Restaurant Le Mas Bottero, à Grenoble

Le week-end dernier, nous avons testé une très bonne table à Grenoble : le Mas Bottero, le restaurant du chef Nicolas Bottero. J’avais rencontré ce jeune chef prometteur au Foodcamp#2 de Grenoble, je suivais du coin de l’œil son actu et les photos de sa cuisine me plaisaient bien…

Avant d’ouvrir son propre restaurant, le chef Bottero a notamment été formé chez des grands noms de la cuisine française tels qu’Anne-Sophie Pic, Michel Bras, ou Alain Ducasse. De ce que j’ai pu comprendre et goûter, il aime cuisiner des produits locaux et de saison, et met en valeur des matières premières de notre belle région Dauphinoise.

J’attendais donc une belle occasion de m’y rendre, et notre anniversaire de rencontre, à M. Poire-Chocolat et moi, s’est révélée être l’occasion parfaite.

Nous y avons vraiment passé un vrai bon moment gastronomique, tous les plats que nous avons dégusté étaient originaux, délicieux et très bien présentés.

Voici la mise en bouche : je ne me souviens plus exactement ce que c’était mais c’était bon :-).

Amuse-BoucheMise en bouche

L’entrée était top : du homard breton en salade, avec un crémeux aux cèpes, des lamelles de cèpes, du raisin muscat en grains  et en gelée, et du persil plat.

Mention spéciale aux vrais beaux gros morceaux de homard qui permettent de bien sentir le goût que peut avoir ce produit, et le mariage du-dit homard avec le crémeux aux cèpes. J’ai également beaucoup aimé le dressage de cette entrée.

HomardHomard breton en salade

Nous a été servi ensuite du foie gras de canard IGP du Sud-Ouest, poché dans un bouillon de champignons, accompagné de lard fermier.

Un sans faute là-encore. le foie gras était fondant, le bouillon plein de goût, et la lard croustillant à souhait.

Fois-GrasFoie gras de canard IGP du Sud-Ouest, bouillon de champignons, lard fermier

La viande : un très beau morceau de ris de veau, clouté à la truffe d’été, avec une purée de pommes de terre de Noirmoutier.

J’appréhendais un peu ce plat, ne connaissant pas trop ce morceau, considéré comme un abat. Finalement j’ai bien aimé, ce morceau était parfaitement cuit, croustillant et fondant à la fois, et surtout pas trop fort.

J’aurais adoré qu’il y ait plus de purée, tellement celle-ci était délicieuse. Je pense qu’elle a été bien garnie de crème, beurre, fromage, et passée au tamis ; je voudrais savoir la refaire à la maison !

RisDeVeauRis de veau clouté à la truffe d’été, purée de pommes de terre de Noirmoutier

Ensuite, une petite assiette contenant plusieurs morceaux de fromages du Dauphiné avec un excellent pain au éclats de figues et du mesclun. Un délice, tant et si bien que j’ai oublié de prendre une photo…

Pre-dessertUne petite mis en bouche avant le dessert

Nous avons ensuite eu notre dessert. J’attendais un peu le chef au tournant je dois dire, car pour moi un vrai restaurant gastronomique se doit d’être parfait de A à Z !

Eh bien je n’ai pas été déçue, les desserts étaient aussi jolis que bons. Pour ma part, j’ai pris le dôme meringué à la pêche de vigne, coulis de pêche de vigne, et crème anglais au safran de Tullins.

C’était frais, léger, original, bref un vrai délice.

Dessert-MaeDôme meringué à la pêche de vigne, coulis de pêche de vigne, et crème anglais au safran de Tullins.

Monsieur a choisi quant à lui une tartelette au chocolat Maralumi, caramel mou, et groseille. Le chocolat était bien corsé, il se mariait super bien  avec la groseille, et le caramel adoucissait le tout. Ce dessert était si joli qu’on aurait presque eu envie de ne pas y toucher… Presque… 😉

Dessert-Adri-2Dessert-AdriChocolat Maralumi, caramel mou, et groseille

  • Les + : Le dressage, la recherche du goût dans tous les plats, l’originalité, le service, le chef qui passe saluer, le timing pour le service.
  • Les – : Pas vraiment de moins, tout s’est très bien passé.
  • L’addition : 128 € sans vin pour 2 personnes (2 menus « Epicure » à 64 € ). C’est sûr que c’est un peu cher , mais je pense que le prix est honnête pour un restaurant de ce genre, on est ici à un niveau comparable d’une table étoilée pour ce menu.

Hôtel Restaurant Le Mas Bottero
168 Cours Berriat
38000 Grenoble
Tel : 04.76.21.95.33
Site : http://www.lemasbottero.com/

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

4 réflexions au sujet de « Restaurant Le Mas Bottero, à Grenoble »

  1. Eh bien, moi qui me lamentais qu’au niveau resto, Grenoble c’était la misère… ! Je vais de ce pas m’enquérir de cette adresse ! Quelles belles photos, et quel menu !

    RépondreRépondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *