10 bonnes raisons de passer un WE à Copenhague (entre avril et septembre)

Je suis revenue hier de mon petit week-end mystère, à Copenhague.  La voilà, la capitale européenne où il fait froid 😉 ! Et donc, oui, il y a fait (très) froid, ce qui ne m’a pas empêché de passer un merveilleux week-end 🙂 !

Pour occulter les aspects liés au froid ambiant (vous pourrez me dire que Copenhague, en janvier, j’ai l’ai un peu cherché) (et même si les canaux & fjords gelés ont un charme certain !), je vous ai trouvé 10 bonnes raisons de passer un WE à Copenhague (entre avril et septembre de préférence).

1) Parce que, tout simplement, Copenhague est une jolie ville. Le canaux y sont pour beaucoup, et l’architecture est vraiment sympa. Le quartier du port, Nyhavn, est un concentré de maisons colorées, il y a plusieurs châteaux et bâtiments remarquables au cœur de la ville (Rosenborg, palais du XVIIe siècle transformé en musée, le château d’Amalienborg, résidence d’hiver du couple royal depuis 1794,  la Tour Ronde ou encore l’église de Grundtvi…). Bref,  nous avons adoré nous promener dans les rues de cette capitale.

Nyhavn

Nyhavn

Rosenborg

Rosenborg

Gardes au Palais Royal

Gardes au Palais d'Amalienborg

2) Parce que Copenhague est bien desservie, dans tous les sens du terme. Il est relativement facile d’y aller : nous avons pris une liaison directe depuis l’aéroport de Genève avec Easyjet, 1h40 de vol, environ 60 € A/R. Une fois à l’aéroport, il suffit de prendre un train et on arrive à la gare, en plein centre, en 15 min (compter 5 €) : pas d’aéroport excentré et de navette hors de prix comme on peut trouver parfois ! Sur place, des trains et des métros. Nous avons tout fait à pied sur place et ça allait bien !

3) Pour rendre visite à la Petite Sirène. Pas celle de Disney hein, avec Polochon le poisson et Sébastien le Crabe ! Là point de happy-end, il s’agit de l’originale, celle de l’écrivain Danois Hans Christian Andersen. Enfin sa statue… Elle orne le port de Copenhague, tout près du bord de l’eau, et est connue pour avoir été vandalisée, amputée, peinte, affublée d’une burqa… Tout un reflet de l’actualité politique, elle est chère aux Danois.

La Petite Sirène

La Petite Sirène

4) Pour flâner dans les jardins de Tivoli, et s’imprégner de l’atmosphère d’un parc d’attraction centenaire. Une ambiance un peu à la Coney Island, à New York, pour ceux à qui ça dit quelque chose… Il possède un grand nombre de jeux, une dizaine d’attractions à sensations, une vingtaine d’attractions calmes et plusieurs restaurants aux spécialités diverses. Les attractions permettent de découvrir la mythologie nordique, les contes de Hans Christian Andersen, offrent une bonne vue sur Copenhague (avec la tour), et des représentations diverses y ont lieu (théâtre, comédies musicales…). Il est ouvert entre avril et septembre, pour Halloween et pour Noël, où il est alors tout illuminé. Vous comprendrez donc que nous n’avons pu le voir seulement à travers les grilles, et c’était bien dommage, pas faute d’avoir tourné autour et jeté des yeux larmoyants à la sécurité…

Tivoli (de jour)

Tivoli (de jour) - Crédit photo : Wikipedia

Tivoli (de nuit) - Crédit photo : Wikipedia

Tivoli (de nuit) - Crédit photo : Wikipedia

5) Parce que c’est une ville de culture. Nous avons visité le musée National, sur l’histoire du Danemark (gratuit), le jardin botanique et ses serres tropicales (gratuit également), il y a aussi le Centre de design, le Centre d’architecture ou encore le Ny Carlsberg Glyptotek, qui n’a pas à rougir face au plus grands mondiaux lorsque l’on voit le contenu de ses collections : Gauguin, Cézanne, Toulouse-Lautrec…

6) Pour faire du shopping dans la Strøget. C’est la rue commerçante principale de Copenhague, et aussi la rue piétonne la plus longue d’Europe. On y trouve des magasins de souvenirs, des restaurants et des boutiques de la plupart des grandes enseignes occidentales de vêtements (H&M, Benetton…). Moi ça me parle, et en plus, c’était les soldes 😀

7) Pour retrouver son âme d’enfant dans le magasin LEGO. Eh oui, LEGO c’est Danois. Ce magasin a été mon coup de cœur de la Strøget. Il y a des bonhommes LEGO géants, d’environ 2 m, faits avec les petites briques qu’on connait bien, des emplacements contenant des briques de toutes les formes et couleurs, toutes les boîtes possibles et surtout celles qui font rêver (le grand château d’Harry Potter, les immenses vaisseaux Star Wars, les bateaux pirates…. Il y a aussi un pan de mur recouvert d’un canevas faits en LEGO qui représente la place centrale de la ville, et une reproduction du quartier de Nyhavn. J’étais fan étant petite, je suis ressortie avec des étoiles dans les yeux. Juste waouh !

Magasin LEGO

Magasin LEGO

Lego

Quartier Nyhavn reproduit en LEGO

8) Pour faire une escapade en Suède. Copenhague est tout près de la frontière, en 30 minutes de train (trains 2,3 fois par heure cela va sans dire), on peut aller visiter des villes frontalières tout à fait charmantes telles que Lund, ou Malmö. Et hop, un pays européen de plus ;-).

9) Pour découvrir un mode de vie alternatif unique en Europe, à Christiania. Ce quartier, autoproclamé « ville libre de Christiania », fonctionne comme une communauté intentionnelle autogérée. Il a été fondé en septembre 1971 sur le terrain de la caserne de Bådmandsstræde par un groupe de squatters, de chômeurs et de hippies. Ce quartier est une rare expérience historique libertaire toujours en activité en Europe du Nord. On y trouve un marché, des commerces, mais aussi des habitations. La vente de cannabis y a lieu à l’air libre. Les photos y sont interdites, je garderai en mémoire les magnifiques fresques murales qu’on peut trouver un peu partout. La contribution de Christiania à la vie culturelle de Copenhague y est également notable.

Christiania

Christiania (entrée)

Christiania Sortie

Christiania (sortie)

10) And last but not least… Pour les viennoiseries danoises 🙂. Oui cela constitue une raison à part entière ! J’ai pu découvrir les kanelbullar, ces « escargots » de pâte feuilletée,  à la cannelle et au glaçage royal. Une tuerie, je compte bien en faire assez vite, je vous tiendrai au courant de mes essais 😉

Kanelbullar

Kanelbullar

Alors, tentés ?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

4 réflexions au sujet de « 10 bonnes raisons de passer un WE à Copenhague (entre avril et septembre) »

  1. Oui oui très tentée par les Kanelbullar;) et surtout très tentée par un petit WE à Copenhague à la découverte de ses maisons colorées près du port et de la petite sirène;)

    RépondreRépondre
  2. J’aimerais bien y retourner pour voir Christiana où on avait pas eu le temps d’aller et la petite sirène qui avait été prêtée à la Chine le temps de l’expo universelle!

    RépondreRépondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *