Restaurant la Corne d’Or à Meylan

Pour notre anniversaire, M. Poire-Chocolat et moi nous sommes offert un chouette restaurant gastronomique, du genre réputé et qu’on ne se fait que pour les belles occasions : la Corne d’Or, à Corenc, près de Grenoble. Un moment d’exception que je tenais à partager !

Tout d’abord, et sans parler des plats, ce restaurant a le panache des grands : un service impeccable, un enchaînement des plats quasi chorégraphié (pas la moindre minute d’attente), et le serveur qui nomme les plats en les servant, avec le même ton que s’il récitait un poème :-).

La carte varie à chaque saison selon les fruits et légumes du moment, et la maison privilégie des produits de qualité, et originaux tels que les herbes de nos montagnes. La présentation des plats est très travaillée, on en prend plein les yeux ! Et puis les mises en bouches et mignardises, ces petites surprises entre les plats, étaient délicieuses et originales, bref le top du top.

Je n’ai pas d’actions chez eux, loin de là, mais je recommande cet endroit parce qu’il m’a particulièrement plu.

Le menu que nous avons choisi était le suivant :

Menu Capucins

Été 2011

Quelques mises en bouche…

Le foie gras de canard cuit au vin muscat et au piment doux,
champignons confits à l’huile et au vinaigre,
émulsion aux parfums d’humus

Les cuisses de grenouilles décortiquées,
amandes grillées, tomate confite et chicorée de catalogne,
écume d’ail des ours

Dans une cassolette en croûte feuilletée,
le homard sauce New Burg,
fèves et épiaire des bois

Le carré d’agneau rôti au serpolet,
écrasée de pommes de terre aux olives noires,
jus aux morilles et lierre terrestre

Une brick de reblochon fermier, salade de jeunes pousses,
abricot confit à l’Origan de Sicile

Une ganache au chocolat Manjari pur Madagascar
sur un croquant praliné, coulis de framboise,
salade de fruits rouges à la tanaisie,
glace au chocolat

Pour le plaisir des yeux, voici quelques photos :

Mises en bouche

Les mises en bouche : soupe glacée de melon, espuma de betterave, et un escargot pané (pas sur la photo, déjà mangé 😉 )

Foie gras

Le foie gras de canard cuit au vin muscat et au piment doux,
champignons confits à l’huile et au vinaigre,
émulsion aux parfums d’humus

Agneau

Le carré d’agneau rôti au serpolet,
écrasée de pommes de terre aux olives noires,
jus aux morilles et lierre terrestre

Dessert

Une ganache au chocolat Manjari pur Madagascar
sur un croquant praliné, coulis de framboise,
salade de fruits rouges à la tanaisie,
glace au chocolat

Mignardises

Les mignardises servies après le dessert : macaron basilic framboise, chouquette, et mini tartelette au chocolat manjari

Bref, vous l’aurez compris, je ne suis pas sortie indemne de ce restaurant, et cherche déjà pour quelle grande occasion nous pourrions y retourner !

Quelques mots sur le chef  (extrait du site web du restaurant) :

Né au cœur de la Chartreuse, Gérard Borrel a toujours été animé d’une passion pour la nature. Depuis sa plus tendre enfance passée au milieu des champs et des forêts, il avait coutume sous l’impulsion de son père et de sa grand-mère tous deux cuisiniers reconnus, de déguster des feuilles, fleurs ou tiges simplement parce qu’elles étaient sucrées acidulées ou bien encore très juteuses.

Il était loin de se douter qu’un jour, toutes ces plantes, oseille sauvage, ail des ours, trèfle laurier…, occuperaient une place prépondérante dans sa vie.

Le déclic vint lors d’une balade avec son garçon âgé de trois ans qui lui demanda s’il pouvait goûter les « petits poupons » sur les sapins. Surpris et envoûté par le parfum de ces bourgeons, il donnera forme à une première recette : le féra aux jeunes pousses de sapin.

Deux autres événements viendront conforter Gérard : la rencontre avec l’ethnobotaniste Virginie Lapierre et celle de Michael Fergusson un passionné d’œnologie…

Dans l’antre parfumé de sa cuisine, il aime à rechercher en véritable alchimiste l’association de saveurs qui transforme une assiette en œuvre d’art…gourmande. Vivant, volontaire, Gérard aime cuisiner et la Chartreuse qui lui inspire une infinie créativité. Sa maturité olfactive et technique lui permet aujourd’hui de concevoir d’heureuses associations !

Restaurant la Corne d’Or
159, route de Chartreuse – 38700 CORENC
Tél. 04 38 86 62 36
http://www.cornedor.com/

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...