Spaghettis aux coques

Un de mes plats préférés au monde, c’est les spaghettis « alle vongole »  aux palourdes, vin blanc, ail, persil, et tomates cerises.

Un candidat de je ne sais plus quelle saison de Masterchef, Marc je crois, disait qu’il utilisait des coques à la place des palourdes car moins cher et tout aussi bon. J’ai retenu l’astuce dans un coin de ma tête jusqu’à ce que je voie des belles coques en promo à la poissonnerie :-).

Je me suis donc lancée, sur la base de la recette de Sonia Ezgulian.

Verdict : une franche réussite, une tuerie même, mais il faut faire très attention à bien rincer les coques, c’est plein de sable ces petites choses là ! Personnellement je commence cette étape 1 heure avant de cuisiner la recette.

Spaghetti-alle-vongole

Temps de préparation : 15 minutes MAIS prévoir de commencer à dessabler les coques 1h avant

Pour 6 personnes :

  • 600 g de spaghettis de blé dur (j’ai pris des Barilla)
  • 1 kg de coques
  • 3 gousses d’ail
  • 10 tomates cerise (j’ai pris des tomates « cocktail », un peu plus grosses que les tomates cerises)
  • 4 c. à soupe d’huile d’olive vierge extra
  • 15 cl de vin blanc sec
  • Persil plat ou basilic frais selon votre goût
  • Parmesan

Commencez par dessabler les coques.

– Mettez-les dans un saladier, recouvrez-les d’eau froide, ajoutez une bonne pincée de gros sel, et mélangez vigoureusement. Enlevez toutes les coques cassées, vides, ou qui remontent à la surface. Laissez reposer 15 minutes : les coques vont s’ouvrir et le sable va tomber au fond du saladier. Récupérez-les à la passoire, rincez-les, et recommencez l’opération 2 à 3 fois.

Une  fois les coques dessablées et réservées, passez à la suite de la recette.

– Plongez les pâtes dans une grande casserole d’eau bouillante salée,et laissez-les cuire le temps indiqué sur le paquet moins une minute en surveillant la cuisson pour qu’elles soient al dente.
– Pendant ce temps, écrasez grossièrement les gousses d’ail avec le plat de la lame d’un couteau.
– Faites revenir l’ail écrasé dans une grande sauteuse, avec l’huile d’olive, sans le laisser trop colorer.
– Ajoutez les tomates coupées en quatre, les palourdes, le vin blanc, du sel et du poivre.
– Laissez mijoter à feu vif jusqu’à ce que les coquillages soient tous ouverts.
– Égouttez les pâtes et réservez une louche de l’eau de cuisson. Incorporez le tout dans la sauteuse, sur feu très vif, sans cesser de mélanger.
– Parsemez de persil plat ciselé, saupoudrez d’une quantité raisonnable (ou non) de parmesan et dégustez immédiatement !

Raviolis à cuisiner à la crème de parmesan

J’ai été contactée en septembre pour participer au concours Zapetti autour de leur nouveau produit Le Ravioli « à cuisiner ».

Ce ravioli en conserve bien garni en viande est proposé sans sauce, afin de le cuisiner à sa façon. J’ai proposé une recette simple et bien gourmande : les raviolis à cuisiner à la crème de parmesan, servis en mini-cocottes. Je réalise souvent cette sauce, rapide et facile à faire, pour les pâtes, le risotto, les pizzas blanches…

Après test, le tout était délicieux et présentait bien, une recette à garder sous le coude pour les journées bien remplies !

Raviolis-en-nage-de-parmesan-Poire-chocolat

Ravioli « à cuisiner » ZapettiNOMBRE DE PERSONNES : 4

TEMPS DE PRÉPARATION : 10 minutes

TEMPS DE CUISSON : 10 minutes

INGRÉDIENTS :

  • 1 boîte de Raviolis à cuisiner
  • 75 g de parmesan
  • 20 cl de crème liquide
  • Gruyère râpé
  • Poivre du moulin

PRÉPARATION :

  •  Préchauffez le four à 220°C.
  • Déposez les raviolis dans une passoire, rincez-les à l’eau claire, et égouttez-les bien.
  • Répartissez-les dans 4 mini-cocottes.
  • Versez le parmesan et la crème liquide dans une casserole.
  • Faites chauffer à feu doux tout en remuant jusqu’à que le parmesan soit fondu.
  • Goûtez et assaisonnez.
  • Ajoutez une pincée de gruyère râpé sur chaque mini-cocotte.
  • Enfournez pour 10 minutes.

Paella royale

Il y a quelques mois, nous avons fêté les 30 ans de M. Poire-Chocolat. Pour ses amis venus de loin, nous avons fait une soirée à la maison. Notre idée était de leur cuisiner une paella royale bien garnie. Je n’en avais jamais fait et ne savais pas par où commencer. J’ai donc demandé la recette de notre ami Jojo, qui nous a déjà régalé plusieurs fois avec des belles paellas, généreusement garnies et délicieuses.

Nous avons bien réussi à la refaire, le résultat était top, je vous partage donc la recette pour 8 personnes.

A savoir qu’il faut un plat spécial, une sorte de grande poêle plate, mais pour 8 personnes notre plus grande poêle a suffit (c’était juste !). Nous avons aussi anticipé et fait cuire les viandes et les fruits de mer (séparément) la veille, et les avons stockés dans des boites au réfrigérateur.

D’autre part, notez qu’une fois les éléments bien disposés, et le riz bien réparti, on ne touche plus à rien. Il ne faut surtout pas touiller pendant la cuisson !

Enfin, la recette originale inclut du safran, si vous en avez vous pouvez bien sûr en utiliser, cela n’en sera que meilleur (j’en mettrai ici une dizaine de brins).

En tout cas, cette recette qui peut faire peur est carrément faisable, en s’organisant bien, et le résultat est top et super convivial !

Paella

Ingrédients pour 8 personnes :

  • 8 pilons de poulet
  • 4 cuisses de lapin (optionnel)
  • 8 tranches fines de chorizo
  • 16 crevettes
  • 8 langoustines
  • 400 g de moules
  • 2 grosses poignées de calamars surgelés
  • 1 louche bombée de petits pois surgelés
  • 1 poivron rouge
  • 2 oignons
  • 2 gousses d’ail
  • 300 g de riz long étuvé
  • 30 g de concentré de tomates (1petite boite)
  • 1/2 bouquet de persil plat
  • 1,1 l d’eau
  • 2 c. à s. bombées d’épices pour paella (mélange acheté tout prêt)
  • Huile d’olive
  • Sel
  • Poivre

 

Étapes pouvant se faire la veille :

– Faites revenir le poulet avec un filet d’huile d’olive, et un oignon et un gousse d’ail émincés. Réservez.
– Dans la même poêle, faites revenir le lapin avec un filet d’huile d’olive, et un oignon et un gousse d’ail émincés. Réservez.
– Nettoyez la poêle, puis faites-y revenir à feu moyen les crevettes et les langoustines avec un filet d’huile d’olive et un peu de persil. Réservez.
– Toujours dans la même poêle, faites revenir les calamars préalablement décongelés dans un peu d’huile d’olive. Réservez.
– Lavez, épépinez, et coupez le poivron en lamelles. Réservez.

Étapes à faire le jour même :
– Grattez les moules pour enlever les algues, filaments ou petits coquillages collés. Nettoyez les ensuite rapidement sous le robinet d’eau froide en les frottant pour éliminer le sable. Immergez-les ensuite dans un récipient d’eau, si certaines moules remontent à la surface au lavage, c’est le signe qu’il faut les jeter. Égouttez-les et réservez-les.
– Hachez le persil.
– Préparez le bouillon en faisant chauffer l’eau et les épices pour paella. Lorsque le mélange frémit, sortez la casserole du feu et dissolvez-y le concentré de tomates.
– Versez le bouillon dans le plat à paella.
– Disposez harmonieusement le poulet et le lapin au fond du plat, en partant des bords du plat.
– Répartissez le riz harmonieusement par dessus.
– Disposez ensuite les légumes, le chorizo, les moules puis les crustacés. Posez ces derniers en rosace.
– Faites mijoter pendant 20 minutes à découvert, à feu doux.
– Ajoutez le persil, couvrez.
– 10 minutes avant le service, faites réchauffer.

Dégustez !

Si vous souhaitez accompagner ce plat d’un vin, j’ai trouvé cet article qui est plutôt intéressant.

Osso bucco

L’osso bucco (traduit littéralement en français par « os troué ») est un plat traditionnel milanais, très parfumé, réalisé à partir de tronçons de jarret de veau cuits dans une sauce au vin blanc à la tomate !

C’est le genre de plat que j’affectionne, plutôt simple à faire et très goûteux, qui sent bon et qui mijote longtemps.

Chaque convive peut prélever la moelle qui se situe au centre de l’os et l’étaler sur sa viande ou sur du pain avant de la déguster.

J’ai réalisé ce plat pour un grand nombre de convives (9), n’hésitez pas à diviser par 2 les quantités pour avoir 4 belles portions.

Osso-bucco-2

Osso-buccoIngrédients pour 9 personnes :

  • 9 morceaux de jarret de veau (le morceau avec l’os troué). Si les tranches sont grosses, comptez 100-130 g de viande par personne, pour ma part cela représentait 7 morceaux.
  • 8 carottes
  • 2 oignons
  • 100 g de lardons fumés (1 barquette)
  • 1 petite boîte de concentré de tomates
  • 200 ml de vin blanc
  • 200 ml de bouillon (pour ma part reconstitué avec un cube Maggi au boeuf )
  • Beurre
  • Huile d’olive

– Préchauffez votre four à 200°C.
– Farinez vos morceaux de veau.
– Faites chauffer 30 g de beurre et une cuillère à soupe d’huile d’olive à feu vif dans une grande poêle.
– Faites dorer sur toutes les faces vos morceaux de jarret. Réservez.
– Dans la même poêle, faites revenir les oignons épluchés – lavés – tranchés en petits morceaux, les carottes pelées – lavées –  coupées en petits dés, et les lardons pendant 7/8 minutes. Salez, poivrez, ajoutez le concentré de tomates.
– Déposez dans une cocotte en fonte ou un plat à tajine – ou tout plat qui passe au four et qui ferme.
– Versez le vin blanc et le bouillon.
– Ajoutez ensuite par dessus les morceaux de jarret bien colorés.
– Couvrez et laissez cuire pendant 1h30 à couvert. Pour ma part j’ai laissé un peu plus car il y avait encore un poil trop de liquide.

Servez avec des orecchiette (pâtes italiennes en forme de petites oreilles), du risotto à la milanaise, ou de la polenta.

Tajine de filet mignon, lard fumé et légumes

Voici une recette hivernale assez simple à réaliser et très savoureuse : un filet mignon au lard fumé et légumes, cuisiné façon tajine.

J’aime bien cette cuisson, on met tout en vrac au four, on laisse cuire, et hop, on a un plat complet bien goûteux. la viande reste super fondante, et les légumes cuisent dans le jus, c’est top !

Tajine filet mignonRecette pour 4 personnes :

  • 1 filet mignon d’environ 400 g
  • 6 tranches fines de poitrine fumée
  • 8 pommes de terre de taille moyenne
  • 3 carottes
  • 1 oignon
  • 2 gousses d’ail
  • 2 c. à soupe d’huile d’olive
  • 1 c à café bombée de paprika fumé
  • 1 c à café bombée rase de curry doux
  • 1 pincée de sel

– Préchauffez le four à 180°C.
– Épluchez les pommes de terre et les carottes, et coupez-les en tronçons grossiers.
– Versez-les dans le plat à tajine.  Ajoutez l’oignon pelé et coupé en petits morceaux, les gousses d’ail coupées en 2 et dégermées.
– Arrosez le tout avec l’huile d’olive, les épices, le sel et mélangez bien.
– Coupez le filet mignon en 2, et couvrez-le avec les tranches de poitrine. Posez la viande sur les légumes.
– Refermez le plat, et enfournez pour 45 minutes.
– Servez immédiatement !

Pâtes maison aux palourdes et au safran

Un de mes plats préférés au monde, c’est les spaghettis « alle vongole », aux palourdes, vin blanc, ail, persil, et éventuellement tomates cerises. J’ai testé ce week-end une variante, proposée par Madame Gâteau, qui me faisait de l’oeil depuis qu’elle l’avait publiée : des pâtes aux palourdes accompagnées de crème au safran.

Comme j’avais un peu de temps, j’ai fait moi-même les pâtes. Une vrai délice ! Si vous souhaitez vous affranchir de cette étape, prenez des spaghettis du commerce !

Pasta alle vongolePasta alle vongolePour 2-3 personnes

  • 200 g de farine
  • 2 œufs
  • 2 c. à soupe d’huile d’olive
  • 1 pincée de sel
  • 1 c. à café rase de curcuma
  • 20-25 palourdes
  • 300 ml d’eau
  • 30 g. de beurre
  • 3 c. à soupe de maïzena
  • 200 ml de lait
  • 1 pincée de pistils de safran
  • Sel
  • Poivre

– Mettez à tremper les palourdes dans de l’eau froide salée.

Continuez avec la préparation de la « pâte à pâtes ».
– Versez la farine et une pincée de sel dans un saladier.
– Faites une fontaine au centre et cassez-y les œufs.
– Commencez à mélanger à la spatule en bois en ramenant au fur et à mesure la farine au centre.
– Déposez alors la pâte sur un plan de travail fariné et pétrissez jusqu’à obtenir une belle boule de pâte bien lisse.
– Filmez la boule de pâte, et déposez-la au réfrigérateur 30 minutes.

– Rincez bien les palourdes dans plusieurs eaux jusqu’à ce qu’elles soient bien nettoyées, frottez si nécessaire et égouttez-les.
– Amenez l’eau à ébullition dans une casserole. Ajoutez les palourdes et couvrez-les.
– Laissez cuire 3-4 minutes (les palourdes sont cuites lorsqu’elle sont ouvertes).
– Filtrez le jus pour la sauce et réservez-en 200 ml.
– Retirez les palourdes de leurs coques, conservez-en quelques unes entières pour la décoration, et réservez.

– Coupez la boule de « pâte à pâtes » en 4 et formez des « boudins » avec les morceaux.
– A l’aide de votre machine à pâtes, laminez les boudins puis façonnez des tagliatelles.
– Remplissez une casserole d’eau bouillante salée, et faites cuire jusqu’à les pâtes qu’elles  remontent à la surface. Égouttez en conservant 100 ml d’eau de cuisson, réservez au chaud.

Préparez la sauce.
– Mélangez la maïzena dans une petite partie du lait, et incorporez au lait restant.
– Dans une nouvelle casserole, faites fondre le beurre et ajoutez le lait froid qui a été mélangé à la maïzena.
– Chauffez à feu moyen, tout en mélangeant à la spatule. Ajoutez les 200 ml de jus de palourde.
– Laissez épaissir quelques minutes tout en remuant régulièrement. Ajoutez le safran, salez et poivrez au goût.
– Versez 100 ml du jus de cuisson des pâtes à la sauce et mélangez bien.
– Mélangez les pâtes avec la sauce et les palourdes.
– Servez immédiatement avec quelques palourdes en décoration.

Bricks de canard confit et pommes de terre à la sarladaise

Avant les vacances, j’avais reçu pour test une boite de manchons de canard confits et pommes de terre à la sarladaise  Raynal et Roquelaure. J’ai parfois la chance de pouvoir tester leurs produits pour me faire un avis, mais vous me connaissez, pas question d’utiliser tel quel un produit « tout prêt » !

manchons_confits_pommes_de_terre_a_la_salardaise

J’ai donc réalisé des bricks de canard, bien croustillantes et moelleuses, que j’ai servis avec les petites pommes de terre. Une recette rapide à réaliser et plaisante à déguster !

Bricks-CanardJ’ai trouvé ce plat préparé pas mal du tout pour un repas gourmand pour 2, le canard était bien goûteux, et les petites pommes de terre respectaient la façon de cuisiner « sarladaise » (graisse de canard, persil, ail). Ce n’est pas, bien sûr, comme si on utilisait des pommes de terre fraîches, mais le rapport « temps gagné / goût » est pour moi plutôt intéressant.

Temps de préparation : 10 à 15 minutes

Ingrédients pour 2 personnes :

  • 1 boîte de manchons de canard confits et pommes de terre à la sarladaise Raynal et Roquelaure
  • 4 feuilles de brick
  • Quelques brins de persil frais (optionnel)
  • 10 g de beurre fondu

– Ouvrez la boite, séparez les manchons et les pommes de terre.
– Détachez la viande des os, et effilochez-la en petits morceaux.
– Coupez les feuilles de brick en 2.
– Garnissez chaque demi-feuille de brick de farce au canard, et pliez-les façon samossas (vous pouvez vous aider de la vidéo présente dans cet article).
– Une fois les bricks prêts, badigeonnez-les très légèrement de beurre fondu à l’aide d’un pinceau. Réservez.
– Mettez à réchauffer les pommes de terre dans une casserole avec un peu de persil .
– Déposez les bricks dans une poêle chaude, faites-les dorer quelques minutes et servez-les immédiatement avec les pommes de terre.
– Dégustez !

Galette espagnole

En attendant les beaux jours, voici une recette qui vous fera voyager au soleil, au-delà des Pyrénées : une galette espagnole.

Je prépare souvent des galettes de blé noir à la maison, et j’essaie de varier les garnitures. Cette fois, c’est donc en Espagne que je suis allée cherchée de l’inspiration.

Cette galette est très originale et réveille les papilles, je suis contente d’avoir testé le mariage du chorizo, de la tomme de brebis, du pimentón de la vera, et des oignons grillés.

Le pimentón de la vera est une variété de paprika au goût fumé et légèrement fruité.

Galette Espagnole

Ingrédients pour 2 galettes :

– Râpez la tomme de brebis, et réservez.
– Faites fondre une noisette de beurre dans une poêle auto-adhésive, puis répartissez la matière grasse avec un papier absorbant.
– Cassez les deux œufs délicatement dans la poêle, puis faites-les cuire au plat (pas trop longtemps, le jaune doit rester bien coulant).
– Transvasez délicatement les œufs dans une assiette.
– Coupez le chorizo en fines tranches et faites le revenir quelques minutes dans la poêle. Réservez dans du papier absorbant.
– Faites fondre une autre noisette de beurre dans la poêle.
– Déposez la galette, puis, dans l’ordre, disposez l’œuf, des rondelles de chorizo tout autour, de la tomme de brebis râpée, un peu de pimentón de la ver, et enfin une pincée d’oignons grillés en lanières.
– Laissez cuire environ 5 minutes (la galette doit être un peu croustillante) et dégustez immédiatement !

Produit offert

 

Salade de fenouil au saumon fumé, sauce soja, baies roses

Voici une super recette de salade, originale, surprenante et pleine de textures et de saveurs.

J’ai craqué sur les premiers bulbes de fenouil de la saison, que j’ai cuisinés en salade avec du saumon fumé. Pour l’assaisonnement, j’ai opté pour de la sauce soja et des baies roses.

Le tout forme un mélange détonnant, la sauce soja adoucit la saveur anisée du fenouil, et les baies roses réveillent agréablement le plat !

Les baies roses sont parfumées, légèrement sucrées et peu piquantes, j’en utilise régulièrement autant dans des salades que dans des plats en sauce.

Salade Fenouil-SaumonIngrédients pour 4 personnes :

  • 2 petits bulbes de fenouil
  • 150 g de saumon fumé
  • 1 c. à soupe de baies roses
  • 4 c. à soupe de sauce soja

– Épluchez les bulbes de fenouil en ôtant les premières feuilles. Enlevez 1 cm à la base de chaque bulbe.
– Coupez-les en deux dans le sens de la largeur, et ciselez-les finement jusqu’à arriver au cœur. N’utilisez pas cette partie.
– Coupez le saumon en dés.
– Écrasez les baies roses dans un mortier.
– Rassemblez les ingrédients dans une boite.
– Ajoutez la sauce soja, mélangez-bien et refermez la boîte. Cela va cuire le fenouil, il restera croquant et les saveurs vont se mélanger.
– Réfrigérez deux heures minimum (1 nuit c’est mieux).
– Servez frais, et régalez-vous !

Risotto aux asperges

En ce moment, c’est la saison des asperges, la première pointe de vert de la saison ! Vertes ou blanches, je les adore, je trouve que c’est des légumes très fins. J’avais envie de varier les façons de les cuisiner et en faisant ma tournée des blogs, j’ai trouvé une recette qui m’inspirait bien sur Un déjeuner de soleil : le risotto aux asperges. 

C’est une recette de risotto classique, avec en plus une crème d’asperge, et des asperges vertes juste poêlées. Un délice !

J’ai un peu arrangé la recette (notamment en enlevant la bresaola pour en faire un plat sans viande).

Risotto Asperges

Risotto à la crème d’asperges et asperges croquantes (pour 4 personnes)

  • 400 g d’asperges vertes (1 botte)
  • 320 g de riz à risotto
  • 1 litre de bouillon de légumes chaud
  • 50 g de Parmigiano Reggiano râpé + quelques copeaux
  • 1 échalote
  • 1 verre de vin blanc sec
  • Huile d’olive
  • Sel
  • Poivre

Commencez par la crème d’asperges.
– Lavez la botte d’asperges, retirez la partie basse plus coriace (sous l’élastique).
– Coupez les pointes et réservez-les.
– Coupez le reste des asperges en rondelles. Faites-les revenir dans une casserole avec 1 cuillère à soupe d’huile d’olive. Dès qu’elles colorent, ajoutez un peu d’eau (juste de quoi couvrir les asperges), et mettez un couvercle.
– Laissez cuire à feu doux pendant dix minutes environ.
– Sortez du feu, et mixez pour obtenir une crème. Salez et poivrez. Réservez.

Occupez-vous à présent des pointes d’asperges.
-Faites-les sauter avec 1 cuillère à soupe d’huile d’olive, jusqu’à ce qu’elles colorent. Réservez.

Continuez avec la confection du risotto.
– Pelez puis émincez l’échalote et faites-la revenir dans une casserole avec 2 cuillères à soupe d’huile d’olive. Dès qu’elle colore, ajoutez le riz et mélangez. Quand il devient translucide, versez le vin blanc et laissez évaporer.
– Versez petit à petit le bouillon chaud, une louche après l’autre dès qu’il n’y a plus de liquide.
– Mélangez régulièrement avec une cuillère en bois. Le riz est cuit quand il est fondant, crémeux, mais encore ferme à cœur (il faudra environ 18-20 minutes selon le type de riz).
– Deux minutes avant la fin de la cuisson, incorporez la crème d’asperges (j’en ai gardé un peu pour la présentation).
– Éteignez et ajoutez le parmesan et 1 cuillère à soupe d’huile d’olive. Mélangez, goûtez, et corrigez l’assaisonnement.
– Servez le risotto immédiatement, avec quelques pointes d’asperges, et quelques copeaux de parmesan dans chaque assiette.

Enjoy !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...