Grand Trianon

Pour les occasions, il m’arrive de revêtir mon tablier et de réaliser un classique de la pâtisserie pour mes invités. Il y a deux semaines j’ai pendu la crémaillère de mon nouvel appartement, et ai réalisé un Grand Trianon. Vous connaissez sûrement ce gâteau. Parfois appelé Royal au chocolat, il est composé d’une couche de biscuit aux amandes, d’une couche de croustillant praliné, et d’une couche de mousse crémeuse au chocolat.

Apparemment, celui-ci a beaucoup plu ! En tout cas, il était très très gourmand, une pure merveille au chocolat, fondant et croustillant à la fois…

J’ai utilisé pour réaliser ce gâteau du cacao en poudre Van Houten l’Original, pour donner au biscuit  un bon goût de chocolat et saupoudrer le gâteau d’un fin voile chocolaté…

Trianon

Ingrédients pour un cadre d’environ 35 cm * 25 cm (20 parts) :

Pour la dacquoise :

  • 180 g de poudre d’amandes (ou noisettes)
  • 200 g de sucre glace
  • 6 blancs d’oeufs
  • 60 g de sucre semoule
  • 5 c. à soupe de cacao en poudre Van Houten l’Original

Pour le croustillant praliné :

  • 2 tablettes de chocolat « Pralinoise »
  • 180 g de crêpes dentelles

Pour la mousse au chocolat :

  • 2 tablettes de chocolat noir
  • 60 cl de crème liquide à 30% (crème fleurette)

Pour la pâte à bombe :

  • 6 jaunes d’œufs
  • 95 g de sucre semoule
  • 30 g d’eau
  • 4 g de gélatine

Réalisation de la dacquoise (biscuit aux amandes) :

– Montez les blancs en neige ferme en versant petit à petit le sucre en poudre.
– Mélangez la poudre d’amandes avec le sucre glace et le chocolat en poudre, puis incorporez délicatement ce mélange aux blancs montés en neige.
– A l’aide d’un crayon de papier, marquez le contour du cadre sur une feuille de papier sulfurisé.
– Étalez la pâte régulièrement à la spatule sur une plaque à pâtisserie recouverte du papier sulfurisé retourné, sur toute la surface du rectangle dessiné.
– Enfournez environ 20 min à 165°. Ôtez le gâteau de la plaque, et retirez le papier.

Réalisation de la couche de croustillant praliné :

– Dans une petite casserole, faites fondre la Pralinoise au bain-marie.
– Pendant ce temps, écrasez les crêpes dentelles à l’aide d’un rouleau à pâtisserie.
– Ajoutez ces crêpes dentelles émiettées à la Pralinoise fondue.
– Disposez la dacquoise sur le plat de service. Entourez du cadre, et recoupez si nécessaire.
– Étalez le croustillant praliné sur la dacquoise, et tassez l’ensemble. Laissez prendre au frais pendant 30 min afin que le croustillant durcisse.

Réalisation de la pâte à bombe :

– Versez les jaunes d’œufs dans la cuve d’un robot et fouettez-les à vitesse moyenne jusqu’à ce qu’ils blanchissent et triplent de volume.
– Préparez un sirop avec le sucre semoule et l’eau et laissez-le chauffer sur feu moyen jusqu’à ce qu’il atteigne les 121° (stade avant coloration).
– Versez alors le sirop obtenu sur les jaunes en un mince filet et sans cesser de fouetter. Laissez fouetter jusqu’à complet refroidissement. Réservez.
– Mettez à tremper la gélatine dans l’eau froide. Une fois ramollie, essorez-la dans du papier absorbant, et faites-la fondre doucement sur feu doux avec 2 c. à s de lait.
– Incorporez-la délicatement à la pâte à bombe.

Réalisation de la mousse au chocolat :

– Faites fondre le chocolat au bain-marie avec un peu de crème.
– Montez le reste de crème en chantilly. Incorporez un peu de cette chantilly au chocolat fondu sans ménagement puis le reste très délicatement en soulevant le mélange.
– Ajoutez finalement la pâte à bombe collée de la même manière.
– Versez ensuite la mousse au chocolat sur le croustillant, et lissez bien. Réservez au frais toute une nuit.
– Au moment de servir, saupoudrez de cacao Van Houten l’Original tamisé. Astuce : j’ai obtenu l’effet rayé en posant la grille du four sur le gâteau avant de tamiser le cacao par dessus.

Bonne dégustation !

Enregistrer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

7 réflexions au sujet de « Grand Trianon »

  1. Un délice comme gâteau, j’ai déjà essayé dans réalisé un mais j’ai été plutôt déçu du résultat de mon petit biscuit croustillant praliné car il était très mou.
    J’essaierai ta recette dès que possible 🙂
    Bise!

    RépondreRépondre
  2. ta recette est EXCELLENTE!
    le déroulement de la recette est simple à suivre, tout est très bien expliqué… bravo pour ton site et merci pour tes conseils.
    j’essaierai d’autres desserts en toute confiance!

    RépondreRépondre
  3. Après plusieurs recherches de recettes de Trianon, j’en ai sélectionné trois dont la tienne. Elles me paraissaient très proches du vrai trianon, pas trop compliquées etc.. Mais finalement je choisis de faire ta recette pour vendredi soir ! Je t’en dirais des nouvelles. Mais grande question je n’ai qu’un cercle à pâtisserie et je ne sais pas quel diamètre prendre ?
    Merci en tout cas, ta recette est très bien expliquée !
    Bises.

    RépondreRépondre
  4. @Garel: Bonsoir et merci c’est très gentil ! Pour l’avoir testée plusieurs fois avec succès je pense que cette recette est bien !
    Alors les proportions sont données pour 20 parts, c’est un gros gâteau. Après un savant calcul, l’équivalent en cercle serait 33 cm 🙂 Bon courage et bon appétit !
    PS : la dernière fois, j’ai acheté 2 macarons en ville, 1 chocolat et un noisette pour la déco, ça rendait bien.
    Bises

    RépondreRépondre
  5. Bonjour, j ai realise ce gateau vraiment délicieux cependant le croustillant etait super dur on a tous plié nos petites cuillères que puis je faire ?

    RépondreRépondre
  6. @sylvie debieuvre: Bonjour Sylvie, l’avez-vous laissé suffisamment à température ambiante ? Il ne faut pas trop tasser non plus le croustillant. Cordialement

    RépondreRépondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *