Gâteau Basque

Je ne suis jamais allée au pays Basque (mais j’aimerais beaucoup !), et ne suis pas du tout au fait des spécialités de ce coin de France. En parcourant un jour le blog de Sucrissime, je suis tombée sur cette recette qui me paraissait fort appétissante : le Gâteau Basque. Fourré avec de la crème pâtissière « basque » au rhum ou de la confiture de cerises noires, ce gâteau est trooop top !

Je l’ai fait une fois l’an dernier avec de la confitures de griottes homemade, et l’ai refait cette semaine en version « crème pâtissière ». Je ne saurais dire quelle version je préfère … Peut-être à la cerise pour le bon goût de fruit, mais ça se joue à peu !

Voici donc la recette :

Ingrédients pour 1 gâteau (8 personnes) :

Pâte :

  • 300 g de farine
  • 160 g de sucre
  • 160 g de beurre (à température ambiante)
  • 2 jaunes d’oeuf + 1 oeuf entier (à température ambiante)
  • 1 grosse pincée de sel fin
  • le jus d’un demi-citron

Garniture , au choix :

  • Un petit pot de confiture de cerise noire
  • Une crème pâtissière spéciale « basque » : 25 cl de lait, 60 g de sucre, 25 g de farine, 2 jaunes d’oeuf (remplacés par 20 g de poudre Impérial), 1 c. à café de rhum brun, 1 c. à soupe d’extrait de vanille, 15 g de poudre d’amande.

Pour la pâte :

– Faites un puits avec les poudres, puis ajoutez les jaunes d’œuf et l’œuf entier, le citron et le beurre en petits morceaux.
– Pétrissez jusqu’à obtention d’une boule genre pâte sablée, qui colle un peu.

Pour la crème :

– Faites bouillir 3/4 du lait avec la vanille et le sucre, et remuez bien pour que le sucre fonde.
– Disposez le 1/4 de lait restant dans un bol, et diluez la poudre Impérial dans ce lait froid.
– Ôtez la casserole du feu, versez le mélange lait froid/poudre dans le lait chaud et mélangez.
– Remettez à feu doux, et mélangez bien jusqu’à que la crème épaississe.
– Éteignez le feu, ajoutez le rhum et la poudre d’amande, mélangez et réservez dans un récipient avec couvercle.

Montage :

– Beurrez un moule rond d’environ 24 cm de diamètre, et minimum 5 cm de hauteur (j’ai utilisé mon moule à charnière).
– Prélevez la moitié de la boule de pâte et étalez la entre 2 feuilles de papier sulfurisé. Vous devez obtenir une sorte de grand cercle d’environ 28 cm de diamètre.
– Placez la pâte entre les feuilles une dizaine de minutes au frais pour figer un peu la pâte, puis décollez une à une les feuilles.
– Et finissez de l’étaler à la main directement dans le moule beurré, c’est plus facile. La pâte doit remonter sur les bords.
– Répartissez la crème sur la moitié de pâte que vous venez d’étaler, en laissant environ 1cm tout autour sans garniture.
– Découpez un cercle de papier sulfurisé de diamètre un peu plus grand que celui du moule (donc 26 cm environ), étalez l’autre moitié de la pâte sur le papier sulfurisé, et mettez-la au congélateur pour une dizaine de minutes. Cela va rigidifier la pâte. N’utilisez pas de papier aluminium : il colle …
– Une fois que ce disque de pâte est dur, le déposer sur la garniture (papier sulfurisé vers le plafond) et retirer le papier.
– Faites cuire environ 25 minutes à 210°C.

Je l’ai fait un soir et l’avons dégusté le matin, un vrai délice !

Et en bonus track, le p’tit repas dégusté un de ces derniers soirs de grande chaleur sur notre balcon : léger, frais, et goûteux, c’était l’idéal ! Le combo gagnant « tomates cœur de bœuf / crevettes » accompagné de basilic frais, de graines de sésame grillées, et d’un filet d’huile d’olive, mioum !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

6 réflexions au sujet de « Gâteau Basque »

  1. Il est bien beau ce gâteau basque ! Pour quelqu’un qui ne connaissait pas cette spécialité, tu t’es parfaitement débrouillée.

    RépondreRépondre
  2. Merci, c’est gentil 🙂 J’ai un un peu galéré avec la pâte qui était bien collante, je ne conseillerais jamais assez d’utiliser du papier sulfurisé et de mettre au frais ! Donc quelques petits ratés sur le dessus, mais la consistance et le goût y étaient, c’était trop trop bon 🙂

    RépondreRépondre
  3. coucou merci pour ton passage chez moi, et l’autorisation ! pour commencer je vais plutôt faire ce gâteau basque (avec cerises) il me semble moins compliqué que la forêt !

    RépondreRépondre
  4. @roijoyeux: Je t’en prie ! J’espère aussi que tu vas te régaler avec le gâteau basque, mais la forêt noire n’est pas si difficile que ça à faire en suivant bien les instructions ! Bon dimanche 🙂

    RépondreRépondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *