Matouille (Tome des Bauges chaude)

Comme vous le savez, je suis d’origine (Haute) Savoyarde ;-), et par chez moi, l’hiver, on aime les plats dégoulinants de fromage ! Et de calories, mais c’est une autre histoire, et il faut bien ça pour combattre le froid ambiant.

Vous connaissez déjà tous la sacro-sainte trilogie « tartiflette – raclette – fondue« , peut-être aussi la croziflette, mais la matouille ?

Cette recette qui nous vient des Bauges est vraiment excellente. En commun avec certaines autres recettes citées plus haut, du fromage fondu, des pommes de terre, de la charcuterie : que du bonheur ! Et la tome apporte un petit goût différent vraiment intéressant.

Le seul truc, c’est qu’il faut avoir un plat de la bonne taille, qui soit rond à bords hauts pour bien épouser la forme de la tome. Un petit moule à manqué peut faire l’affaire, sinon on trouve des plats à matouille dans les magasins de souvenirs en Haute-Savoie, ou en Savoie.

MatouilleIngrédients pour 4 à 5 personnes

  • 1 Tome des Bauges
  • 2-3 gousses d’ail
  • 1 verre de vin blanc de Savoie
  • 5 grosses pommes de terre à chair ferme
  • Charcuterie (jambon cru, jambon blanc, rosette…)
  • Salade verte

– Préchauffez le four à 200 degrés.
– Grattez toute la croûte de la Tome.
– Disposez la Tome des Bauges dans un plat ayant environ la taille du fromage.
– Pelez les gousses d’ail et coupez les en 2 dans le sens de la hauteur.
– Faites 4 à 6 trous dans lesquels vous disposerez les morceaux de gousses d’ail.
– Arrosez avec le vin blanc.
– Enfournez environ une demi-heure, jusqu’à ce que la pâte de la Tome des Bauges soit coulante.
– Pendant ce temps, faire cuire les pommes de terre à l’eau.
– Posez le plat sur la table, et servir des morceaux de fromage fondu directement sur les pommes de terre.
– Accompagnez avec la charcuterie et la salade verte.

 

Pizza au gorgonzola

Voici une recette de type « fond de frigo » qui nous bien régalés : une pizza fine au gorgonzola, ce merveilleux fromage italien à pâte persillée très crémeux… Cela change du bleu et apporte un petit « plus » côté texture.

J’ai utilisé ma technique habituelle pour une répartition bien homogène : je fais préalablement fondre le gorgonzola dans de la crème fraîche.

Dans les mêmes proportions, cette crème peut être utilisée dans des pâtes, ou pour accompagner une viande. Un délice !Pizza gorgonzolaIngrédients pour une pizza

Pour la pâte :

  • 250 g de farine
  • 1 sachet de levure chimique
  • 1 pincée de sel
  • 1 c. à soupe d’huile d’olive
  • 10 cl d’eau tiède

Pour la garniture  :

  • 100 g de gorgonzola
  • 100 g de lardons fumés type « allumettes »
  • 10 cl de crème liquide
  • Poivre du moulin

Commencez à préparer la pâte, environ 1h00 avant de servir.
– Déposez la farine, la levure, le sel et l’huile d’olive dans un saladier.
– Ajoutez la moitié de l’eau, et pétrissez à la main. Ajoutez ensuite l’eau tout doucement (il ne vous en faudra peut-être pas la totalité), jusqu’à obtenir la consistance idéale : très souple, ni sèche ni collante.
– Continuez de pétrir jusqu’à obtenir une belle boule. Recouvrez le saladier avec un linge.
– Laissez-la « pousser » à température ambiante, ou même près d’un radiateur si possible, cela pendant une heure environ.
– Étalez-la ensuite au rouleau à l’épaisseur souhaitée et recoupez les bords si nécessaire.
– Déposez la pâte sur une plaque couverte de papier sulfurisé ou d’un tapis de silicone.
– Préchauffez le four à 280°C.
– Faites fondre la crème et le gorgonzola et mélangez bien.
– Répartissez ce mélange sur la pâte.
– Ajoutez les lardons, et un peu de poivre
– Enfournez pour 10-15 minutes.
– Dégustez chaud avec une petite salade !

Mini-quiches au Saint-Marcellin

Vous l’aurez compris, le fromage et moi, c’est une grande histoire d’amour… Je vous propose la recette d’un de mes derniers « bidouillages » qui nous a vraiment régalés : des mini-quiches au Saint-Marcellin, ce petit fromage au lait de vache bien goûteux typique du Dauphiné. Chaud et gratiné, c’est une merveille !

Quiche Saint-MarcellinMini-quiches au Saint-Marcellin ( x 4) :

  • 1 rouleau de pâte feuilletée
  • 20 cl de crème liquide
  • 2 œufs
  • 2 Saint-Marcellin
  • 100 g de lardons type « allumettes »
  • Sel, poivre

– Préchauffez votre four à 180°C.
– A l’aide d’un moule à tartelette retourné, découpez 4 cercles de pâtes feuilletée.
– Chemisez les moules avec la pâte et réservez.
– Faites dorer les lardons. Répartissez-les sur les fonds de tarte.
– Battez à la fourchette les œufs avec la crème, puis assaisonnez à convenance. Ajoutez ce mélange sur les fonds de tarte.
– Coupez les Saint-Marcellin en 2 dans le sens de la largeur, puis déposez un disque sur chaque fond de pâte (côté « croûte » au dessus).
– Enfournez pendant 15 minutes.

Servez immédiatement avec une bonne salade verte, et une petite vinaigrette à l’huile de noix… de Grenoble bien sûr ;-).

Gratin de pâtes « Macaroni and Cheese »

Lors de mon voyage à New-York en 2009, j’avais adoré le « mac’n’cheese« , le gratin de macaronis au cheddar, un must de la gastronomie new-yorkaise. Après 8 jours sans fromage, l’odeur en entrant dans le restaurant m’avait limite fait entrer en transe !

La grosse dose de cheddar, la sauce type béchamel légèrement moutardée… Tout cela forme un mariage des plus heureux. Ce qui est sûr, c’est que c’est bien plus qu’un gratin de pâtes…

J’ai trouvé une recette sympa sur le site Cuisine américaine- Culture USA, et après test, je la trouve vraiment top… J’ai bien retrouvé le goût de là-bas, au détail près qu’à New-York il n’y avait pas de chapelure dessus, je n’en remettrai peut-être pas la prochaine fois.

Gratin de pâtes au cheddarPour 6 personnes soit un grand plat à lasagnes :

  • 500 g de macaronis
  • 350 grammes de cheddar râpé (pouvant être remplacés par du cantal)
  • 70 grammes de beurre
  • 40 cl de lait concentré non sucré
  • 1 c. à soupe de moutarde de Dijon
  • 2 c. à soupe de farine
  • 30 cl de lait
  • 1 pincée de sel
  • 2 poignées de chapelure

– Faites cuire les macaronis dans de l’eau salée en suivant les instructions de la boite. Égouttez-les sous l’eau froide, et réservez.
– Préchauffez le four à 180°C.
– Faites chauffer 50 grammes de beurre à feu moyen dans une casserole.
– Quand le beurre commence à frémir, ajoutez la farine et remuez sans arrêt jusqu’à ce que le mélange fonce un peu.
– Incorporez le lait concentré, toujours en remuant.
– Rajoutez la moutarde et le sel, et continuez à remuer pendant environ 5 minutes, le mélange doit épaissir et devenir crémeux.
– Ajoute le lait et environ 75% du cheddar râpé et mélangez jusqu’à ce que le mélange soit bien homogène.
– Répartissez les macaronis dans le plat à gratin, et versez la sauce par dessus.
– Remuez avec une cuillère en bois pour que la sauce soit bien répartie.
– Faites fondre les 20 grammes de beurre restants et mélangez la chapelure.
– Parsemez le dessus du gratin avec le mélange beurre / chapelure, et le reste du cheddar râpé.
– Enfournez pour 15 minutes en mode grill ou jusqu’à que le plat soit doré.

Enjoy !

Tartine de Tomme de montagne et bacon gratinée

En hiver, je fais souvent des tartines gratinées au fromage. Avec une petite salade, c’est un repas tout simple à faire et délicieux.

Cette fois-ci, j’ai marié la Tomme de montagne avec du bacon fumé. J’aime beaucoup cette Tomme, plutôt douce et très fruitée, aussi bonne à manger telle quelle avec du pain, que fondue.

Tartine gratinée à la tomme de montagneIngrédients pour 2 tartines

  • 2 belles tranches de pain de campagne
  • 50 g de Tomme de montagne
  • 4 tranches de bacon fumé
  • 1 gousse d’ail
  • Huile d’olive
  • Salade verte

– Préchauffez votre four en mode grill (250°C à mon four).
– Coupez la gousse d’ail en deux, dégermez-la et frottez délicatement les tranches de pain.
– Disposez sur le pain aillé 2 tranches de bacon, puis la Tomme de montagne coupée en tranches.
– Parsemez de fines lamelles d’ail.
– Enfournez pour 5 min.
– Servez immédiatement, avec quelques feuilles de salade verte.

