Voyage culinaire en Grèce

A la suite de mon article d’hier décrivant notre fabuleux périple dans les îles Grecques, voici un article gourmand présentant les spécialités que nous avons goûtées tout au long du voyage :-D. Pour des raisons scientifiques avant tout, et pour vous en rendre compte bien sur ;-), j’ai expérimenté un maximum de plats.

Première conclusion tout d’abord, nous avons adoré la cuisine grecque, plutôt légère et pleine de saveurs, je pense m’en inspirer par la suite et refaire nombre des plats que j’ai pu goûter ! Elle me paraît avoir des points communs avec la cuisine turque, ou plus généralement des Balkans.

Commençons par les deux stars de notre voyage : la Salade Grecque et le Pita Gyros.

Salade Grecque

Salade Grecque

Salade GrecqueSalade Grecque

J’avais eu l’occasion de goûter cette salade en France, mais elle n’est bien sûr jamais aussi bonne que dans son pays d’origine ! J’en ai pris assez souvent, ce genre de plat passe très très bien lors de journées chaudes et ensoleillées, au cours desquelles, sauf effort physique particulier, je n’ai jamais bien faim …

C’est très simple à réaliser, j’en ai déjà refait depuis mon retour. Selon les endroits, la composition peut varier mais les ingrédients principaux sont des belles tomates coupées de quartiers, des oignons blancs ou rouges émincés, des tronçons de concombres épluchés, quelques olives noires et une belle tranche de féta. Le tout assaisonné d’un filet d’huile d’olive et d’origan . On y trouvait parfois des tranches de poivron vert, ou des câpres. Un vrai délice ! Coût : 4 à 7 € pour une belle assiette.

Pita GyrosPita Gyros au poulet

Pita Gyros

Pita Gyros au boeuf

Un autre plat que nous avons souvent commandé, c’est la Pita Gyros, une plat intéressant tant par rapport à son goût qu’à son prix (entre 2 € et 2,5 € !). C’est une sorte de kebab, avec de la pita (pain plat) en guise de pain. La classique sauce blanche est remplacée par du tzatziki (sauce au yaourt, menthe et concombre), il y a le combo gagnant salade/tomate/oignon, et de la viande grillée, ce qui en fait un plat complet plutôt équilibré. On peut choisir des Pitas Gyros au poulet, au boeuf, au porc, au mouton (toujours sous forme de copeaux, comme le Kebab classique), ou parfois avec le contenu d’une « souvlaki » (brochette), on a dans ce cas des plus gros morceaux de viande.

Mon amoureux prenait souvent de la Pita, et moi une salade grecque, et on partageait, ce qui nous convenait bien !

Il y a une autre salade que j’ai goûté quelquefois pour changer de la salade grecque, c’est cette délicieuse salade de tomates. Bien fraîche et juteuse, elle passait vraiment bien et est très facile à réaliser ! Il s’agit de tomates râpées (oui oui, râpées !), avec de la feta émiettée, un filet d’huile d’olive, sur un lit de pain aux céréales grillé ! On ne voit pas le pain sur la photo, mais l’association croquant du pain grillé/ juteux des tomates râpées est super, je pense par contre qu’il faut préparer cette salade au dernier moment pour ne pas détremper le pain !

Salade tomate feta et pain grillé

Visitant des îles, nous étions également à l’endroit idéal pour déguster des poissons et fruits de mer de super qualité. Sur ce point, nous nous sommes absolument régalés, entre la pieuvre, le calamar, les sardines, l’espadon…

Fruits de mer

Seafood grill pour 2

Nous nous sommes fait plaisir un jour, en nous commandant cet assortiment de poissons et fruits de mer au grill pour deux personnes. Cela dans un petit restaurant tout au bord de l’eau (je pouvais jeter du pain par la balustrade pour nourrir les petits poissons !). En accompagnement, il y avait des légumes délicieux, cuisinés au beurre et au citron.

Octopus

Octopus (pieuvre)

Calamars fritsCalamars frits

J’ai adoré la pieuvre grillée, mille fois meilleure que les morceaux bouillis servis froids que j’ai pu goûter auparavant, et ces calamars frits ont définitivement occulté les souvenirs d’anneaux vaguement caoutchouteux avec plus de pâte que de garniture qu’évoquaient pour moi le « calamar frit« . Là encore, une vraie tuerie !

Les fruits de mer se dégustent également en « souvlakis », un vrai délice !

SouvlakisSouvlakis de homard, poisson et calamar

De la même manière, lorsque nous mangions dans des tavernes de poissons, nous prenions un poisson ou fruit de mer et une salade et nous partagions en deux, les portions étant copieuses ça allait parfaitement ! Les prix sont assez variables, mais pour 8 € à 15 € on peut trouver une belle assiette. Les poissons type espadon, ou le homard sont par contre assez chers, sur le menu des restaurants, c’est le prix au kilo qui est affiché et ça monte vite !

Une autre chose que j’ai beaucoup aimé, c’est les p’tites choses à tremper. Hoummous, tzatziki, ou encore purée d’aubergines, servies avec des morceaux de pita chauds, mhhh ! 🙂

HoummosHoummous

Purée d'auberginePurée d’aubergine

Cette purée d’aubergine (Eggplant salad) était vraiment très bonne. Les aubergines avaient été cuites au grill, ce qui donne à la chair un bon goût fumé, puis assaisonnées avec de l’ail, de l’oignon rouge,  de l’huile d’olive et une pointe de vinaigre.

TzatzikiTzatziki

Le fameux tzatziki, utilisé tel quel pour tremper, ou en tant que sauce, par exemple pour les pitas. Selon les restaurants, il peut être plus ou moins fluide. C’est un savoureux et très frais mélange de concombres émincés et de yaourt, assaisonné avec de l’oignon, de l’ail, un peu d’huile d’olive, et parfois de la menthe.

Salade de feta

J’ai eu une surprise lorsque j’ai gouté cette « salade de feta » : elle est plutôt épicée ! C’est bon, mais je ne m’y attendais pas du tout, et ça chauffe un peu 🙂 Il s’agit de feta écrasée, liée avec du yaourt et assaisonnée avec du piment.

Toutes ces plats à tremper sont généralement servis comme entrée, et ne coûtent pas très cher, j’ai pu me faire plaisir : 3,5 € à 5 € l’assiette. Souvent, je passais au dessert directement après car la portion est assez correcte. Là encore, ces plats servis frais passaient très très bien !

Une autre fois, après une bonne rando d’une douzaine de kilomètres, nous avons eu envie de plats plus consistants : nous avons commandé une assiette de moussaka et une autre de pastitsio, deux spécialités grecques.

MoussakaMoussaka

Là-aussi, rien à voir avec la moussaka surgelée que j’avais déjà mangée ! C’était simplement délicieux. C’est un gratin monté en plusieurs « couches » à base de tomates, de boeuf haché, d’aubergines cuites, et au-dessus, une bonne couche de béchamel. Je pense essayer d’en refaire bientôt, je mettrai la recette lorsque j’arriverai à un résultat satisfaisant ! A noter qu’une des spécialités de Santorin est l’aubergine blanche, douce et savoureuse.

Pastitsio

Pastitsio

Ce plat est très bon aussi, quoi qu’un peu bourratif ! C’est une sorte de gratin de pâtes à la viande hachée et à la béchamel, avec un peu de fromage (genre de gouda) râpé dessus.

Passons maintenant au sucré !

Au vu du climat, nous avons mangé beaucoup de fruits. Je ne pouvais pas dans cet article passer à côté des figues ! C’est simple : dans toutes les îles visitées, un arbre sur deux ou presque était un figuier, ces arbres poussent très bien là bas et, à la fin août, sont chargés de figues souvent énormes, mures à point, avec un goût de miel incomparable !

Tous les jours ou presque, nous trouvions des figuiers au bord de la route et nous nous gavions de figues vertes à chair blanche, vertes à chair rouge, violettes à chair rouge…

Figues

Figues

Figues de BarbarieFigues de Barbarie

J’ai découvert les figues de Barbarie, qui poussent sur ces gros cactus que l’on voit partout. L’adage « la gourmandise est un vilain défaut » colle très bien à ces fruits : je connaissais de nom seulement, et  poussée par la curiosité j’ai voulu en goûter et en ai attrapé une… à la main ! Grossière erreur ! Les fruits sont couverts de grosses épines que j’ai cru éviter, mais aussi de toutes petites épines… qui me sont restées dans les doigts pendant deux jours !! J’ai appris plus tard qu’il ne faut surtout pas les toucher directement. Mais ça valait le coup quand même, la chair orangée est sucrée et savoureuse ;-).

Une autre dessert tout simple que j’adore, et que j’ai retrouvé au petit déjeuner de certains hôtels, c’est le yaourt à la grecque, nappé de miel. Je pense que je pourrais en manger tous les jours !! Mais attention, ce n’est pas celui vendu en hypermarché, genre en pots ronds et plats avec le nom écrit en caractères pseudo-hélleniques d’une marque que vous reconnaîtrez. Rien à voir ! Le vrai yaourt à la grecque est assez épais, pas très humide, un peu collant et a un petit goût acide. Il est servi nappé de miel, et parfois avec des noisettes pilées.  Un vrai délice !

Yaourt à la grecque

Yaourt à la grecque

La qualité est plutôt variable, j’ai parfois été déçue dans des restaurants où j’ai payé 3,5 € à 4 € l’assiette, où il ressemblait plus à ce que j’ai cité plus haut, alors que dans un hôtel, où le petit déjeuner était à volonté, je pouvais me servir dans un gros saladier de yaourt juste parfait :-).

Sinon, il y a pas mal de pâtisseries orientales, de type baklava et khadaïf (Kataifi en grec), au bon goût de miel. Nous en avons pris une fois pour le petit déjeuner, nous nous sommes régalés !! Pour finir sur une notre (très) gourmande, nous avons découvert, sur l’île de Tinos, une spécialité locale : le Galaktoboureko. Voyez donc !

GalaktobourekoGalaktoboureko

Je suis tombée en amour de ce gâteau feuilleté au lait, au léger goût de cannelle et de fleur d’oranger ! Je me suis jurée de retrouver la recette et de la refaire, car j’en rêve encore :-). J’ai essayé d’identifier la composition : de la pâte filo dessous et dessus, au coeur un mélange de lait sucré, peut-être de la semoule fine et un peu de fleur d’oranger. La cuisinière a saupoudré le gâteau d’une pointe de cannelle.  D’ailleurs si quelqu’un connait la recette je suis preneuse !

Je vous laisse sur cette photo, espérant vous avoir mis l’eau à la bouche !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

2 réflexions au sujet de « Voyage culinaire en Grèce »

  1. Un bel article gourmand qui donne envie de découvrir la Grèce et toutes ses traditions culinaires !
    merci du partage

    RépondreRépondre
  2. Merci ! C’est un plaisir que de partager ces moments, ça fait aussi partie du voyage 🙂

    RépondreRépondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *