Le Liseur / The Reader

Allemagne de l’Ouest, au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. A quinze ans, Michaël fait par hasard la connaissance, en rentrant du lycée, d’une femme de trente-cinq ans dont il devient l’amant. Pendant six mois, il la rejoint chez elle tous les jours, et l’un de leurs rites consiste à ce qu’il lui fasse la lecture à haute voix. Cette Hanna reste mystérieuse et imprévisible, elle disparaît du jour au lendemain.

Sept ans plus tard, Michaël assiste, dans le cadre de ses études de droit, au procès de cinq criminelles SS qui ont envoyé des dizaines de femmes à la mort; et reconnaît Hanna parmi elles. Accablée par ses coaccusées, elle se défend mal et est condamnée à la détention à perpétuité. Mais, sans lui parler, Michaël comprend soudain l’insoupçonnable secret qui, sans innocenter cette femme, éclaire sa destinée, et aussi cet étrange premier amour dont il ne se remettra jamais.

J’avais vu à l’époque l’affiche du film, puis des extraits, qui m’avaient beaucoup donné envie. J’ai compris qu’il s’agissait de l’adaptation d’un livre et j’ai résolu de lire ce dernier avant. Sans regrets ! J’ai vraiment beaucoup aimé ce livre, qui m’a intrigué puis tenu en haleine pour une bonne partie.

Pourquoi Hanna a-t-elle disparu du jour au lendemain ? Pourquoi a-t-elle choisi de s’engager dans les SS ? Quel secret se cache derrière son attitude étrange ?

Outre les traumatismes d’une Allemagne d’après guerre poursuivie par les crimes perpétrés par les SS, outre l’histoire d’amour entre Hanna et Michaël, qui va vivre à travers la jeune femme le passé terrible de son pays, ce livre nous procure une réflexion sur la fierté, l’orgueil et notamment sur les conséquences dramatiques que ce trait de caractère humain peut engendrer.

Cet ouvrage pose également des questions sur le devoir de mémoire.

Que doivent faire les générations futures face aux crimes des anciennes ? L’Allemagne devra-t-elle éternellement être pointée du doigt comme criminelle contre l’humanité ?

L’adaptation ciné est très réussie, fidèle au point d’y retrouver l’intensité de l’écriture : à voir !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

4 réflexions au sujet de « Le Liseur / The Reader »

  1. J’ai ce roman dans ma liste de livre à lire. Ta critique me donne envie de le lire dans ces prochains jours. Merci

    RépondreRépondre
  2. Merci pour ce commentaire qui fait plaisir à lire 🙂 C’est un beau livre que je conseille vraiment. Bonne lecture !

    RépondreRépondre
  3. Le film m’a fait fondre en larmes quand je l’ai regardé. Le roman est sur mes étagères depuis quelques temps déjà, mais je n’ose le lire XD

    RépondreRépondre
  4. Le film étant très fidèle au roman, il prend au moins autant au tripes… Mais c’est ça un bon livre non ? :):) Bonne lecture !

    RépondreRépondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *