Matouille (Tome des Bauges chaude)

Comme vous le savez, je suis d’origine (Haute) Savoyarde ;-), et par chez moi, l’hiver, on aime les plats dégoulinants de fromage ! Et de calories, mais c’est une autre histoire, et il faut bien ça pour combattre le froid ambiant.

Vous connaissez déjà tous la sacro-sainte trilogie « tartiflette – raclette – fondue« , peut-être aussi la croziflette, mais la matouille ?

Cette recette qui nous vient des Bauges est vraiment excellente. En commun avec certaines autres recettes citées plus haut, du fromage fondu, des pommes de terre, de la charcuterie : que du bonheur ! Et la tome apporte un petit goût différent vraiment intéressant.

Le seul truc, c’est qu’il faut avoir un plat de la bonne taille, qui soit rond à bords hauts pour bien épouser la forme de la tome. Un petit moule à manqué peut faire l’affaire, sinon on trouve des plats à matouille dans les magasins de souvenirs en Haute-Savoie, ou en Savoie.

MatouilleIngrédients pour 4 à 5 personnes

  • 1 Tome des Bauges
  • 2-3 gousses d’ail
  • 1 verre de vin blanc de Savoie
  • 5 grosses pommes de terre à chair ferme
  • Charcuterie (jambon cru, jambon blanc, rosette…)
  • Salade verte

– Préchauffez le four à 200 degrés.
– Grattez toute la croûte de la Tome.
– Disposez la Tome des Bauges dans un plat ayant environ la taille du fromage.
– Pelez les gousses d’ail et coupez les en 2 dans le sens de la hauteur.
– Faites 4 à 6 trous dans lesquels vous disposerez les morceaux de gousses d’ail.
– Arrosez avec le vin blanc.
– Enfournez environ une demi-heure, jusqu’à ce que la pâte de la Tome des Bauges soit coulante.
– Pendant ce temps, faire cuire les pommes de terre à l’eau.
– Posez le plat sur la table, et servir des morceaux de fromage fondu directement sur les pommes de terre.
– Accompagnez avec la charcuterie et la salade verte.

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

16 réflexions au sujet de « Matouille (Tome des Bauges chaude) »

  1. En effet super appétissant ce plat, je ne connaissais pas la matouille, je ne suis pas de Haute-savoie mais en Bretagne aussi on apprécie les plats pour se réchauffer en hiver et notamment ceux à base de fromage et de charcuterie. Tout pour garder la forme quoi ! En tout cas j’essaierais cette recette donc merci beaucoup !

    RépondreRépondre
  2. @Christiane: Je vous souhaite de vous régaler ! La Bretagne est ma région de coeur, on y mange bien aussi 😉

    RépondreRépondre
  3. Excusez moi du language, mais j’ai envie de dire que cela semble être « une tuerie ». J’en ai faim rien qu’en regardant les photos.. Ce n’est peut-être pas la saison pour manger des plats de ce type, mais la gourmandise me fait défaut et je vais le mettre au menu de cette semaine ! Tanpis pour ma ligne ^^

    RépondreRépondre
  4. Je ne suis pas un fan inconditionnel de l’ail mais je dois avouer que cette recette me tente bien, cela a l’air délicieux. Je vais sans doute la tester dans la un avenir proche.

    RépondreRépondre
  5. Ahhhh la haute Savoie, des souvenirs d’enfance 🙂 quoi de mieux de tous ces ingrédients avec une cuisson maîtrisée ! continuez à poster on adore…

    RépondreRépondre
  6. Hum merci pour la recette, cela donne vraiment envie ^^

    Avec mon tout dernier Théo on va essayer de la faire 😉

    Bonne journée

    RépondreRépondre
  7. Très bonne recette, qui en effet change des traditionnelles tartiflettes / fondues / raclettes.

    J’ai un restaurant à Toulon et nous il nous arrive de décliner cette recette en miniatures (mon chef fait alors des bouchées de 5cm sur 4cm. Au lieu du vin blanc nous mettons du cidre pour donner une touche sucrée au plat, et rajoutons fond du moule une fine couche de pommes roties…. c’est un vrai régal.

    Merci pour votre blog très inspirant.

    RépondreRépondre
  8. Merci pour cette superbe recette, mon dernier fils a vraimment aimé le gout.

    Une jeune maman comblé 😉

    RépondreRépondre
  9. Ma grand-mère vit dans le massif des Bauges aux Aillons et franchement je ne connaissais pas cette recette à tester cet hiver !

    RépondreRépondre
  10. Recette déjà testée et je ne peux que certifier que c’est un pur délice ! C’est clair que ce n’est pas un plat à déguster durant l’été, cela risque de rester un peu sur l’estomac et de donner chaud.. Mais en plein hiver, cela vaut totalement le coup !

    RépondreRépondre
  11. Je suis savoyard et pourtant je ne connaissais pas du tout la Matouille ! Vivement que les températures redescendent un peu pour que je teste ce plat avec ma petite famille, merci pour la recette !

    RépondreRépondre
  12. A la veille du mois de novembre, je sens déjà que cette recette va m’être utile pour épater mes amis !

    RépondreRépondre
  13. Mais comment voulez-vous qu’on rentre dans nos maillots après ça 🙂

    Je plaisante, merci beaucoup pour cette recette !

    RépondreRépondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *