Galaktoboureko

Je ne sais pas vous, mais moi, je commence à avoir assez du froid ambiant et de la pluie… Alors en attendant le retour, des beaux jours, je me motive en préparant nos prochaines vacances  ! Après l’Irlande l’été dernier, sa pluie et ses 15°, cette année nous n’avons qu’une exigence : du soleil, du soleil, et encore du soleil !

Nous n’avons pas encore arrêté la destination, nous pensons très fortement à un pays Méditerranéen ou du Sud de l’Europe.

Côté hébergement, pour que notre petit gars de bientôt 3 ans puisse faire ses siestes (et nous avec), nous prendrons cette année un appartement ou une maison de vacances.

J’ai fait quelques recherches, Interhome propose notamment des locations qui ont l’air très chouettes, variées, adaptées aux différents budgets  et avec un service sérieux pour la remise des clefs et autres demandes.

Parmi le panel de destinations proposées, j’ai passé un bon moment à m’imaginer dans une maison sur la côte Amalfitaine, une
location Portugal, un appartement en Croatie, ou une villa Espagne.

Mais comme il y a encore quelques mois à patienter avant de partir au soleil, je vous propose un petit voyage culinaire en Grèce, où il fait bon déguster cette douceur : le Galaktoboureko. Lorsque je refais à la maison cette spécialité, je ferme les yeux, et me retrouve à l’ombre des arbres, sur une grande place à Ermoupolis…

C’est un gâteau de semoule au lait bien crémeux, entouré de pâte filo croustillante, sur lequel on saupoudre de la cannelle au moment du service.

Galaktoboureko

Ingrédients pour un plat carré de 9 parts :

Pour la crème :

  • 120 g de semoule fine
  • 150 g de sucre
  • 350 ml de lait
  • 15 cl de crème liquide
  • 2 œufs
  • 20 g de beurre
  • 1 gousse de vanille

Pour la pâte :

  • 60 g de beurre fondu
  • 10 feuilles de pâte filo

Pour le sirop :

  • 350 g de sucre
  • 200 g d’eau
  • Le zeste et le jus d’un citron bio ou non traité

Pour le service :

  • Cannelle

– Préparez d’abord le sirop : mettez tous les ingrédients du sirop dans une petite casserole et chauffez à feu moyen jusqu’à ébullition.
– Baissez la température, laissez cuire 5 minutes, puis retirez du feu et réservez à température ambiante.

– Préparez la crème : mettez la semoule, le sucre, le lait, la crème, et la vanille dans une casserole sur feu doux et remuez bien.
– Séparez les blancs des jaunes d’œufs.
– Faites blanchir les jaunes d’œufs aux batteurs.
– Battez les blancs d’œuf en neige ferme et incorporez-les doucement aux jaunes battus.
– Ajoutez-y les œufs au mélange semoule / lait / sucre qui est en train de cuire.
– Ajoutez le beurre, puis mélangez bien jusqu’à ce que la crème épaississe.

– Beurrez le moule.
– Déposez 5 feuilles de pâte filo les unes après les autres en les beurrant soigneusement au pinceau.
– Versez la crème.
– Recouvrez avec le reste de feuilles de pâte filo, toujours en beurrant chaque feuille de chaque côté.
– Arrosez d’un petit verre d’eau.

– Enfournez à 160-180° pendant 1h.
– Dès que le gâteau sort du four, imbibez-le en versant délicatement du sirop refroidi.
– Laissez tiédir, et saupoudrez de cannelle au moment de servir.

Dégustez !

Article sponsorisé

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

2 réflexions au sujet de « Galaktoboureko »

  1. J’ai eu l’occasion de le tester lors d’un voyage en Grèce, une tuerie !

    RépondreRépondre
  2. Je n’ai pas pour habitude de cuisiner la semoule alors ta recette tombe bien. C’est l’occasion pour moi de tester surtout que ta pâte filo croustillante est parfaite !!!

    Merci pour ta recette.
    Au plaisir, Pascal.

    RépondreRépondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *