Guadeloupe Février 2016

Le temps passe à une vitesse… Nous sommes partis en Guadeloupe 8 jours début février, et c’est seulement maintenant que j’écris un article pour vous en parler :-).

Après la Floride l’an dernier, j’ai vraiment envie d’instaurer cette tradition d’une semaine au soleil en plein hiver tant que cela sera possible, car ça fait un bien fou !

C’est vraiment une destination merveilleuse, il y fait beau et chaud, les plages sont magnifiques (de vrais fonds d’écran Windows 😉 ), l’eau est chaude (quelques degrés de plus par rapport à la Floride à la même période, ça change tout !), les gens y sont sympas, et il y a aussi de très belles randonnées à faire (volcan, jungle…).

Nous avons adoré et espérons retourner aux Antilles dès que nous pourrons.

Tout de suite après le voyage, j’avais fait cette carte avec les coins que nous avions aimé, pour pouvoir les partager. Vous pouvez y trouver nos spots de snorkelling, nos hébergements, les plages dans lesquelles nous nous sommes baignés…

Il faut savoir que la Guadeloupe ressemble à un papillon, 2 îles se sont collées : Basse-Terre à l’Ouest, Grande-Terre à l’Est. On voit vraiment qu’il s’agit de deux îles, car ces deux parties sont très différentes : à Basse-Terre la végétation est luxuriante, le sable est noir et volcanique, et à Grande-Terre on trouve de magnifiques plages de sable blanc et des palmiers !

La capitale, Pointe-à-Pitre est exactement au milieu, ainsi que l’aéroport. Il y a souvent des embouteillages, aussi il n’est pas conseillé de passer d’une « aile » à l’autre sur la journée, il vaut mieux explorer à fond une partie, puis l’autre 🙂

Voici quelques photos + quelques idées de visite pour chaque partie.

  • Grande-Terre

Nos coups de cœur à Grande-Terre : Saint-François pour son marché et ses ruelles, Sainte-Anne et la plage de la Caravelle à quelques kilomètres pour ses paysages de carte postale avec sable blanc et cocotiers, la Pointe des Châteaux pour la balade et le panorama, et l’île de Petite-Terre (simplement paradisiaque, et il y a plein d’iguanes ! :-), nous avions pris une excursion à la journée qui vaut bien son prix – à réserver à l’avance absolument par contre!).

L’île de la Désirade était très chouette aussi, après ce n’est pas forcément un incontournable.

  • Basse-Terre

Nos coups de cœur à Basse-Terre : la plage de Trois-Rivières et son sable noir, la randonnée jusqu’en haut de la Soufrière, la plage de Malendure et la Réserve Cousteau pour le snorkelling, et la superbe excursion à la journée dans le Grand-Cul de Sac Marin au départ de sainte-Rose (au programme : Îlet Caret, apéro les pieds dans l’eau, snorkelling au-dessus d’une épave, mangrove, barrière de corail…).

Voilà pour notre périple… Une belle destination que nous ne regrettons pas d’avoir choisie ! En 8 jours c’était bien, 2 semaines auraient été le top, nous aurions pu bronzer un peu plus et visiter aussi les îles des Saintes au sud de Basse Terre. Nous reviendrons !

Point « Pratique » :

– Nous avions acheté nos billets d’avion 4 mois à l’avance, sur le site Voyages-sncf. Nous sommes partis avec Air France, le vol nous a coûté 820 euros / personne (on peut trouver moins cher au départ de Paris, ou un peu plus tard dans la saison).

– Sur Grande-Terre, nous avions trouvé ce chouette studio indépendant en gîte, sur Booking, et sur Basse-Terre un studio génialissime via AirBnb. Un rapport qualité-prix au top, la nuit nous a coûté 43 euros en moyenne.

– Nous avions loué une voiture pendant tout notre séjour et c’est vraiment recommandé.

– Budget : pour nous environ 1200 euros / par pers pour 8 jours (vol, hébergement, repas, voiture) + 200 euros d’excursions

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Colombo de poulet

Parmi les cadeaux envoyés par mon partenaire Epices du Monde, il y a un sachet de poudre de colombo. Je n’avais pas eu le temps de m’en servir jusqu’à la semaine dernière, où j’ai eu – chose rare ! – un dimanche sans rien de prévu ; j’ai donc fait quelques recherches pour élaborer à partir de plusieurs sources une recette de colombo de poulet.

La poudre de colombo est un mélange d’épices principalement utilisé dans la cuisine antillaise. C’est un cousin du curry, la composition proposée par Epices du monde est la suivante : coriandre, curcuma, amidon de maïs, amidon de riz, piment fort, cumin, fenugrec, gingembre, sel, poivre. En fonction de la région dans lequel il est composé, on y ajoute de la cannelle, du safran, de la moutarde, du poivre ou du tamarin.

Je suis très contente de cette recette, nous nous sommes vraiment régalés ! Le plat a vraiment beaucoup de goût, les épices réchauffent le plat sans pour autant brûler la bouche, bref le mélange parfait ! Il faut néanmoins prévoir un peu de temps car la viande doit être marinée. Pour les légumes, il ne faut pas en mettre trop, et seule la pomme de terre est « obligatoire ». On peut rajouter ensuite des carottes, des aubergines ou encore des courgettes.

Colombo de poulet

Ingrédients pour 4 à 6 personnes :

  • 1 poulet (idéalement fermier, ou Label rouge)
  • 3 pommes de terre moyennes et 1 carotte (la carotte est facultative)
  • 4 gousses d’ail
  • 1 gros oignon
  • 4 c. à soupe de poudre de colombo
  • 1 c. à soupe de graines à roussir (mélange de cumin, fenugrec, et moutarde jaune). Si vous n’en avez pas, utilisez une des trois épices.
  • 1 citron vert
  • 1 pincée de piment doux
  • Sel (Fleur de sel créole pour moi)
  • Huile
  • Poivre
  • Vinaigre blanc

– Préparez la marinade en mélangeant dans un plat creux 2 gousses d’ail écrasé, le sel, le poivre, 2 c. à soupe de poudre à colombo, 4 c. à soupe de vinaigre, et le piment.
– Découpez le poulet en morceaux. Rincez ces derniers une première fois dans de l’eau vinaigrée afin de retirer l’excès de gras, puis séchez-les à l’aide de papier absorbant.
– Faites mariner 1 h minimum (1 nuit étant l’idéal), en recouvrant bien les morceaux de marinade. Couvrez bien le plat avec un film plastique.
– Faites revenir à sec les graines à roussir dans une sauteuse de bonne taille.
– Ajoutez un trait d’huile, ainsi que l’oignon et l’ail restant émincés.
– Ajoutez les morceaux de poulet et faites dorer le tout en remuant de temps en temps.
– Ajoutez la poudre à colombo restante et remuez bien.
– Ajoutez de l’eau à hauteur du poulet, couvrez et laissez cuire 15 à 20 min.
– Coupez les légumes en petits morceaux et ajoutez-les au poulet.
– Ajoutez un peu d’eau pour couvrir les légumes et le poulet, mettez un couvercle, et laissez cuire pendant 20 à 25 min sur feu moyen.
– Dès que les légumes sont légèrement fondants et que la sauce est épaisse et se décolle facilement de la sauteuse, c’est prêt.
– Au moment de servir arrosez de jus de citron.
– Bonne dégustation !

En accompagnement, vous pouvez servir du riz blanc.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...