté un de ses anciens livres à un bouquiniste, et qui évoque le « Cercle Littéraire des Amateurs d’Épluchures de Patates ». Commence alors une correspondance désopilante qui va ouvrir Juliet à ce club de lecture créé pendant la guerre pour échapper aux foudres d’une patrouille allemande un soir où, bravant le couvre-feu, ses membres venaient de déguster un cochon grillé.

Frais, drôle (un humour très anglais assez omiprésent !),  pétillant, attendrissant,  poétique, ce livre m’a scotchée (je l’ai lu en 3 jours, un peu dans le bus le matin, un peu dans le bus le soir et finalement un peu beaucoup à la maison).

La communauté décrite dans ce roman possède une force de vie extraordinaire, on s’attache à tous ces personnages qui ont découvert la littérature un peu par obligation, pour échapper à la prison allemande. Mais qui finalement sont tous, d’une manière ou d’une autre, touchés par un texte, un écrivain, un univers.

Enfin, en plus d’être un hymne à la lecture, ce livre est un hymne au voyage : il y a une telle poésie dans la description des paysages et des habitudes sur l’île que l’on voudrait s’y rendre et s’imprégner des lieux, encore jamais vus mais pour autant déjà familiers.

PS : Pour tous ceux qui auraient été intrigués par la titre (moi la première) : le véritable nom du Cercle est « Le Cercle des amateurs de littérature et de tourte aux épluchures de patates de Guernesey » :D.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...