Salade composée d’hiver au Chartreux

En hiver, j’aime bien cuisiner des plats réconfortants, particulièrement à base de fromage, comme la fondue, la tartiflette, la croziflette… :-). Mais voilà, il faut aussi penser un peu à l’équilibre alimentaire ! Alors je me fais aussi plaisir avec de belle salades composées.

Le plus souvent, je les réalise avec les ingrédients du bord, mais je partage celle-ci qui est plus recherchée et qui m’a bien plu. Un peu de jeunes pousses de salade, des cerneaux de noix, quelques lamelles de champignons, quelques lardons, des dés de Chartreux, et voilà qui est fait.

Le Chartreux est un fromage à pâte pressée mi-cuite, fabriqué par chez nous, au cœur du massif de la Chartreuse. J’en ai acheté un morceau pour goûter, j’ai vraiment apprécié son petit goût un peu fumé, et sa texture à la fois ferme et fondante agréable.

Je pense qu’il est intéressant de l’utiliser cru, pour agrémenter des salades, comme cuit en tartine.

Chartreux Salade d'hiver au ChartreuxPour 4 personnes :

  • 400 g de jeunes pousses de salade
  • 45 g de lardons type « allumettes »
  • 3 champignons de Paris
  • 1 belle tranche de Chartreux
  • 2 c. à soupe de cerneaux de noix
  • 2 c. à café rases de moutarde
  • 2 c. à soupe de vinaigre balsamique
  • 6 c. à soupe d’huile de noix

– Rincez et essorez les jeunes pousses de salade.
– Faites dorer les lardons dans une petite poêle, sans matière grasse. Réservez.
– Nettoyez les champignons de Paris, et coupez-les en fines lamelles.
– Coupez le Chartreux en cubes d’1 cm.
– Mélangez la moutarde et le vinaigre balsamique au fond d’un saladier. Délayez avec l’huile en fouettant.
– Ajoutez les jeunes pousses et mélangez rapidement.
– Garnissez de lardons, de lamelles de champignons, et de dés de Chartreux. Parsemez de noix.

Servez aussitôt.

Pâtes au gorgonzola

Je vous disais dernièrement que j’avais ramené des bonnes pâtes de notre dernier petit voyage en Italie. J’aime vraiment beaucoup les pâtes italiennes qui ont selon moi plus de goût et de texture que les pâtes type « marque distributeur d’hypermarché en France ».

Pour nous faire revenir en Italie, j’ai réalisé ce week-end une recette toute simple et terriblement gourmande : des spaghettis au gorgonzola. Vous connaissez sûrement ce fromage à pâte persillée doux et crémeux qu’on retrouve en Italie dans les risottos, sur les pizzas quatre-fromages, ou encore dans des plats de légumes cuits.

Pour cette recette je l’ai tout simplement fait fondre avec de la crème fraîche pour napper les pâtes, c’était un vrai délice !

Pâtes au gorgonzola

Ingrédients pour 2 personnes :

  • 160 g de spaghettis (ou de pâtes de votre choix)
  • 100 g de gorgonzola
  • 15 cl de crème fraîche liquide
  • Poivre du moulin

– Faites cuire les pâtes dans un grand volume d’eau salée le temps indiqué sur le paquet.
– Pendant ce temps, disposez la crème et le gorgonzola coupé en gros dés dans une casserole et portez à feu moyen.
– Remuez bien jusqu’à obtenir une sauce homogène. Ajoutez un tour de moulin à poivre, goûtez, et rectifiez l’assaisonnement si nécessaire. Laissez la casserole à feu très doux pour que la sauce reste chaude.
– Lorsque les pâtes sont cuites, égouttez-les, et servez-les dans les assiettes.
– Nappez de sauce gorgonzola, et dégustez immédiatement !

Gratin de ravioles au Saint-Marcellin

En ce moment, j’ai envie de recettes bien gourmandes, avec plein de fromage :-). Et en matière de fromage, ce gratin de ravioles au Saint-Marcellin est pas mal fourni !

