Voyage culinaire en République Tchèque

Comme promis, un petit article sur les spécialités que nous avons pu déguster lors de notre tout récent week-end prolongé en République Tchèque ! Nous y avons passé un très bon moment et, comme à mon habitude, j’ai essayé de découvrir un peu les plats et préparation typiques.

Pour cela nous avons profité du fait que la nourriture est plutôt (très) bon marché dans ce pays, nous avons pu aller au restaurant tous les midis, pour un budget de 5-10 euros pour 2.

Ce qui m’a marquée tout d’abord en découvrant la gastronomie tchèque, c’est la quasi absence de légumes. C’est un pays rude et froid, j’imagine que les gens doivent avoir besoin de nourriture consistante ! En tout cas la gastronomie est on ne peut plus généreuse, à l’image des habitants :-).

Je n’ai donc pas fait de régime ce week-end, mais j’ai essayé de limiter les dégâts en choisissant des soupes. Avec le froid ambiant, ces dernières passaient très très bien ! Le prix est sympathique également : l’équivalent d’1 à 2 euros le bol.

Soupe

Ce type de soupe était souvent proposé : du bouillon, des vermicelles, des légumes, et des vrais morceaux de viande (poulet, bœuf, ou encore canard). Un vrai délice !

Soupe au goulash

Cette « soupe au goulash » est bien nourrissante, il s’agit de tout petits morceaux de viande et de légumes dans de la sauce du plat du même nom.

Goulash

Voici une assiette de goulash, une des grandes spécialités du pays, et plus généralement des pays de l’Est. Les ingrédients peuvent varier mais la préparation est la même : une viande (bœuf, veau, porc, agneau, ou mouton), des légumes (carotte, tomate, chou, navet, poivron, etc.), et une sauce aux aromates : oignon, poivre, sel et paprika (d’où la couleur rouge très reconnaissable). Le goût est assez fort, j’ai trouvé ça bon mais je comprends qu’on ne puisse pas aimer !

Le goulash est servi avec des tranches de knedliky, une sorte de pâte faite de farine, de pain et de pommes de terre (bourratif ? non !).

Porc

Dans le genre nourrissant, voici une autre bonne assiettée servie dans un restaurant d’une petite ville de Bohême : des pommes de terre cuites à l’eau (brambory), et du porc pané frit !

Apfelstrudel

Au niveau sucré, j’ai eu le plaisir de découvrir l’apfelstrudel, que je ne connaissais que de nom. Une vraie tuerie, je vais très bientôt me mettre en quête d’une bonne recette et en refaire, je publierai la recette ici !

Servi chaud avec de la chantilly ou de la crème anglaise, ce gâteau – autrichien à la base il me semble – se compose d’une pâte feuilletée fourrée de gros morceaux de pommes et de raisins secs, le tout est saupoudré de sucre glace et de cannelle.

Biscuits

On trouve aussi à Prague des marchands de gaufres très fines, pressées avec des moules à motifs, et des curieux biscuits qui cuisent « à la broche » dans une sorte de barbecue. Ils sont faits à la main, la personne entourait ces tubes de métal avec un long boudin de pâte. Une fois démoulé, on obtient un gros biscuit cylindrique qui sent bon la vanille !

Voilà, j’espère que ce petit aperçu vous aura plu ! Un article contenant les meilleures photos du voyage est en préparation, ce dernier achèvera de vous convaincre si jamais vous hésitiez quant à cette destination!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Une réflexion au sujet de « Voyage culinaire en République Tchèque »

  1. Ping : Apfelstrudel | Mae's way of life

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *