L’Hôtel-Restaurant de la Poste, à Corps (38)

L’Hôtel de la Poste est un hôtel-restaurant situé à une heure de route au Sud de Grenoble, dont on ne ressort pas indemne. Nous avons fait ce chemin car l’établissement nous avait été chaudement conseillé par des amis, nous en sommes ressortis ravis et (un peu trop) repus !

En effet, il y a souvent des restaurants d’où l’on ressort avec la faim, en ce qui concerne celui-ci j’ai attendu d’avoir digéré pour écrire mon avis, cela aurait sûrement faussé mon opinion !

On peut dire que l’Hôtel de la Poste est à mettre dans une catégorie à part. La catégorie qui n’existe plus ou presque, celle des tables de terroir, copieuses et généreuses, où l’on mange de bons produits de la région. Ce n’est pas de la grande gastronomie avec des dressages de ouf’, mais c’est bon, bien préparé, on ne lésine pas sur la crème fraîche. Si vous me pardonnez l’expression, c’est un peu « comme chez mémé ». La quantité comprise.

Hôtel de la Poste

Le lieu en lui-même rappelle aussi la maison de mémé, avec des tentures accrochées aux murs, des tables en vieux bois, des armoires avec des assiettes décoratives…  Le tout apporte une ambiance authentique, on sait qu’on va être bien reçus, qu’on va bien manger, et que ça peut potentiellement durer des heures.

Si je devais parler de ce restaurant je le décrirais comme « le premier restaurant où j’ai été calée avant l’entrée ». Véridique !

C’est à dire qu’avant l’entrée, sans même commander un apéro, il nous a été servi ça :

Mises en bouches Mises en bouchesMises en bouches - Extras Mise en bouche

Des feuilletés, de la terrine avec du pain, des fruits de mer et des crudités en « extra », une mise en bouche (petit feuilleté aux champignons en sauce). Voilà voilà… Je n’ai plus faim, comment on fait ?

L’entrée nous a été servie ensuite : une part de tourte à la viande, un beau morceau de foie gras, de la sauce aux champignons. Délicieux, peut-être pas tout en légèreté !

Entrée

En plat, j’ai pris le poulet aux écrevisses et légumes (assez bon) avec du riz, M. poire-Chocolat a pris la daube de sanglier (il a eu un peu de mal à finir car c’est une viande forte mais c’était bon), et en plus nous avons eu comme accompagnement un plat (!) de gratin dauphinois vraiment délicieux.

PlatPlat AccompagnementLà, vous comprendrez bien que nous n’en pouvions plus, mais que nous sommes quand même forcés pour le gratin, fondant et parfaitement aillé.

FromageLe fromage est arrivé ensuite, nous aurions vraiment dû prendre le menu qui ne le proposait pas, car l’assortiment était d’excellente qualité (il y avait même du brie truffé) mais nous ne l’avons pas apprécié à sa juste valeur tellement nous étions repus.

Nous avons été avisés de prendre une seule « Farandole de desserts » pour 2, car là encore, à la différence des farandoles que l’on connaît, ce n’était pas des mignardises mais des parts entières… Et c’était sans compter les extras (même sans commander de cafés), d’excellentes tuiles aux amandes et deux petits choux.

Farandole de desserts Desserts - Extras

Un régal, même si je crois n’avoir jamais autant mangé de ma vie ! J’ai bien mis 2 jours pour m’en remettre. Une très bonne adresse donc, qui sera plutôt appréciés par les bons mangeurs !

Addition : 64 € pour 2,  (2 menus gourmands à 32 €).

Le + : La qualité, le goût, et la quantité.

Le « point d’amélioration » : le service, un peu trop « à la bonne franquette » à mon goût, et la quantité (il y en avait beaucoup trop pour moi, un vrai crève-coeur de jeter !).

 

Hôtel de la Poste
Restaurant gastronomique
Route Napoléon – Place de la Mairie
38970 CORPS-LA-SALETTE
Tél. 04 76 30 00 03
Site web : http://www.hotel-restaurant-delas.com/ 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Une réflexion au sujet de « L’Hôtel-Restaurant de la Poste, à Corps (38) »

  1. alors pardon. moi j ai travaillé dans ce restaurant, il y a quelques années en cuisine. et moi je vais vous parler des coulisses, exemple, le bon gratin dauphinois quand le client ne la pas fini, il ai mis dans une gamelle sous un plan de travaille, et si il manque du gratin , il ai servit a d autre client, un petit coup au four et c est reparti . les olives et les cornichons pareil, ils sont mis dans une boite pour etre resservit a d autre client. je ne vous parle pas de la mauvaise hygiene, et de la mauvaise ambiance en cuisine, du au stresse engendré par le chef cuisinier(qui n ai peu etre plus la je l espere) et aussi de la méchanceté de la patronne, mme delas. bye

    RépondreRépondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *