Caramel au beurre salé (Salidou)

Ceux qui me connaissent un peu savent que je place la sauce caramel au beurre salé au top du top de la gourmandise 🙂 J’adore en déguster lorsque je vais en Bretagne, et même partout dès lors que j’en vois en fait. Avec son petit goût salé qui titille la papille, ce sauce est top sur des glaces, des crêpes, du gâteau, en tartine et même simplement à la cuillère !

J’utilise la recette de Bernard que je partage ici, elle est top et a exactement la texture et le goût que j’adore.

Je rajouterais qu’elle est rapide et facile à faire, et qu’elle se conserve bien : plus aucun prétexte pour ne pas l’adopter immédiatement !

Caramel beurre salé

Ingrédients pour 2 petits pots

  • 180 g de sucre
  • 100 g de beurre salé
  • 20 cl de crème épaisse (j’ai une fois utilisé de la crème liquide et ça marchait bien aussi )
  • 3 pincées de fleur de sel

Réalisation de la sauce caramel (il vous en restera sûrement un peu) :

– Commencez par mettre le beurre, la fleur de sel et le sucre dans une casserole à fond épais. Ajoutez un trait d’eau (juste de quoi imbiber un petit peu le sucre).
– Faites fondre sur feu modéré à fort en mélangeant avec une cuiller en bois. Le mélange va mousser et commencer à se colorer. Il faut alterner et modifier le feu en fonction du résultat que l’on observe dans la casserole. Le caramel va se faire, attention à bien mélanger pour éviter que le fond brûle.
– En dehors du feu, quand le caramel a une belle couleur brune, ajoutez la crème en plusieurs fois, en mélangeant bien à chaque fois.
– Remettez sur le feu pour remonter à ébullition et refondre les éventuels petits morceaux de sucre qui restent.
– Versez le caramel très chaud dans des petit pots à confiture bien propre.
– Laissez refroidir et conservez ensuite au frais.

On peut la déguster immédiatement, ou la laisser au réfrigérateur quelques heures pour plus de fermeté.

Bonne dégustation !

Gâteau au chocolat au coeur coulant carambar

J’ai tenté une fois ce gâteau au chocolat au cœur coulant carambar, il est passé immédiatement dans le top 3 des gâteaux préférés de M. Poire-Chocolat, avec le Trianon et le Millionnaire Shortbread. Il a même exigé que je mette la recette en ligne pour qu’il puisse la refaire si un jour je n’étais pas à la maison… Chose faite 🙂

Je le comprends car c’est une véritable tuerie :-). La base : un gâteau au chocolat – j’ai une recette éprouvée, le Gâteau au chocolat de Chantal (ou meilleur gâteau au chocolat au monde) – et j’ai bricolé au milieu un genre de crème carambar que j’ai mise entre 2 couches de pâte. Le tout était terriblement moelleux, coulant, un vrai délice.

Chocolat-caramel Chocolat-caramel-3Edit : j’ai mis à jour l’article avec les nouvelles photos envoyées par Christian, un gentil lecteur :-). Merci encore ! Je conseille de réduire un peu le temps de cuisson pour la version « muffin » afin de conserver l’aspect « fondant-collant » du gâteau au chocolat !

Ingrédient pour un gâteau :

– Pour le gâteau au chocolat

  • 200 g de chocolat noir pâtissier
  • 150 g de beurre
  • 175 g de sucre
  • 75 g de farine
  • 5 œufs
  • 2 cuillères à soupe de poudre d’amandes
  • Un peu de sucre vanillé

– Pour la crème carambar

  • 25 cl de lait
  • 15 carambars au caramel
  • 1 oeuf
  • 50 g de sucre en poudre
  • 20 g de maïzena

Commencez par la crème carambar.

– Portez à ébullition le lait avec les carambars. Lissez bien quand tout est fondu, et laissez tiédir.
– A part, battez l’œuf avec le sucre en poudre jusqu’à blanchiment.
– Incorporez la maïzena à ce dernier mélange, puis ajoutez le mélange lait-carambars.
– Reversez le tout dans la casserole et remettez à ébullition quelques minutes. Laissez tiédir.

Réalisez le gâteau au chocolat.
– Faites fondre le chocolat avec le beurre. Mélangez pour obtenir un mélange homogène.
– Rajoutez les œufs en mélangeant bien à chaque fois.
– Ajoutez ensuite les sucres, la farine, et la poudre d’amande. Mélangez bien.
– Versez la moitié de la pâte dans un moule à manqué beurré et saupoudré de poudre d’amande.
– Répartissez la crème carambar sur la pâte, puis versez la seconde moitié de la pâte.
– Mettez à cuire à 180°C (Th 6.7), entre 20 et 30 minutes. La cuisson dépend de votre four, la pointe du gâteau doit être humide en ressortant du milieu du gâteau.
– Dégustez chaud, tiède, ou froid !

 

Chocolat chaud Façon Bistrot au caramel

Voici une recette délicieuse et réconfortante, qui ferait merveille après une après-midi de sports d’hiver, mais qui a tout a fait sa place dans un goûter estival, ou lors d’une soirée DVD n’importe quand dans l’année : un chocolat chaud au caramel.

J’aime à dire que c’est le genre de boisson qui résout tous les problèmes !

Chocolat_Bistrot_Caramel

Ingrédients pour un tasse :

– Faites chauffer le lait à feu doux, ou au micro-ondes, en surveillant bien.
– Parallèlement, mettez le sucre dans une grande casserole à fond épais, portez à feu doux, et laissez le se transformer doucement en caramel, sans remuer.
– Lorsque le caramel commence à prendre une jolie couleur ambrée, remuez et ajoutez avec beaucoup de précautions le lait chaud. Mélangez bien jusqu’à dissolution complète du caramel dans le lait.
– Déposez le chocolat en poudre dans la tasse, et versez le lait caramélisé.
– Servez et dégustez immédiatement !

Gâteau choco-noisette au tofu soyeux

Vous l’avez peut être remarqué, en ce moment je suis à fond dans l’association chocolat / noisette.

J’ai réalisé ces jours un super gâteau, très frais, très fondant, très gourmand, très tout en fait :-). Il est composé d’une génoise à la noisette, d’une mousse au chocolat au lait, et de noisettes caramélisées.

Et pour rendre ce gâteau plus léger avec l’été qui est bien là, la mousse est à base de tofu soyeux : pas d’œufs, ni de crème, 3 fois moins de calories pour autant de plaisir.

Gateau-Choco-Tofu-Noisette Gateau-Choco-Tofu-Noisette-2

Ingrédients pour un gâteau (cercle d’environ 24 cm de diamètre) :

Pour la génoise :

  • 30 g de farine
  • 10 g de maïzena
  • 30 g de poudre de noisette
  • 1 c. à café de levure chimique
  • 2 œufs
  • 1 c. à soupe d’eau chaude
  • 55 g de sucre en poudre (35 g + 20 g)

Pour la garniture :

  • 200 g de chocolat au lait pâtissier
  • 400 g de tofu soyeux (1 barquette)
  • 100 ml de lait de soja
  • 2 g d’agar-agar
  • 1 poignée de noisettes
  • 20 g de sucre

Commencez par la génoise :

– Préchauffez le four à 180°C.
– Beurrez et farinez un moule à charnière (environ 24 cm).
– Tamisez ensemble la farine, la maïzena, la poudre de noisettes et la levure chimique.
– Dans un saladier, fouettez les jaunes d’œufs avec l’eau chaude, puis incorporez petit à petit 35 g de sucre, tout en battant jusqu’à ce que le volume double ou triple.
– Dans un autre saladier, montez les blancs en neige avec 1 pincée de sel, et serrez-les avec le reste du sucre (20 g).
– Ajoutez délicatement les blancs aux jaunes à la maryse.
– Incorporez toujours aussi délicatement et avec la même technique les poudres tamisées.
– Versez dans le moule à charnières. Enfourner de 10 min. Vérifiez la cuisson avec la pointe d’un couteau : elle doit ressortir sèche.

Passez à la garniture.

– Faire fondre le chocolat au bain-marie. Mélangez-le bien pour qu’il soit homogène.
– Faites chauffer le lait avec l’agar-agar, maintenir l’ébullition pendant 30 secondes.
– Incorporez le chocolat fondu, puis le tofu soyeux.
– Mixez longuement la préparation au mixeur à main pour incorporer de l’air.
– Versez-la sur la génoise dans le moule à charnières, réfrigérez 2h minimum.

– Au dernier moment torréfiez les noisettes en les grillant à sec dans une poêle. Frottez-les dans vos mains pour enlever la petite peau.
– Dans la même poêle réalisez un caramel avec le sucre, et une fois qu’il est fait, ajoutez les noisettes et ôtez la poêle du feu.
– Transvasez les noisettes sur un tapis de silicone ou une feuille de papier sulfurisé et laissez les refroidir.
– Disposez-les sur le gâteau et servez !

Millionaire Shortbread

Voici ce soir une recette très très gourmande : le Millionaire Shortbread. C’est pour moi le summum de la gourmandise : un sablé croustillant, une belle couche de caramel (toffee), et une fine couche de chocolat pour recouvrir le tout. C’est une spécialité écossaise, qui serait offerte, à l’occasion du jour de l’an, au premier visiteur qui pénètre dans la maison. Au-delà de la tradition, c’est juste très bon (et très riche).

J’ai relevé le sablé avec une pointe de fleur de sel, et le caramel avec de la fève tonka. J’ai découvert il y a peu cette grosse graine odorante que l’on râpe pour aromatiser les desserts, elle apporte des notes d’amande, de vanille, ou encore de noix de coco.

Cette découverte m’ouvre d’immenses possibilités, j’ai hâte de faire d’autres tests, ici en tout cas c’était très concluant !

Millionaire shortbread

Ingrédients pour un cadre rectangulaire de 30 cm * 20 cm

Pour le shortbread :

  • 60 g de sucre
  • 120 g de beurre mou
  • 180 g de farine
  • ½ c. à café de fleur de sel

Pour le caramel

  • 120 g de cassonade
  • 120 g de beurre
  • 25 g de miel
  • 1 boîte de lait concentré sucré (397 g)
  • 1/2 fève tonka râpée
Pour la couche de chocolat :
  • 200 g de chocolat au lait pâtissier

Pour la couche de biscuit sablée :

– Préchauffez le four à 200°C.
– Mélangez le beurre mou et le sucre dans un cul-de-poule.
– Ajoutez la farine et la fleur de sel, et mélangez jusqu’à obtenir une boule.
– Déposez la boule de pâte dans un moule rectangulaire recouvert de papier sulfurisé, ou dans un cadre posé sur une plaque, et étalez à la paume de la main. Piquez avec une fourchette.
– Mettez à cuire pendant 15 minutes environ. Surveillez la cuisson, il faut que le biscuit soit à peine doré.
– Réservez.

Pour le toffee :

– Disposez le sucre, le beurre et le miel dans une casserole, et faites chauffer à feu doux en mélangeant bien.
– Une fois que vous avez obtenu un caramel brun clair, ajoutez le lait concentré sucré et la fève tonka râpée, et continuez de mélanger, pour ne pas que votre toffee attache au fond de la casserole.
– Une fois qu’il se détache des parois, coupez le feu et nappez-en immédiatement la couche de biscuit.

Pour la couche de chocolat :

– Mettez le chocolat à fondre au bain-marie.
– Versez-le sur la couche de caramel.
– Laissez refroidir le tout plusieurs heures au frigo.
– Coupez en petits carrés et dégustez.

Produits offerts

Flanby maison

Cela faisait un bon moment que je voulais tester la recette de Flanby maison de la Super Supérette.  J’adore ce site, qui propose de recettes pour refaire simplement chez soi des grands classiques de supermarché, sans tous les additifs et autres ! Leurs « Flamboyants » sont vraiment super, je suis conquise par le résultat car ils sont aussi beaux que bons !

A ma grande surprise, pas d’œufs, mais du lait, du sucre, un peu de maïzena, et de l’agar-agar.

Flamby

Flamby

Ingrédients pour 5 flans :

Pour le caramel liquide :

  • 250 g de sucre
  • 1 c. à café de vinaigre blanc
  • 15 cl d’eau

Pour le flan :

  • 1/2 L de lait demi-écrémé
  • 50 g sucre de canne
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 1 petite c. à café d’agar-agar ou encore mieux, un sachet pré-dosé de 2 g
  • 2 c. à café de Maïzena
  • 1 c. à café arôme naturel de vanille

Pour le caramel liquide :

– Versez dans une casserole le sucre, le vinaigre et 5cl d’eau.
– Mettez sur le feu et laissez bouillir. Tournez la casserole de temps en temps mais ne touchez pas au caramel directement.
– Quand la couleur devient jolie, marron clair, autrement dit couleur caramel, enlevez la casserole du feu, posez la dans l’évier et ajoutez d’un coup le reste d’eau (il faut le faire dans l’évier car ça peut bien éclabousser…).
– Remuez en faisant tourner la casserole et remettez sur le feu jusqu’à reprise de l’ébullition.
– Disposez un peu de caramel dans le fond des petits moules à flan et laissez-les au frigo.
– Mettez le reste du caramel dans un pot de confiture, ça se garde bien et ça pourra resservir.

Pour le flan :

– Dans une casserole, mélangez les sucres, l’agar-agar, la maïzena, le lait et l’arôme de vanille.
– Portez à ébullition et laissez bouillir quelques minutes.
– Laissez refroidir quelques instants.
– Versez le flan dans les moules caramélisés et laissez refroidir avant de laisser prendre au frigo au moins 2 heures.
– Démoulez et dégustez !!!

Cheesecake Breton (pommes et caramel beurre salé)

Samedi dernier, nous étions invités chez un Breton qui faisait un pot de départ. Je me suis proposée pour rapporter un dessert, et, après réflexion, j’ai décidé de rendre hommage à ses origines, avec un cheesecake « breton ». Cette fois, c’est une recette de cheesecake avec cuisson que je vous propose, un peu allégée (moitié fromage blanc 0%, moitié Philadelphia), avec des pommes caramélisées et une sauce caramel beurre salé… Une vraie tuerie ! ;-).

Les proportions sont pour un gros cheesecake (moule à charnière de 25 cm de diamètre / 8 cm de haut).

Cheesecake breton

Cheesecake breton

Salidou

  • Temps de préparation + cuisson : 2 h
  • Temps de repos : 3 h à 1 nuit

Ingrédients

Pour le biscuit :

  • 250 g de galettes bretonnes (petits biscuits type « St-Michel »)
  • 100 g de beurre fondu
  • 1 pincée de fleur de sel

Pour la préparation :

  • 400 g de fromage de type Philadelphia
  • 400 g de fromage blanc 0 %
  • 4 œufs
  • 70 g + 25 g de cassonade
  • 1 gousse de vanille
  • 20 g de beurre salé
  • 10 cl de crème liquide
  • 3 pommes golden

Pour la sauce caramel (recette de Bernard) :

  • 90 g de sucre
  • 50 g de beurre salé
  • 10 cl de crème liquide
  • 2 pincées de fleur de sel

Réalisation de la sauce caramel (il vous en restera sûrement un peu) :

– Commencez par mettre le beurre, la fleur de sel et le sucre dans une casserole à fond épais. Ajoutez un trait d’eau (juste de quoi imbiber un petit peu le sucre).
– Faites fondre sur feu modéré à fort en mélangeant avec une cuiller en bois. Le mélange va mousser et commencer à se colorer. Il faut alterner et modifier le feu en fonction du résultat que l’on observe dans la casserole.Le caramel va se faire. Il faut bien mélanger pour éviter que le fond brûle.
– En dehors du feu, quand le caramel a une belle couleur brune, ajoutez la crème en plusieurs fois, en mélangeant bien à chaque fois.
– Remettez sur le feu pour remonter à ébullition et refondre les éventuels petits morceaux de sucre qui restent.
– Versez le caramel très chaud dans un petit pot à confiture bien propre.
– Laissez refroidir et conservez ensuite au frais.

Réalisation des pommes poêlées :

– Épluchez les pommes, coupez-les en quartiers en ôtant les pépins.
– Coupez les quartiers en fines lamelles.
– Faites revenir ces lamelles à feu doux, avec les 25 g de cassonade et les 20 g de beurre salé.
– Les pommes sont prêtes lorsqu’elles sont biens molles et caramélisées. Réservez-les, en conservant bien tout leur jus.

Réalisation du fond :

– Mettez les galettes bretonnes dans un sac congélation et fermez soigneusement le sac.
– Avec un rouleau à pâtisserie, réduisez les biscuits en miettes puis versez la poudre obtenue dans un saladier. Pour cette étape, vous pouvez vous aider d’un mixer ou d’un blender.
– Faites fondre le beurre.
– Versez le beurre fondu sur la poudre de biscuits et mélangez.
– Déposez une feuille de papier cuisson sur une plaque à pâtisserie. Posez un cercle métallique de 23 ou 24 cm de diamètre. Vous pouvez utiliser également un moule à charnières anti-adhérent, ou à défaut chemisez un moule classique avec un morceau de film plastique.
– Répartissez le mélange beurre/poudre de galettes dans le moule, et tassez le fond à l’aide de vos mains ou d’un verre plat et rond. Faites remonter les miettes de biscuits au beurre sur les bords du moule en tassant toujours bien.
– Recouvrez le fond du gâteau de pommes caramélisées, en en gardant un peu pour la déco.
– Réservez au réfrigérateur 30 minutes à 1 h.

Réalisation de la crème et montage :

– Préchauffez le four à 160°C.
– Dans un saladier, faites blanchir les œufs avec le sucre, et les grains de la gousse de vanille.
– Incorporez le fromage frais et le fromage blanc et fouettez bien avec une fourchette.
– Ajoutez les 10 cl de crème liquide et mélangez.
– Garnissez le moule avec la préparation et lissez la surface à l’aide d’une spatule.
– Enfournez pendant 50 minutes. Le gâteau doit être encore un peu tremblotant.
– Laissez le dans le four fermé jusqu’à ce qu’il soit à température ambiante.
– Réfrigérez-le idéalement pendant 1 nuit et démoulez-le / décerclez-le au dernier moment.
– Toujours au dernier moment, décorez avec des pommes caramélisées, et recouvrez de sauce caramel. Ne faites pas comme moi, j’ai décoré avant de réfrigérer, et la sauce caramel a pris une couleur bizarre (le goût y était, mais pas l’aspect).
– Enjoy !

Riz au lait caramel

Après le riz au lait vanille, et le riz au lait chocolat, voici aujourd’hui le riz au lait caramel ! J’ai tenté une autre variante de ce dessert (dessert, petit déjeuner, ou goûter d’ailleurs 😉 ) que j’affectionne particulièrement.

J’y suis allée un peu au pif, mais ça a très bien fonctionné : le résultat était top ! Ça m’a rappelé un peu les gâteaux de riz « Yabon » que j’adorais étant petite !

Allez, je suis sympa, je vous donne ma recette… 🙂

Riz au lait caramel

Riz au lait caramel

Ingrédients pour 4 petits pots :

  • 100 g de riz rond
  • 600 ml de lait
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 10 g + 50 g de sucre blanc
  • 30 ml d’eau
  • 1/2 c. à café de vinaigre blanc

Commencez par réaliser le caramel. Avec un peu de vinaigre, il restera liquide et ne figera pas !
– Versez les 50 g de sucre, le vinaigre et l’eau dans une casserole à bords haut. Portez à ébullition.
– Remuez de temps à autre, par des mouvements circulaires du récipients, sans toucher au caramel.
– Surveillez jusqu’à obtenir une belle couleur blonde : il ne doit pas être trop foncé pour éviter l’amertume.
– Dès que la couleur voulue est atteinte, sortez la casserole du feu et mélangez bien.
– Versez toute suite le caramel obtenu au fond des 4 petits pots. Laissez un peu de caramel au fond de la casserole.
– Disposez le riz, le lait, le sucre restant et le sucre vanillé dans la casserole qui a contenu le caramel et mélangez.
– Faites cuire 30 minutes à feu très doux et à couvert. Surveillez bien (le lait a tendance à monter et à faire de la « peau »), et remuez souvent pour éviter que le riz ne colle au fond.
– Après 30 minutes, vérifiez la cuisson et la consistance : il faut que le lait soit crémeux et que le riz soit bien cuit.
– Versez le riz au lait dans les petits pots.
– Enjoy !

Tartelettes praline rose et chocolat-caramel

L’autre soir, j’ai réalisé ces 4 tartelettes goût praline rose et chocolat-caramel. Je n’arrivais pas à me décider sur le parfum à donner à ces tartelettes à servir à des amis, eh bien j’ai fait les 2 ;-). Rose pour les filles, marron pour les garçons !  Celles-ci sont très facile à réaliser, je réutilise souvent maintenant ce truc de faire fondre des bonbons pour réaliser de délicieuses garnitures qui en jettent !

J’ai testé une nouvelle recette de pâte sablée, avec de sucre glace, le goût et la consistance sont pas mal du tout, on sent moins les p’tits grains de sucre qu’avec ma recette habituelle, mais elle a tendance à se colorer un peu plus vite :- /. La quantité de pâte ci-dessous est pour 8 à 10 tartelettes, je n’en ai pas fait moins car ce n’est pas très pratique de diviser un œuf par 2 ! Le reste peut se congeler ou servir pour une fournée de petits biscuits ! 🙂 Quant à la garniture, elle est prévue pour 2 tartelettes par parfum : augmentez les doses selon votre souhait !

Un vrai délice en tout cas, elles ont été bien appréciées !

Ingrédients pour 2 x 2 tartelettes :

Pâte sablée (pour une dizaine de tartelettes individuelles)

  • 140 g de beurre mou
  • 75 g de sucre glace
  • 1 pincée de sel
  • 25 g de poudre d’amande
  • 1 œuf
  • 250 g de farine

Garniture au chocolat

  • 12 caramels au chocolats (ceux de chez Ikéa pour moi, qui répondent au doux nom de GODIS JULKOLA)
  • 30 g de lait (à ajuster selon la consistance)
  • 2 caramels durs

Garniture à la praline rose

  • 10 pralines roses
  • 5 cl de crème liquide

Commencez par réaliser la pâte sablée.

– Travaillez le beurre mou coupé en petits dés avec le sucre glace et la pincée de sel jusqu’à obtention d’un mélange crémeux.
– Ajoutez l’œuf et la poudre d’amande, mélangez vivement pour obtenir une consistance bien crémeuse.
– Incorporez alors la farine en 3 fois et pétrissez sans trop travailler la pâte.
– Ramassez en boule, filmer et réserver au frais 1 heure minimum.
– Étalez la pâte entre 2 feuilles de papier sulfurisé sur 4-5 mm, et garnissez 4 petits moules à tartelettes antiadhésifs.
– Ajoutez des haricots ou des poids de cuisson, puis faites-les cuire 20 minutes à 180°C (surveillez bien la coloration !).
– Sortez les fonds de tartelettes, et laissez-les refroidir.

Préparez ensuite les garnitures. Vous pouvez préparez les 2 en parallèle.

– Faites chauffer à feu doux les ingrédients dans une petite casserole, tout en remuant bien (réservez les 2 caramels durs pour les tartelettes au chocolat).
– Remplissez les fonds de tartelettes, décorez-les (avec le caramel dur pour les tartelettes au chocolat, et par exemple des éclats de pistache pour les tartelettes à la praline) et laissez refroidir au frais.
– Enjoy !

Tartelettes au noix et au caramel

Maintenant que j’ai trouvé la technique de faire fondre des caramels mous pour faire de la sauce caramel de façon simplissime, j’en use et abuse ! L’autre jour, j’ai réalisé des petites tartelettes aux noix qui furent délicieuses :-). Nous avons en effet hérité d’une petite cargaison de noix de Grenoble, que je cherche à écouler :-D.

Tartelette aux noix

Voici la recette pour 4 petites tartelettes.

Ingrédients :

  • 250 g  de farine
  • 100 gr de sucre en poudre
  • 100 gr de beurre mou
  • 1 œuf
  • 1 pincée de sel
  • 250 g de cerneaux de noix
  • 15 caramels mous (caramels Lutti pour moi)
  • 4 c à s de lait

– Préchauffez le four à 160°C.
– Mélangez le sucre, l’œuf, la pincée de sel et le beurre dans un saladier.
– Ajoutez la farine, puis formez une boule.
– Laissez-la reposer au réfrigérateur 20 min minimum.
– Sortez la boule de pâte du réfrigérateur et étalez-la sur la plaque de travail (épaisseur environ 5 mm).
– Garnissez de pâte les moules à tartelettes, et disposez un peu de papier sulfurisé et des poids de cuisson sur chacun. Vous pouvez congeler le reste de pâte ou l’utiliser pour faire des petits biscuits sablés.
– Enfournez les tartelettes pour une cuisson à blanc et laissez cuire 15-20 min.
– Pendant ce temps, faites fondre les caramels à feu doux avec le lait.
– Rajoutez les noix, et mélangez.
– Sortez du four les bases des tartelettes, et garnissez-les des noix au caramel.
– Remettez-les 15 minutes dans le four éteint chaud.
– Dégustez froid.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...