Les ingrédients principaux de ce plat sont typique de la région de Grenoble : les ravioles (petites pâtes fraîches carrées farcies au comté, fromage blanc, persil), et le saint-marcellin (fromage de vache à pâte molle). Le mariage est détonnant ! Il ne faut pas compter les calories ou alors en prendre une toute petite part, mais qu’est ce que c’est bon !Gratin de ravioles St-Marcellin

Ingrédients pour 4 à 6 personnes :

  • 8 plaques de ravioles (soit 2 paquets)
  • 2 fromages Saint-Marcellin
  • 20 cl de crème liquide allégée
  • 20 cl de lait

– Préchauffez votre four à 180°C.
– Coupez 1,5 Saint-Marcellin en dés, et déposez-les dans le lait et la crème.
– Faites chauffez à feu doux jusqu’à que le fromage ait fondu.
– Déposez un peu de cette sauce au fond du plat à gratin.
– Déposez une couche de ravioles.
– Recouvrez de sauce, puis de ravioles. Continuez jusqu’à épuisement des ingrédients.
– Coupez le Saint-Marcellin en tranches fines, puis disposez-les sur le gratin.
– Enfournez pour 20 minutes.
Servez bien chaud, avec une petite salade verte assaisonnée à l’huile de noix, et pourquoi pas quelques cerneaux de noix de Grenoble.

Croziflette

Voici un plat d’hiver que j’adore : la croziflette :-). Comme tout plat savoyard qui se respecte, il ne faut pas compter les calories, mais qu’est ce que c’est bon !

Pour ceux qui ne connaissent pas, ça ressemble beaucoup à la fameuse tartiflette, mais on remplace les tartifles (patates) par des crozets, petites pâtes savoyardes carrées au sarrasin. Pour le reste, on ne change pas une équipe qui gagne : reblochon, lardons, oignons, crème, vin blanc.

Les quelques degrés en moins du week-end dernier nous ont donné un prétexte, et on s’est bien régalés !

Croziflette

  • Préparation : 20 min
  • Cuisson : 15 min

Ingrédients pour un plat (4 personnes) :

  • 300 g de crozets au sarrasin
  • 100 g de lardons
  • 1 oignon
  • 3/4 de reblochon, ou 1 petit
  • 20 cl de crème fraîche
  • 1 verre de vin blanc
  • Poivre

– Préchauffez le four à 180°C.
– Portez un grand volume d’eau salée à ébullition, et faites cuire les crozets 15 minutes.
– Emincez l’oignon, et faites-les suer avec les lardons. Une fois que les oignons sont translucides, mouillez avec un verre de vin blanc, faites cuire 2 minutes, et réservez.
– Egouttez les crozets, versez-les dans un saladier, et mélangez-les avec la crème, les oignons, et les lardons. Poivrez un peu, et goûtez.
– Transvasez le tout dans un plat à four.
– Coupez le reblochon dans le sens de la largeur, et déposez des morceaux sur les crozets.
– Enfournez pour 15 minutes.
– Dégustez immédiatement !

Pie pops kiri pesto

L’autre jour, en furetant sur le site Papilles et Pupilles, j’ai noté une super recette d’apéro, toute simple et pourtant qui en jette : les pie pops. Ça vient des USA, c’est à la mode, on pourrait décrire ça comme des petits gâteaux fourrés au bout d’un bâton.

Je me suis inspirée de la recette donnée pour réaliser des pie pops kiri pesto, c’était top et ça a fait son petit effet ! Je recommande donc vivement, et en plus c’est simple et amusant à faire. Allons-y pour la recette !

Pie pops

Pie-Pops-1

Ingrédients pour 16 pie pops :

  • 1 rouleau de pâte feuilletée
  • 1 jaune d’œuf battu avec une grosse cuillère à soupe d’eau
  • 16 bâtonnets (pics à brochette)
  • 4 Kiri
  • Pesto
  • Mélange de graines pour la déco (facultatif)

– Préchauffez le four à 210°C.
– A l’aide d’un emporte-pièce, découpez 32 ronds de pâtes (j’ai utilisé un moule dentelé). Conseil : lors de la découpe, ne découpez pas les ronds au hasard dans la pâte, optimisez bien pour qu’il y ait le moins de perte possible.
– Répartissez-en 16 sur deux plaques de cuisson recouvertes de papier sulfurisé (8 sur chaque).
– Coupez chaque Kiri en 4.
– Sur chaque disque, disposez un cube de Kiri, et un peu de pesto.
– Glissez le bâtonnet au milieu de la garniture et refermez avec l’autre disque de pâte.
– Soudez en appuyant avec les dents d’une fourchette.
– Dorez chaque pie pops à l’œuf, déposez un peu de graines, et enfournez dans un four pour 10 minutes de cuisson.

Servez immédiatement ! 🙂

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...